Le projet « AEROLAB SPACE » de l’URCA labellisé Space Climate Observatory

Publié le 23 février 2022

Le projet « AEROLAB SPACE » a reçu le label de Space Climate Observatory (SCO). Initiative mondiale, le SCO vise à étudier et surveiller les impacts du changement climatique et à s'y adapter.

Le SCO et sa déclinaison française le SCO France sont une émanation de l’initiative présidentielle française One Planet Summit de décembre 2017. Sa finalité est de proposer, à l’échelle locale, des outils d’aide à la décision en observant, en évaluant et en anticipant les impacts du changement climatique, à l’aide de données satellite, de données in situ et de données socio-économiques locales. Les appels à projets du SCO s’inscrivent donc dans les domaines prioritaires édictés par le gouvernement dans le cadre de sa politique climat. Il est à noter que seulement 66 projets ont été labellisés au niveau mondial.

C’est en janvier dernier que le projet « AEROLAB SPACE » a obtenu ce label. Porté par l’université de Reims Champagne-Ardenne et le CNRS, au travers du pôle de recherche AEROLAB, et en collaboration avec Capgemini Technology Services, ce projet permettra de créer une synergie entre les mesures in situ d’AEROLAB (sol, avion, ballon…) et les mesures issues de satellites.

« AEROLAB SPACE » sera un outil d’aide à la décision avec des indicateurs pour le suivi des gaz à effets de serre à l’échelle régionale. L’outil fournira des données sur l’impact des politiques environnementales, permettant ainsi aux collectivités publiques de mettre en avant leurs efforts de décarbonisation et, à la communauté scientifique, de disposer de mesures précises conjointes à celles issues des données satellitaires.

Ce label offre une forte reconnaissance internationale et permet un accès privilégié aux financements obtenus dans le cadre des accords institutionnels entre le SCO et les agences internationales ou européennes.

EN COMPLÉMENT

AEROLAB

Le pôle de recherche AEROLAB (Atmospheric Research and Observations LABoratory) actuellement porté par l’université de Reims et le CNRS (PI Lilian Joly - GSMA) a pour objectif d’améliorer le suivi des émissions atmosphériques (gaz à effet de serre (GES), ammoniac (NH3), aérosols...) sur la région Grand Est. AEROLAB se pose en soutien aux technologies bas-carbone (suivi et validation sur des sites industriels/agricoles) et en soutien aux politiques publiques de réduction des GES sur les villes / métropoles, le stockage de carbone (reforestation) et la gestion des déchets… AEROLAB est actuellement financé par différents partenaires1 et vise à apporter une expertise et des solutions pour le suivi et l’analyse des émissions atmosphériques en région Grand Est et au-delà. AEROLAB s’inscrit dans les initiatives régionales2 avec des liens forts avec entre autres ATMO Grand Est, Planet A et AERIS.

1 : Région Grand Est, l’Agglomération de Châlons-en-Champagne, Département de la Marne, Fondation Paris / Reims, fonds FEDER.
2 : Business Act ; SESRI ; charte pour le développement durable des biocarburants.