Le projet PRCE GLYCOSTIL coordonné par Eric Courot (RIBP), lauréat de l’appel à projet ANR

Publié le 17 décembre 2020

L’ANR en soutenant le projet PRCE GLYCOSTIL, reconnait l'excellence et le potentiel de la recherche portée par notre université.

Le projet PRCE GLYCOSTIL financé par l’ANR (CE 43 Bioéconomie) pour 4 ans (commencement le 1er janvier 2021) vise la Production de Stilbènes Glycosylés Bio-sourcés pour des applications cosmétiques.

GLYCOSTIL rassemble 5 partenaires joignant leurs compétences en cultures cellulaires végétales, biocatalyse, bioconversion, chimie analytique, downstream processing et activités biologiques afin d’étudier la production, la purification et la caractérisation de différents stilbènes actifs (resvératrol et dérivés oligomériques) glycosylés ou sous forme d’esters d’acides gras. Sont impliqués 3 laboratoires de l’URCA (RIBP, ICMR, MeDyc), l’URD ABI d’AgroParisTech et l’entreprise NOVÉAL-L’Oréal group. Basées sur des approches fondamentales (compréhension de la voie de biosynthèse des dérivés du resvératrol, synthèse chémo-enzymatique verte, biodisponiblité des stilbènes au contact du derme), le projet a pour ambition finale de donner naissance à des composés stables et actifs bio-sourcés pouvant être formulés et utilisés par le groupe L’Oréal. Un scale-up sera donc nécessaire tant pour les cultures cellulaires que pour les réactions de biocatalyse et la purification des molécules produites. Les composés sélectionnés seront l’objet de tests de toxicité (tox, écotox) et d’études économiques et de cycle de vie. Le financement global est de 632 k€ et permettra le recrutement d’un(e) doctorant(e) pour RIBP, d’un(e) posdoctorant(e) pour URD ABI et d’ingénieur(e)s pour l’ICMR et MeDyc ainsi que l’acquisition de matériel et du fonctionnement nécessaire à la réalisation du projet pour l’ensemble des partenaires.