Taxe d’apprentissage : s’engager aux côtés de l’URCA pour l’avenir du territoire

Publié le 04 février 2020

Avec plus de 27 000 étudiants accueillis sur les cinq grandes villes de l’ex Champagne-Ardenne et une offre pédagogique variée et professionalisante dans l’ensemble des secteurs de formation, l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) est l’acteur majeur de l’enseignement supérieur sur notre territoire. Loin de l’image d’Epinal des grands amphithéâtres dédiés aux seuls cours magistraux, elle met aujourd’hui au cœur de son projet pédagogique la professionnalisation et l’insertion professionnelle de tous les apprenants. Chaque année, l’URCA forme plus de 5000 jeunes diplômés avec des taux d’insertion professionnelle à plus de 94%1.

Transition écologique, révolution numérique, intelligence artificielle, etc. autant d’enjeux que s’est fixée l’URCA, qui vont de pair avec les mutations de notre société, de notre économie et de nos technologies. Pour y répondre, l’URCA développe de nouveaux partenariats correspondant aux besoins en compétences, actuels et futurs, des entreprises et des professions.

La Taxe d’apprentissage et l’Université

Ces enjeux nécessitent de nouvelles ressources financières. Pour rappel, en 2019, l’URCA a investi plus de 20 millions d’euros dans ses différents projets (Maison de l’étudiant, rénovation énergétique des bâtiments, développement des outils de simulation en santé, plateaux techniques et scientifiques de premiers plans, etc…) sur plus de 214 millions d’euros de budget global.

« Nous avons besoin de ces financements, explique Guillaume Gellé, président de l’URCA. Nous avons des projets et ceux-ci nous permettrons de mieux former les futurs acteurs économiques et culturels de notre territoire, comme ses futurs décideurs. Il faut à ce titre rappeler que bon nombre de salariés, professionnels ou dirigeants, de responsables associatifs ou politiques de notre territoire sont des diplômés de notre université »

Parmi les ressources possibles, la collecte de la taxe d’apprentissage reste encore relativement méconnue et peu associée à l’université. Or, en ce qui concerne la professionnalisation des jeunes en formation initiale, l’URCA est désormais habilitée à collecter directement l’ex part Hors quota de la Taxe d’apprentissage qui vient d’être réformée.

En 2020, les entreprises vont en effet devoir flécher la part hors quota de leur TA 13% de la part alternance (0, 68% de la masse salariale 2019) ou contribution à la professionnalisation vers des structures habilitées. Cette part ne transite plus par les collecteurs paritaires. Il n’y a par ailleurs plus de catégories A ou B. En choisissant l’URCA, les entreprises peuvent donc cibler l’intégralité de leur contribution en la versant directement à l’Université tout en l’orientant vers une offre de formation diplômante éligible au niveau des IUT, des 2 écoles d’ingénieurs (EiSINe et ESIReims), de l’INSPE ou des 8 Unités de Formation ou de Recherche.

A quoi sert la TA ?

« La taxe d’apprentissage contribue au financement de nos équipements et outils pédagogiques, à investir dans les innovations et à mieux accompagner les jeunes en formation technologique et/ ou professionnelle. Elle nous permet également de développer et structurer des actions partenariales au bénéfice des entreprises, des branches professionnelles et de l’insertion de nos diplômés », rappelle Guillaume Gellé.

« Il s’agit d’assurer le développement, le déploiement en Champagne-Ardenne d’une offre de formation supérieure universitaire en adéquation avec les besoins en compétences des entreprises et les enjeux de développement du territoire, notamment par des infrastructures, équipements, plateaux techniques et par une offre de service à l’étudiant adaptée ».

Au cours de ces dernières années, l’URCA a entamé de gros chantiers pour le développement et la rénovation de ses campus avec le soutien des collectivités et de l’Etat pour améliorer l’accueil de ses étudiants et la qualité de travail de ses personnels œuvrant tous au service du développement de la formation, de la recherche et de l’innovation sur notre territoire.

Elle a également investi dans les outils pédagogiques et scientifiques de haut niveau (Romeo, simulateurs dans le domaine de la santé…) et diversifié son offre de formation sur l’ensemble de ses sites.

Pour poursuivre son action et répondre aux besoins en recrutement des entreprises et professions en favorisant l’orientation des jeunes vers les métiers qui recrutent et un accès territorialisé à la formation supérieure dans le cadre de l’économie de la connaissance, l’URCA entame dès aujourd’hui une campagne de collecte de la taxe d’apprentissage en direction des entreprises.

En versant la taxe d’apprentissage à l’URCA, participons ensemble au développement de notre territoire !

Pour plus de renseignements :
www.univ-reims.fr/taxeapprentissage ou www.univ-reims.fr/ta
Coordonnées :
Direction des partenariats avec les entreprises direction.partenariatentreprise@univ-reims.fr- tel : 03.26.91.89.96

[1] à 30 mois toutes filières confondues.