Plan de reprises d’activités sur sites (PRAS)

Publié le 11 mai 2020

Actualisé au 22 juin

À compter du 11 mai prochain, le déconfinement de la population va s’amorcer de façon graduelle sur l’ensemble du territoire français. La sortie du confinement permettra à l'activité de reprendre progressivement en présentiel, en fonction de l'évolution de l'épidémie et dans le respect des consignes sanitaires. Pour garantir ce retour physique des personnels, l’université de Reims Champagne-Ardenne a mis en place son plan de reprise d’activités sur sites (PRAS). Celui-ci fixe les conditions et les modalités de cette reprise d’activité, et se fonde sur les grands principes édictés par le Premier Ministre lors de son discours du 28 avril et le MESRI.

De manière générale, le travail à distance continuera à être privilégié et la reprise en présentiel sera progressive en fonction de l’évolution de la pandémie et des dispositions prises par le gouvernement et uniquement pour les activités qui ne peuvent être télétravaillées.

Les enseignements en présentiel (hors cas spécifique de la formation professionnelle) ne reprendront pas avant la rentrée universitaire 2020 et les examens seront organisés à distance (sauf cas spécifiques).

Pour les autres activités, le PRAS de l’université prévoit 4 niveaux de priorité à la reprise d’activité sur sites, identifiés comme tels :

Priorité 1 : Dossiers urgents et importants de niveau 1 à reprendre très rapidement, avec un caractère stratégique particulier
Priorité 2 : Dossiers urgents de niveau 2 à reprendre rapidement
Priorité 3 : Dossiers importants ou sensibles de niveau 3 ne présentant pas d’urgence immédiate mais présentant une sensibilité particulière sur le plan stratégique
Priorité 4 : Autres dossiers à reprendre.

Du 11 mai au 1er juin, la reprise d’activité sur site concernera uniquement les lieux où les activités et missions ont été déclarées comme prioritaires et urgentes (priorité 1 puis 2), dans le respect des capacités d’accueil permettant la distanciation sociale et des mesures d’hygiène nécessaires à assurer la sécurité sanitaire[1]. Dans ce cadre, ont été privilégiées pour la première semaine, les activités de recherche expérimentales dans le domaine des sciences du vivant - notamment celles en lien la pandémie actuelle - ou celles où des enjeux financiers de premier plan avaient été identifiés (projets de recherche ayant une échéance proche sans possibilité de délai supplémentaire, redémarrage des start-ups hébergées par l’URCA).

Cette montée en régime sera progressive à compter du 11 mai, avec une évolution hebdomadaire prenant bien sûr en compte l’évolution sanitaire sur le territoire. Les activités identifiées priorité 3 pourront reprendre sur site à partir du 2 juin avec notamment certaines activités de recherche et l’organisation de concours ou d’examens nationaux. Un retour sur site des activités de priorité 4 sera envisagée à partir du 1er septembre permettant ainsi un retour progressif à la normale.

Le PRAS est un document indispensable pour conduire la reprise progressive de l’activité sur site de notre université. Validé par le CHSCT du 7 mai 2020 et adopté le 15 mai par le CT dans sa version actualisée en application du décret du 11 mai 2020, il permet d’accompagner l’ensemble des personnels dans cette phase de transition tout en garantissant leur santé et leur sécurité. Consultable par tous, il pourra être amené à évoluer en fonction de la situation sanitaire nationale et locale.

[1] Depuis plusieurs jours l’URCA met tout en œuvre afin de permettre d’assurer les moyens nécessaires à la réouverture des activités : nettoyage complet des locaux ; mise à disposition de produits et équipements de protection (masques alternatifs ou chirurgicaux, lingettes désinfectantes, gel hydro-alcoolique) ; rappel et respect des gestes barrières et de distanciation sociale.