ET-LIOS, un projet d’hybridation des formations d’enseignement supérieur dédié à l’Industrie du Futur

Publié le 15 mars 2021

Ce projet bénéficie d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’avenir portant la référence ANR-20-NCUN-009.

Dans le cadre du l’appel à projet PIA Hybridation des formations d’enseignement supérieur, le projet ET-LIOS « Enseignements Technologiques de niveau Licence Ouverts pour une industrie du futur compétitive et Soutenable », porté par un consortium issu du groupement d’intérêt scientifique S.mart (ex réseau AIP-PRIMECA), a été lauréat et a démarré le 1er novembre 2020. La réunion de démarrage a eu lieu le 29 janvier 20021 en présence de Mireille Brangé, responsable d’action NCU/ANR, et Xavier Sau, chargé de projets scientifiques ANR.

Durant 18 mois, le projet ET-LIOS développera et mettra en réseau une infrastructure numérique de virtualisation de solutions logicielles. Ces infrastructures hébergeront également des contenus pédagogiques réalisés pour être au service des formations à caractère scientifique et technologique. Ces contenus pédagogiques sont structurés en modules thématiques répondant aux besoins de formation en matière d’Industrie du Futur avec un objectif de compréhension et maîtrise des technologies de manière compétitive et soutenable.

Dans le cadre de ce projet, l’ambition est de mutualiser les expériences acquises dans les différents établissements membres du GIS S.mart durant la période du Covid19 en matière de pédagogie à distance et de continuité des formations dans les domaines technologique et scientifique, en particulier pour les sujets de l’Industrie du Futur comme notamment :

  • Conception-simulation-prototypage 3D ;
  • Fabrication avancée et métrologie ;
  • E-Maintenance des systèmes cyber-physiques de production ;
  • Jumeau numérique et virtual commissioning des systèmes de production automatisée ;
  • Systèmes intelligents et modélisation multiphysique ;
  • Ingénierie soutenable et responsable.

L’objectif principal du projet est de fournir des plateformes et ressources adaptées pour une hybridation des enseignements scientifiques et technologiques voire, si l’évolution de la situation sanitaire le justifiait à nouveau, un basculement complet à distance. La spécificité des enseignements technologiques et le besoin d’accéder aux machines et équipements à caractère industriel rendent cet enjeu encore plus crucial et impactant pour conserver un temps pédagogique que nous jugeons indispensable sur les ressources technologiques tout en assurant les temps d’initiation, préparation et restitution en distanciel.

Les modules pédagogiques font appel aux expertises et expérimentations des membres de la communauté S.mart. Le passage des preuves de concept (issues de la période Covid19 du printemps 2020 ou ayant bénéficié de projets antérieurs au sein de S.mart) à une échelle pédagogique plus large et exploitable par l’ensemble de la communauté éducative et des experts pédagogues S.mart demande des développements et une robustification des contenus, des changements et portages des supports pédagogiques innovants.

Enfin, pour mémoire, le GIS S.mart (ex AIP-PRIMECA – s-mart.fr) fédère plus de 80 universités, établissements internes et composantes universitaires ainsi que des écoles d’ingénieurs publiques ou privées avec une ambition de porter au plan académique les thématiques de l’Industrie du Futur en formation, recherche et innovation. Ce GIS est structuré autour de 10 pôles régionaux administrativement hébergés par une université ou école d’ingénieur et d’établissements associés ayant vocation à mutualiser expertises pédagogiques ou scientifiques, plateformes technologiques et ressources logicielles en soutien aux missions de formation d’enseignement supérieur (licences, DUT, licences professionnelles, masters, cycles préparatoires intégrés, formations d’ingénieur, etc.), aux travaux de recherche technologique et aux développements de partenariats industriels.

L’URCA, par l’intermédiaire du CReSTIC, est impliqué dans le Module D « Jumeau Numérique et Virtual Commissioning pour la Production Automatisée » du sous-projet 2 « Structuration, développement et déploiement des contenus pédagogiques », au travers l’utilisation et le déploiement des logiciels HOME I/O (la maison virtuelle) et FACTORY I/O (l’usine virtuelle).

Contact : Bernard Riera, bernard.riera@univ-reims.fr

Illustration ET-LIOS