L’URCA retenue pour 3 projets dans le cadre de l’appel à projet « Résilience »

Publié le 11 juillet 2020

Le monde fait face à la pandémie de COVID-19 et l’urgence sanitaire appelle une action immédiate des gouvernements, des citoyens, des scientifiques et des entreprises.

Afin d’aller plus loin dans l’identification des facteurs clés de cette crise et de solutions pour favoriser la résilience territoriale face aux crises, la Région, avec le soutien de l’Etat et en partenariat avec le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, lançait en mai dernier un appel à projets intitulé « Résilience Grand Est ».

Sur les 73 dossiers déposés et 15 retenus à l’échelle du Grand Est, l’URCA est lauréate sur 3 projets.

L’un au titre de porteur avec le projet MUT Action porté par l' unité de recherche HABITER en partenariat avec le CRDT, le laboratoire AMUP de l'Ecole Nationale Supérieure d'architecture de Strasbourg (ENSA) et le laboratoire SAGE de l'Université de Strasbourg (UNISTRA) et deux au titre de partenaire avec les projets ECOVISION (projet porté par l’Institut Hospitalo-Universitaire de Strasbourg en partenariat avec le centre de calcul ROMEO, I2AS et le CReSTIC) et CLEAN’UVc Chair&Bed (projet porté par l’université de Lorraine en partenariat avec l’unité de recherche BIOS).

MUT Action
Mobilité et Urbanisme Tactique en Action

L'objectif principal du projet consiste à (re)penser les mobilités par des actions sur l'environnement urbain immédiat et quotidien à l'échelle des quartiers dans les villes intermédiaires. La recherche se concentre sur les mécanismes de construction d'actions d'urbanisme tactique par les acteurs et la manière dont ils « font avec » les politiques urbaines de mobilité. L'etude se focalisera sur trois villes , particulièrement touchées par la crise sanitaire : Mulhouse, Reims et Nancy. L'intérêt du projet MUT'Action sera de faire l'analyse de ces expérimentations, de leur inclusion dans des stratégies de mobilités et de résilience plus globales et d'identifier si elles peuvent permettre de redessiner la ville sur le long terme.

ECOVISION
Observatoire Numérique preVISIONnel du COVID en Grand-Est

Ce projet de recherche fédérateur multi-institutionnel et interdisciplinaire – en utilisant les données qui seront collectées par l'IHU en partenariat avec la plateforme PRIeSM dans le cadre de l'Observatoire Régional du Covid en Grand-Est (Méteo-Covid-Grand Est) – vise à générer des indicateurs de suivis de l'épidémie COVID-19 en temps réel, modéliser prédire la dynamique d'évolution de l'épidémie à partir des indicateurs afin d'estimer des paramètres clés au plus près du territoire, et prendre en compte dans les modélisation le coût économique des mesures de confinement. L'objectif est de transformer rapidement les projets scientifiques en outil opérationnel afin de permettre la production de rapports opérationnels sanitaire et économique en temps réel pour les organismes de soins de santé, les régions et les états à l'aide d'un tableau de bord unique intégrant les modélisations les plus innovantes après s'être assuré de leur validation sur le terrain.

CLEAN'UVc Chair&Bed
Etude systèmes de décontamination lits médicalisés et fauteuils roulants

Aujourd'hui, face au COVID19, la nécessité de désinfecter et de trouver des solutions de décontamination est au centre de l'actualité. La société LogoSilver, partenaire du projet et spécialisée dans le développement et le commerce de détail d'articles médicaux, souhaite développer un nouvel axe stratégique lié à la décontamination de lits et fauteuils roulants. La société a besoin de monter en compétences pour comprendre les technologies de désinfection, les protocoles les mieux adaptés aux lits et fauteuils et le comportement des agents infectieux sur les différentes parties du matériel médical. A terme, l'objectif est de commercialiser une gamme de système de décontamination pour lit et fauteuils roulants et d'adapter le matériel médical développé dans la société pour le rendre moins prompt à la contamination.