Plasticité de l’Epithélium respiratoire dans les conditions normales et pathologiques

Responsable scientifique : Valérian Dormoy – Inserm U1250

Date de démarrage officielle : 01/06/2015 (durée 5 ans)

Financeurs : Inserm / URCA

Titulaire de la chaire : Valérian Dormoy (MCU)

La chaire Inserm-URCA PEpithe, « Plasticité de l’Epithélium respiratoire dans les conditions normales et pathologiques » est développée au sein de l’unité Inserm U1250 : « Pathologies Pulmonaires et Plasticité Cellulaire (P3Cell) ».

Les maladies respiratoires sont une préoccupation majeure en santé publique notamment en raison du manque de stratégies thérapeutiques efficaces. L’identification de nouveaux acteurs moléculaires intervenant dans l’homéostasie pulmonaire et les altérations pathologiques permettra l’amélioration du diagnostic médical ainsi que l’exploration de nouveaux traitements.

La perte de fonctionnalité du poumon s’explique notamment par une modification de la clairance-mucociliaire rendue possible par la différenciation d’un précurseur en cellule ciliée ou sécrétrice. Dans ce contexte, les recherches menées par la chaire visent la caractérisation de la plasticité de l’épithélium des voies aériennes en lien avec la ciliogenèse.

Si ce processus est déterminant dans la mise en place et la réparation de l’épithélium respiratoire, les voies de signalisation associées à son contrôle constitueront des marqueurs biologiques et des cibles pharmaceutiques dans des maladies comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Mots-clés :

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), épithélium respiratoire, plasticité cellulaire, ciliogenèse

Collaborations scientifiques :

Institut Pasteur (Paris, France), Centre d’Infection et Immunité (Lille, France), Institut de Biologie Valrose (Nice, France).