Une nouvelle doyenne pour l’UFR Lettres et Sciences Humaines

Publié le 25 juin 2020

Le 28 mai 2020, Marta Waldegaray, professeure des universités en Langues romanes (CNU section 14) a été élue doyenne de l’UFR Lettres et Sciences Humaines de l’université de Reims Champagne-Ardenne. Elle prendra ses fonctions à partir du 1er août et succèdera à Frédéric Piantoni.

Titulaire d’un diplôme ès Lettres de l’université de Buenos Aires (Argentine), elle débute en France en 2005 comme maître de conférence au sein de l’ex-Université Paul Verlaine de Metz, aujourd’hui Université de Lorraine (UL)1 avant d’intégrer l’URCA en 2015. Ses travaux de recherche portent sur la littérature latino-américaine contemporaine. Dans une perspective interdisciplinaire, à la croisée de la littérature, la philosophie, l’histoire contemporaine, ses travaux interrogent les liens qui nouent la parole littéraire et le geste politique.

Très investie depuis son arrivée à l’URCA, Marta Waldegaray fait partie du conseil de gestion de l’UFR Lettres et Sciences Humaines depuis 2018, elle anime par ailleurs le séminaire « Fiction politique : littérature et temporalité historique » porté par le CIRLEP et a assuré la responsabilité du diplôme LLCER parcours espagnol au sein du département de Langues Romanes (entre 2016 et 2020). Depuis mars 2020, elle siège suite à son élection, à la commission recherche de l’université.

Dans un esprit d’adaptabilité, d’innovation et d’ouverture, Marta Waldegaray entend fédérer davantage le pôle Langues et le pôle Humanités et Sociétés de l’UFR Lettres et Sciences Humaines. Son projet pour l’UFR visera à répondre à plusieurs grands objectifs tels :

  • la qualité et la cohérence des formations en développant à la fois des liens entre la formation universitaire et le monde professionnel ainsi que les formations de niche, tout en intégrant véritablement les langues aux cursus;
  • l’internationalisation de l’offre de formation par la création de co-diplômes avec des universités étrangères ;
  • la diversification des formations et le développement de la transformation numérique permettant de réussir les transitions pédagogiques vers des transformations liées au numérique et ce afin d’enrichir les pratiques en présentiel ;
  • la valorisation de l’investissement collectif en impulsant une organisation plus efficiente et plus collaborative.

Pour en savoir plus sur le projet porté par Marta Waldegaray pour l’UFR Lettres et Sciences Humaines.

Elle sera accompagnée dans sa mission par Pamela Gobin et Prisca Perani pour la coordination de l’offre de formation, Didier Baltazart pour le numérique, Nicolas Bollot pour la partie budget et partenariats financiers et Alyson Miquel pour la vie étudiante.

[1] Pendant ses années en tant que MCF (2005-2015) à l’UL, elle a dispensé des cours en LLCER et LEA, niveaux Licence et Master, et assuré plusieurs responsabilités d’intérêt collectif : responsable d’année de Licence LLCER Espagnol (L2, 2006-2013), responsable langue B Espagnol LEA (2010-2015), directrice du Département d’Espagnol et responsable de la Licence LLCER (2013-2015). Au niveau de l’UFR Arts, Lettres, Langues, elle a intégré le Conseil de Gestion (2012-2014) et la commission de la recherche (2012-2014). Elle s’est également investie pendant plusieurs années dans la commission des Relations Internationales de l’UL (2008-2014), dans la commission chargée du pilotage des Relations Internationales dans le processus de création de l’Université de la Grande Région (2008-2012), au conseil du Pôle scientifique Temps, Espace, Lettres, Langues en tant que membre élue (mandat 2012-2016) et au Centre de recherches Écritures en tant que responsable de l’axe COMES Constructions mémorielles et sacralisation littéraire du Centre Écritures (2011-2015) et membre du bureau de ce Laboratoire (2011-2015).

Portrait de Marta Waldegaray