De quoi parle-t-on ?

De quoi parle-ton ?

Les violences sexistes et sexuelles (VSS) sont des atteintes à l’intégrité physique et psychique des personnes portées en raison de leur genre ou de leur sexualité. Elles se conçoivent dans une continuité graduelle : de l’attitude irrespectueuse ou moqueuse à des propos blessants ou injurieux, jusqu’aux gestes inappropriés et aux agressions. Un individu coutumier de propos sexistes n’est pas un violeur en puissance, mais le sexisme est bel et bien le terreau des violences sexuelles.

Les violences sexistes et sexuelles ont pour point commun l’absence de consentement. Pour comprendre ce que cette notion implique, regardez cette vidéo intitulée « Tea consent » :

Lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Un rapport récent de l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles montre que 34 % des étudiant.e.s déclarent avoir été victimes ou témoins de violences sexuelles, mais plus d'un quart ne savent pas qu’il existe des dispositifs pour les aider.

L’URCA est engagée depuis deux ans dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS).

Les VSS sont des atteintes portées aux personnes en raison de leur sexe, de leur genre ou de leur sexualité (sexisme, harcèlement, agression sexuelle, viol, homophobie, transphobie). Elles ont des conséquences graves sur la santé physique et mentale, comme sur le travail et les études. De fait, elles constituent des délits et sont punies par la loi.

Si vous êtes victimes ou témoins, ne restez pas seul·e·s, venez nous en parler dans les centres de santé du SUMPPS ou en nous écrivant à aide-vss@univ-reims.fr.

Vous serez écouté·e·s, aidé·e·s, accompagné·e·s. Dans tous les cas, nous vous assurons le plus strict respect de la confidentialité et la garantie absolue de l’anonymat.