Bibliothèques, Ingénieurs, Administratifs, Techniques, Sociaux et de Santé (médecins, infirmiers, assistants sociaux)

Travailler à l'URCA

1557 enseignants et enseignants-chercheurs ainsi que 1038 ingénieurs, administratifs, techniciens, ouvriers et personnels de bibliothèques assurent les missions d'enseignement et de recherche, faisant de l'URCA un des premiers employeurs publics de la Région.


MOBILITÉ INTERNE

Pour accéder aux offres de mobilités internes vous devez vous rendre sur l'intranet rubrique vie des personnels > carrières.

Offres d'emploi/stage étudiant

Accéder aux offres de stages et d'emploi proposés aux étudiants et jeunes diplômés de l'Université de Reims Champagne-Ardenne.


Secrétaire de département – Gestionnaire financier (H/F)

L’Université de Reims Champagne-Ardenne recrute un.e Secrétaire de département 80% – Gestionnaire financier 20% au sein de l’IUT Reims-Châlons -Charleville

Il/elle aura les missions principales suivantes :

Assurer le secrétariat du département.
  • Rédiger et transmettre les convocations pour les différentes réunions, rédiger les courriers ainsi que les procès-verbaux du conseil de département.
  • Assurer l’accueil physique et téléphonique du secrétariat.
  • Assurer le suivi administratif des étudiants (absences, notes, suivi des stages, organisation des soutenances…)
  • Assurer le suivi des dossiers des vacataires professionnels.
  • Assurer la modification des emplois du temps.
  • Assurer l’organisation des élections de la direction du département, ainsi que l’organisation des élections des étudiants au sein du conseil de département.
Assurer la gestion financière du département :
  • La saisie des bons de commandes
  • La validation du service fait
  • La saisie des ordres de missions

Contraintes particulières : concernant les missions au service financier, la gestion et le suivi des Ordres de Missions représentent une activité importante

Ouvert aux non-titulaires dans le cadre d’un CDD BOE (Bénéficiaire de l’Obligation d’Emploi) selon les dispositions relatives au décret du 28 août 1995.
Poste à pourvoir le 01/09/2019 pour 1 an
Poste de catégorie C
Ce poste est susceptible d'être aménagé pour les personnes en situation de handicap.

Date limite de dépôt de candidatures le : 02/06/2019

Dépot de candidature à adresser à : drh.recrutement@univ-reims.fr

Gestionnaire de scolarité (H/F)

L’Université de Reims Champagne-Ardenne recrute un.e gestionnaire de scolarité au sein de l’UFR de Médecine

Il/elle aura les missions principales suivantes :

  • Accueillir, informer et orienter les différents usagers (étudiants FI, enseignants et professionnels)
  • Participer à l’organisation et à la gestion des campagnes de préinscription et d’inscription des étudiants.
  • Assurer la gestion des dossiers de candidature de l’inscription administrative à la publication des résultats : recensement des dossiers, convocations aux entretiens.
  • Etablir et mettre à jour les fichiers pédagogiques et administratifs (Validation des acquis, inscriptions pédagogiques, etc.).
  • Organiser et alimenter les bases de données Renseigner des indicateurs et des tableaux de bord selon les instructions reçues.
  • Gérer la messagerie et les courriers.
  • Assurer la gestion des emplois du temps, la réservation des salles, du matériel multimédia.
  • Assurer la gestion et la diffusion des plannings d’examens à l’ensemble des étudiants, des enseignants et des professionnels.
  • Veiller à la bonne gestion des examens sur tablettes (mise en ligne des sujets sur la plateforme SIDES, s’assurer de la bonne réception du sujet et de la réalisation du test par l’Enseignant…)
  • Assurer l’organisation logistique et matérielle des examens.
  • Convoquer et organiser les délibérations des jurys.
  • Saisir les résultats d’examens, en assurer la publication.
  • Organiser les ECNI en lien avec sa hiérarchie.
  • Gestion administrative des stages

Contraintes particulières :

  • Forte amplitude horaires (réunions liées à l’organisation des études, organisation examens, concours PACES, ECNI).
  • Pics d’activité en période de rentrée universitaire et d’examens.

Ouvert aux non-titulaires dans le cadre d’un CDD BOE (Bénéficiaire de l’Obligation d’Emploi) selon les dispositions relatives au décret du 28 août 1995.
Poste à pourvoir le 01/09/2019 pour 1 an
Poste de catégorie C
Ce poste est susceptible d'être aménagé pour les personnes en situation de handicap.

Date limite de dépôt de candidatures le : 02/06/2019

Dépot de candidature à adresser à : drh.recrutement@univ-reims.fr

Chargé.e d’accueil et d’accompagnement (H/F)

L’Université de Reims Champagne-Ardenne recrute un.e Chargé.e d’accueil et d’accompagnement au sein de la Direction des Etudes et de la Vie Universitaire, Service d'accompagnement des étudiants – Mission Handicap

Il/elle aura les missions principales suivantes :

  • Accueillir les étudiants handicapés, les écouter, recueillir et analyser leurs demandes
  • Accompagner les étudiants en situation de handicap durant leur cursus universitaire
  • Favoriser l’intégration des étudiants handicapés au sein de l’établissement en partenariat avec les autres acteurs de la vie universitaire (composantes, SUMPPS, SAE, SFCIP, BU…)
  • Orienter les étudiants, si nécessaire, vers les partenaires compétents identifiés dans le cadre du travail mené en réseau
  • Assurer la gestion administrative (rédaction de courrier, comptes rendus, organisation de réunions...)
  • Gérer les besoins de la mission handicap (matériel, déplacements) et faire le lien avec la gestionnaire financière du SAE.
  • Participer à la réalisation des enquêtes ministérielles
  • Assurer le suivi des outils de pilotage de la mission handicap (tableaux de bord, fichiers…)
  • Gérer les contrats des étudiants vacataires recrutés dans le cadre des activités de la mission handicap :
  • Recruter les étudiants
  • Suivre les dossiers et relancer les interlocuteurs internes ou externes concernés
  • Gérer la coordination des examens des étudiants handicapés
  • Suivre le prêt du matériel prêté aux étudiants en situation de handicap
  • Contribuer à l’élaboration du schéma directeur handicap avec la coordinatrice et le chargé de mission handicap
  • Mettre en place des actions globales de communication et de sensibilisation au handicap au sein de l’établissement et à l’extérieur (journée, colloque, séminaire, etc.)
  • Alimenter la rubrique handicap du site internet de l’URCA

Contraintes particulières : déplacements possibles sur tous les sites de l’URCA

Ouvert aux non-titulaires dans le cadre d’un CDD BOE (Bénéficiaire de l’Obligation d’Emploi) selon les dispositions relatives au décret du 28 août 1995.
Poste à pourvoir le 01/09/2019 pour 1 an
Poste de catégorie B
Ce poste est susceptible d'être aménagé pour les personnes en situation de handicap.

Date limite de dépôt de candidatures le : 02/06/2019

Dépot de candidature à adresser à : drh.recrutement@univ-reims.fr

Technicien de Recherche en génotoxicité pour l'écotoxicologie aquatique UMR-I SEBIO site de Reims

Contexte du projet SASHIMI

Les milieux aquatiques représentent l’exutoire final d’un grand nombre de contaminants émis par les activités anthropiques. Dans ce contexte les organismes des milieux récepteurs sont soumis à de multiples stress (chimique et biologique) pouvant conduire à des effets physiologiques et écologiques. Pour établir le lien entre l’exposition à des contaminants et les effets toxiques, il est nécessaire de revenir à des observations à des niveaux d’organisation biologique plus faibles, de la molécule à l’individu. Le développement de biomarqueurs a été conduit sur un grand nombre d’espèces dites sentinelles, selon des critères liés à leur sédentarité, leur aire de répartition et les connaissances sur leur biologie et écologie, cependant, leur utilisation en surveillance reste très limitée, au regard de limites techniques et scientifiques. Ainsi, pour comparer différentes masses d’eau, la question centrale réside dans la capacité à comparer et inter-calibrer des réponses biologiques traduisant un effet toxique et mesurées sur différentes espèces assurant une large couverture géographique. C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet AFB « SASHIMI ». Il vise à i) développer une méthodologie active pour plusieurs espèces d’organismes (Un trio de mollusques : la moule bleue (Mytilus edulis), la moule zébrée (Dreissena polymorpha) et la fausse moule brune (Mytilopsis leucophaeta), un couple de crustacés, la crevette (Palaemon spp) et le gammare (Gammarus fossarum) et un couple de poisson, le flet (Platichthys flesus) et l’épinoche à trois épines (Gasterosteus aculeatus)) et ii) définir chez les différentes espèces des valeurs basales et seuils pour les différents marqueurs ciblés (génotoxicité, cytotoxicité, immunotoxicité et reprotoxicité).

Mission

Vous concourrez au développement et à l’harmonisation des méthodes d'analyse de la génotoxicité par le test des comètes (SCGE - single cell gel electrophoresis assay) visant à déterminer quantitativement le degré de cassures de brins de l’ADN de cellules immunitaires (hémocytes de bivalves, érythrocytes de poissons) et/ou de cellules germinales mâles (spermatozoïdes de crustacés) prélevées sur les différents organismes aquatiques maintenus en encagement pour la biosurveillance active des masses d'eau continentales et marines. En coordination avec les équipes qui animent le groupe de travail en génotoxicologie du projet Sashimi, vous serez en charge de la conduite des expérimentations, de l'acquisition et du traitement des données. A partir de protocoles disponibles en laboratoire pour certaines espèces, les expérimentations, en laboratoire et sur le terrain à partir de populations naturelles encagées, viseront à définir les valeurs basales et valeurs seuils de ce biomarqueur de génotoxicité et in fine permettre la calibration des réponses entre les différentes espèces. Vous participerez à la rédaction d'un guide technique proposant des protocoles de mesure et d’interprétation des marqueurs de génotoxicité communs à l’ensemble des espèces du projet Sashimi.

Pièces nécessaires au dossier de candidature et calendrier

Lettre de motivation, CV, Attestation ou diplôme
Coordonnées et noms de référents
Dépôt du dossier par courrier ou voie électronique à l’adresse du contact jusqu’au 10 Juin.
Entretien (possible par visioconférence) : 12-14 Juin
Début du contrat envisagé : 1 Juillet 2019.

Nature du contrat

Technicien de Recherche Classe normale 1er échelon (INM 338)
CDD de 24 mois

Contact et laboratoire d'accueil

UMR-I 02 SEBIO – Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques
Site de Reims - UFR des Sciences Exactes et Naturelles – Moulin de la Housse BP 1039 51687 Reims Cedex 9. Contact :marc.bonnard@univ-reims.fr, Tel +33 (0)3 26 91 33 47

Ingénieur d'études en cytométrie pour l'écotoxicologie aquatique UMR-I SEBIO

Contexte du projet SASHIMI

Les milieux aquatiques représentent l’exutoire final d’un grand nombre de contaminants émis par les activités anthropiques. Dans ce contexte les organismes des milieux récepteurs sont soumis à de multiples stress (chimique et biologique) pouvant conduire à des effets physiologiques et écologiques. Pour établir le lien entre l’exposition à des contaminants et les effets toxiques, il est nécessaire de revenir à l’observation de niveaux d’organisation biologique plus faibles, de la molécule à l’individu. Le développement de biomarqueurs a été conduit sur un grand nombre d’espèces dites sentinelles, selon des critères liés à leur sédentarité, leur aire de répartition et les connaissances sur leur biologie et écologie, cependant, leur utilisation en surveillance reste très limitée, au regard de limites techniques et scientifiques. Ainsi, pour comparer différentes masses d’eau, la question centrale réside dans la capacité à comparer et intercalibrer des réponses biologiques traduisant un effet toxique et mesurées sur différentes espèces assurant une large couverture géographique.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet AFB « SASHIMI ». Il vise à i) développer une méthodologie active pour plusieurs espèces d’organismes (Un trio de mollusques : la moule bleue (Mytilus edulis), la moule zébrée (Dreissena polymorpha) et la fausse moule brune (Mytilopsis leucophaeta), un couple de crustacés, la crevette (Palaemon spp) et le gammare (Gammarus fossarum) et un couple de poisson, le flet (Platichthys flesus) et l’épinoche (Gasterosteus aculeatus)) et ii) définir chez les différentes espèces des valeurs basales et seuils pour les différents marqueurs ciblés (cytotoxicité, immunotoxicité, génotoxicité et reprotoxicité).

Mission

Vous concourrez au développement de méthodes d'analyse en cytométrie en flux afin de déterminer quantitativement la mortalité cellulaire ainsi que l'activité phagocytaire de cellules immunitaires prélevées sur différents organismes aquatiques maintenus en encagement pour la biosurveillance active de masses d'eau littorales.

Dans cette phase du projet et en coordination avec les équipes qui animent le groupe de travail en immunotoxicologie du projet Sashimi, vous serez chargé de la mise en place d'un bioessai harmonisé de mesure de phagocytose et de viabilité cellulaire à partir des protocoles disponibles en laboratoire. Vous définirez les conditions d'application de ce protocole sur le terrain à partir de populations naturelles encagées. Vous optimiserez les prélèvements d'hémolymphe sur Mytilus spp, Palaemon spp et Mytilopsis leucophaeta. Vous établirez les approches expérimentales et effectuerez l'acquisition des données afin de déterminer la variabilité des réponses dans différentes conditions. Vous développerez une série d'expérimentations visant à permettre l'intercalibration des réponses des différentes espèces. Vous participerez à la rédaction d'un guide technique proposant des protocoles de mesure et d’interprétation des marqueurs d'immunotoxicité communs à l’ensemble des espèces du projet Sashimi.

Pièces nécessaires au dossier de candidature et calendrier

Lettre de motivation, CV, Attestation ou diplôme (Niveau II, Master, Ingénieur)
Coordonnées et noms de deux référents
Dépôt du dossier par courrier ou voie électronique à l’adresse du contact jusqu’au 10 Juin
Entretien par visio : semaine du 13-14 Juin
Début du contrat envisagé : 1er juillet

Nature du contrat

CDD de 18 mois
Rémunération : 1785.38 euros brut (soit 1 434.90 euros net)

Contact et laboratoire d'accueil

UMR-I 02 SEBIO – Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques
Site du Havre
Contacts : Alain Geffard (univ-reism.fr@univ-reims.fr : 33 (0)3 26 91 33 42) et Frank Le Foll (frank.lefoll@univ-lehavre.fr, Tel +33 (0)2 32 74 43 03)

Ingénieur d'études en cytométrie pour l'écotoxicologie aquatique UMR-I SEBIO site de Reims

Contexte du projet SASHIMI

Les milieux aquatiques représentent l’exutoire final d’un grand nombre de contaminants émis par les activités anthropiques. Dans ce contexte les organismes des milieux récepteurs sont soumis à de multiples stress (chimique et biologique) pouvant conduire à des effets physiologiques et écologiques. Pour établir le lien entre l’exposition à des contaminants et les effets toxiques, il est nécessaire de revenir à l’observation de niveaux d’organisation biologique plus faibles, de la molécule à l’individu. Le développement de biomarqueurs a été conduit sur un grand nombre d’espèces dites sentinelles, selon des critères liés à leur sédentarité, leur aire de répartition et les connaissances sur leur biologie et écologie, cependant, leur utilisation en surveillance reste très limitée, au regard de limites techniques et scientifiques. Ainsi, pour comparer différentes masses d’eau, la question centrale réside dans la capacité à comparer et intercalibrer des réponses biologiques traduisant un effet toxique et mesurées sur différentes espèces assurant une large couverture géographique.

C’est dans ce contexte que s’inscrit le projet AFB « SASHIMI ». Il vise à i) développer une méthodologie active pour plusieurs espèces d’organismes (Un trio de mollusques : la moule bleue (Mytilus edulis), la moule zébrée (Dreissena polymorpha) et la fausse moule brune (Mytilopsis leucophaeta), un couple de crustacés, la crevette (Palaemon spp) et le gammare (Gammarus fossarum) et un couple de poisson, le flet (Platichthys flesus) et l’épinoche (Gasterosteus aculeatus)) et ii) définir chez les différentes espèces des valeurs basales et seuils pour les différents marqueurs ciblés (cytotoxicité, immunotoxicité, génotoxicité et reprotoxicité).

Mission

Vous concourrez au développement de méthodes d'analyse en cytométrie en flux afin de déterminer quantitativement la mortalité cellulaire ainsi que l'activité phagocytaire de cellules immunitaires prélevées sur différents organismes aquatiques maintenus en encagement pour la biosurveillance active de masses d'eau continentales.

Dans cette phase du projet et en coordination avec les équipes qui animent le groupe de travail en immunotoxicologie du projet Sashimi, vous serez chargé de la mise en place d'un bioessai harmonisé de mesure de phagocytose et de viabilité cellulaire à partir des protocoles disponibles en laboratoire. Vous définirez les conditions d'application de ce protocole sur le terrain à partir de populations naturelles encagées. Vous optimiserez les prélèvements d'hémolymphe sur dreissènes, gammares et épinoche. Vous établirez les approches expérimentales et effectuerez l'acquisition des données afin de déterminer la variabilité des réponses dans différentes conditions. Vous développerez une série d'expérimentations visant à permettre l'intercalibration des réponses des différentes espèces. Vous participerez à la rédaction d'un guide technique proposant des protocoles de mesure et d’interprétation des marqueurs d'immunotoxicité communs à l’ensemble des espèces du projet Sashimi.

Pièces nécessaires au dossier de candidature et calendrier

Lettre de motivation, CV, Attestation ou diplôme (Niveau II, Master, Ingénieur)
Coordonnées et noms de deux référents
Dépôt du dossier par voie électronique à l’adresse du contact jusqu’au 10 Juin
Entretien par visio : 13-14 Juin
Début du contrat envisagée 1er Juillet

Nature du contrat

CDD de 18 mois
Rémunération : 1 785.38 euros brut (soit 1 434.90 euros net)
Des déplacements entre les sites d’études sont à prévoir (site de l’INERIS).

Contact et laboratoire d'accueil

UMR-I 02 SEBIO – Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques
Site de Reims
UFR des Sciences Exactes et Naturelles – Moulin de la Housse BP 1039 51687 Reims Cedex 9
Contact : melissa.palos@univ-reims.fr, Tel +33 (0)3 26 91 33 47

Ingénieur de Recherche Expert en développement d’expérimentation (H/F)

L’Université de Reims Champagne-Ardenne recrute pour l’Institut de Thermique, Mécanique, Matériaux (ITheMM) un-e Ingénieur-e de Recherche / Expert-e en développement d’expérimentations.

L’ITheMM est un laboratoire pluridisciplinaire de Sciences pour l’ingénieur intervenant sur 3 thématiques (matériaux, thermique et mécanique).

Il/elle sera en charge d’assurer la conception, le développement et la mise en exploitation de dispositifs expérimentaux en caractérisation thermophysique pour les projets de recherche du laboratoire mais aussi dans le cadre de partenariats industriels. Il mènera en parallèle des travaux sur un axe de recherche défini avec la direction de l’institut.

Intervenant principalement au sein de l’équipe de recherche « thermique », il/elle apportera également son appui sur les problématiques d’interfaçage rencontrées par les autres équipes du laboratoire.

Il/elle s’impliquera dans le montage des projets de recherche et de prestations de services auprès des industriels (CEA, ArcelorMittal, Engie, Segula Technologies…) en étudiant les besoins scientifiques et en proposant les techniques et méthodes les plus adaptées.

Il/elle sera également amené(e) à effectuer une veille technologique.

Contraintes particulières : Disponibilité - Déplacements occasionnels

Poste de catégorie A, Ingénieur de recherche (IGR)
Ouvert aux titulaires de la fonction publique par voie de détachement ou de mutation.
Ouvert également aux non-titulaires dans le cadre d’un CDD jusqu’en décembre 2020 (titularisation possible par concours), rémunération selon expérience.
Poste susceptible d'être aménagé pour les personnes en situation de handicap.
Adresse de candidature : drh.recrutement@univ-reims.fr

Chargé.e de mission à la CPU

Gestion du dispositif Euraxess principalement au niveau européen (50%)

  • Au niveau européen, assurer le suivi et les missions déléguées à la CPU dans le cadre du réseau
  • Au niveau français, coordonner l’action de la CPU en liaison avec l’établissement chargé de la gestion des centres Euraxess de l’hexagone
  • Faire connaître le réseau Euraxess aux entreprises

Participation aux activités du bureau de la CPU de Bruxelles (20%)

  • Préparation d’évènements et de réunions de la CPU (ex. colloques, séminaires)
  • Contribuer au dispositif d’accompagnement à Bruxelles des universités membres de la CPU
  • Participation aux activités du Comité Europe de la CPU – Réunion 1x/mois, rédaction et diffusion des CR
  • Participation aux réunions de l’équipe permanente de la CPU (en visio ou en présentiel) et comptes rendus d’activités à la personne en charge de sa coordination
  • Participation aux activités du CLORA ou de l’organisation appelée à en prendre le relai (journées thématiques, rencontres)
  • Participation aux événements d’IGLO (Informal Group of Liaison Offices) à Bruxelles

Contribution aux activités de liaison de la CPU avec les autres acteurs du dispositif français présents à Bruxelles (30%)

  • Recensement et suivi des dispositifs européens de financement de la recherche et innovation hors PCRI (ex : Digital Europe Programme).
  • Informer les universités des orientations du futur programme cadre « Horizon Europe »
  • Favoriser la liaison entre les universités françaises et les acteurs du monde de l’innovation (entreprises, pôles de compétitivité, régions…)
  • Développer la communication sur les réseaux sociaux

Secrétaire d’examen pour des étudiant.e.s en situation de handicap

Le secrétaire d'examen est une personne dont le rôle est d'écrire à la place de l'étudiant et sous sa dictée pendant le déroulement des épreuves et examens. Il s'agit de retranscrire les propos de l'étudiant et uniquement ce qu'il dit sans rien rajouter ni corriger.

De septembre à décembre 2018. Missions ponctuelles selon vos disponibilités

Vacations : 9.88 € / heure (20 heures de travail par mois hors vacances scolaires)

Si cette offre d’emploi vous intéresse, veuillez envoyer votre CV et lettre de motivation à la Coordinatrice de la Mission handicap à : handicap@univ-reims.fr

Assistant.e d’étude ayant une formation en Droit ou AES

L’assistant.e d’étude accompagne un.e étudiant.e en situation de handicap pendant les cours.

Il/elle peut apporter une aide de type :

  • prise de note pendant les cours (cours magistraux, travaux dirigés)
  • explication de cours
  • aide à la recherche documentaire à la Bibliothèque Universitaire
  • aide à l’installation
  • aide aux déplacements sur les campus.

De septembre à novembre 2018 (3 mois). Du lundi au vendredi en fonction de l’emploi du temps de l’étudiant.e.

Vacations : 9.88 € / heure (20 heures de travail par semaine hors vacances scolaires)

Si cette offre d’emploi vous intéresse, veuillez envoyer votre CV et lettre de motivation à la Coordinatrice de la Mission handicap à : handicap@univ-reims.fr

A post-doctoral position in Sustainable Urban Planning addressing the following topic: Smart governance strategies for the urban rural continuum, in European urban regions

The project

Urban landscapes witness major transformations that come with manifold conflicts involving different panels of actors. The project aims at determining new forms to address the reconfiguration of the rural-urban continuum —in the wake of transition to sustainability— in urban regions of the Netherlands, Italy, and France, together with local governments, local businesses, citizen initiatives and NGOs

This position will focus on developing a participatory integrated assessment method to explore governance options for the greening of urban landscapes, in association with policymakers, NGOs, experts and innovative citizen initiatives. He will use as an input the results from other project's WPs, especially those concerning the various conflicting stakeholder perspectives on urban landscape quality, and the recent planning controversies on urban environment treatment.

Besides, he will produce and disseminate output relevant for society at large, including an online forum, which will generate feed-back for the dialogue.

The applicant must include the following documents in a single PDF file. Kindly note the page limits for the proposal and do not exceed it.

1. A detailed motivation and cover letter explaining the motivations of the candidate.
2. A Curriculum Vitae (CV) (maximum length 5 pages) that summarizes the applicant's academic, research and professional experience.

3. Documentation certifying of previous academic, research and professional experiences.

Application and contact at University of Reims

Email: francois.mancebo@univ-reims.fr (to send the documents).

tel. +33.612537446 (for more information).