Foire aux questions pour les étudiants

Illustration FAQ

Scolarité, cours et examens

Oui. Plus aucun cours n’est organisé en présentiel. Néanmoins l’université assure la continuité pédagogique. Veuillez-vous rapprocher de vos composantes et de vos enseignants pour connaitre les modalités d’enseignement.

Consultez ce support d'aide, qui vous donnera quelques conseils utiles pour mieux organiser votre travail à distance dans le contexte de la crise sanitaire actuelle : cliquez ici.

Cela vous sera communiqué par votre composante dès que possible.

> Les Epreuves Classantes Nationales Informatisées donnant accès au troisième cycle des études médicales se dérouleront du 6 au 8 juillet 2020.

> Le concours d’entrée en deuxième année des études en santé (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie) sera organisé à partir de la troisième semaine de juin.

> Les concours relatifs aux carrières universitaires seront organisés conjointement par la Direction Générale des Ressources Humaines et les CNU entre la dernière semaine de juin et la première semaine de juillet 2020.

> Les autres concours, concernant essentiellement l’accès aux formations paramédicales (infirmier, audioprothésiste, ergothérapeute…) seront remplacés par un examen des dossiers académiques des candidats dans le cadre de la procédure nationale de préinscription via la plateforme Parcoursup.

(sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire)

Vous pouvez contacter vos composantes via les adresses mail habituellement utilisées.

Non, les bibliothèques universitaires sont fermées. Les prêts en cours sont prolongés jusqu'à la fin du confinement. Néanmoins, de nombreuses collections électroniques (e-books et revues en ligne) restent disponibles.

L'accès aux collections de la Bibliothèque numérique est ouvert 24h/24H à partir du site de la bibliothèque : www.univ-reims.fr/bu, onglet Bibliothèque numérique.

Pour toute aide ou demande d'information une seule adresse : bibliotheque.universitaire@univ-reims.fr

Stages et Alternance

Pour les stages en cours, les stagiaires et apprentis qui ont commencé leur stage peuvent le continuer si l’entreprise ou l’institution d’accueil le leur permet. Les stagiaires et les apprentis doivent se rapprocher de leur responsable de stage pour définir les modalités de poursuite du stage (télétravail, autre) ou obtenir d’autres consignes (suspension, report).

Pour tous les stages à venir, une autorisation exceptionnelle pourra être accordée si celui-ci peut être réalisé en télétravail, en accord avec l'entreprise et sous réserve que cela ne nécessite aucun déplacement du stagiaire hors de son logement. Veuillez-vous rapprocher de vos composantes pour connaitre les modalités.

Des dispositions seront prises par les équipes pédagogiques pour que l’absence ou l’interruption d’un stage n’empêche pas la validation du semestre.

L’Université de Reims Champagne-Ardenne, comme l’ensemble des CFA du territoire national, a reçu pour consigne de ne plus accueillir d’apprentis à compter du lundi 16 mars 2020. Dans ces conditions, la priorité est d’organiser, dans chacune des équipes de formation, la poursuite des enseignements du second semestre en utilisant les outils numériques. Par conséquent, en accord avec l’employeur et en lien avec les tuteurs, deux situations pédagogiques permettent de continuer à suivre le cycle normal du calendrier d’alternance :

  • L'apprenti les suit de chez lui, s’il possède l’équipement le permettant,
  • L'apprenti les suit en entreprise, quand les conditions le permettent et que l’entreprise a la possibilité de mettre à sa disposition l’équipement adéquat.

Dans le cas où les cours à distance ne pourraient être organisés, l'apprenti devra se rendre en entreprise. Les temps de formation en CFA seront récupérés sur d'autres périodes initialement prévues en entreprise.

Cela n’entraine, à ce stade, pas de conséquence sur l’exécution du contrat d’apprentissage. Dans tous les cas, les cours au CFA de l’Université reprendront à sa réouverture et seront adaptés, le cas échéant, à la durée de la fermeture.

Ces règles s’appliquent également aux organismes de formation pour les salariés en contrat de professionnalisation.

L’apprenti est un salarié de l’entreprise, il bénéficie donc à ce titre des mêmes dispositions que les autres salariés (télétravail, activité partielle, garde d’enfant).
Le dispositif d’activité partielle peut être sollicité par les entreprises dans le cadre de circonstances à caractère exceptionnel (article R. 5122-1 du code du travail). En tant que salarié, l’apprenti peut être mis en activité partielle par son entreprise. Le contrat sera suspendu pendant cette période mais l’apprenti continuera à être rémunéré.

Votre composante ou votre responsable de formation communiquera prochainement auprès de vous l’organisation de l’évaluation du second semestre.

Comme vous êtes sous contrat de travail, c'est la réglementation de votre entreprise qui prévaut. Vous devez suivre les règles de l’entreprise.

Comme pour n’importe quel étudiant, les formations de l’URCA sont à dispensées à distance depuis le 16 mars. Les informations utiles par rapport à l’organisation de ces enseignements vous sont directement adressées par les composantes.

Les activités en entreprise sont maintenues dans les conditions prévues par l’entreprise (activité normale ou activité partielle) ; s’il est possible, le télétravail doit être privilégié.

Le dispositif d’activité partielle peut être sollicité par les entreprises dans le cadre de circonstances à caractère exceptionnel (article R5122-1 du code du travail). En tant que salarié, vous pouvez être mis en activité partielle par votre entreprise. Votre contrat sera suspendu pendant cette période mais vous continuerez à être rémunéré.

Etudiants et personnels internationaux ou en mobilités

La durée de validité des documents de séjour qui arrive à échéance entre le 16 mars et le 15 mai 2020 est prolongée de 90 jours. Cette prolongation est automatique.

Voir la marche à suivre

Pour obtenir un rendez-vous et/ou un renseignement, veuillez écrire à l'adresse mel suivante : sp-etrangers-reims@marne.gouv.fr en précisant bien vos coordonnées téléphoniques et l'objet de votre demande.

Restauration, logements et bourses

Oui. L’AGORAE reste ouverte. Retrouvez les horaire et modalités sur www.facebook.com/pg/agorae.reims

Les étudiants, qu'ils soient nationaux, ultramarins ou internationaux ont été invités, depuis vendredi, à rejoindre leur domicile familial. Néanmoins les résidences universitaires sont restées ouvertes afin d’accueillir celles et ceux qui, pour des raisons personnelles ou ne pouvant rejoindre leurs domiciles, sont dans l’obligation d’y rester.

Santé

Pour tout symptômes en lien avec le Covid19 (fièvre, toux, syndrome grippal), vous devez contacter votre médecin traitant et vous maintenir à domicile et compléter la fiche de renseignements (lien vers celle-ci) et la retourner à l'adresse signalement-coronavirus@univ-reims.fr

DROITS DES FEMMES, VIOLENCES, PARENTALITE ET CONFINEMENT

La crise sanitaire que nous vivons est hélas synonyme d’une augmentation des violences conjugales et intra-familiales dont les signalements ont bondi de près de 40%. On comprend que le confinement place les femmes et les enfants dans une situation de cohabitation permanente avec leurs agresseurs potentiels qui peut rapidement devenir intenable. Sachez que toute personne a le droit de fuir si elle est en danger et qu’elle peut trouver de l’aide.

1 - En cas d’urgence

(les signalements pouvant être effectués par les personnes victimes, les proches, les témoins ou les voisins, n’hésitez pas à intervenir)

Pour les femmes victimes de violence

  • le 17 : pour joindre la police par téléphone
  • le 114 : envoyer un SMS pour alerter en silence
  • le site https://arretonslesviolences.gouv.fr/ : plateforme active 24h/24 et 7j/7, permet de dialoguer de façon anonyme et sécurisée avec des membres des forces de l’ordre formés aux violences sexistes et sexuelles.
  • Vous pouvez aussi donner l’alerte dans une pharmacie, au besoin grâce au code MASQUE 19 qui vous permet de vous manifester y compris en présence du conjoint violent.

Pour signaler des enfants en danger : le 119 ou le site www.allo119.gouv.fr/

Pour les personnes LGBTQI

  • le tchat de SOS homophobie : www.sos-homophobie.org/chat, fonctionne 7j/7 et 18h à 20h.
  • Vous pouvez aussi contacter Le Refuge : 06 31 59 69 50, numéro actif 24h/24.

2 - Pour trouver de l’aide, des conseil et de l’accompagnement

Le 3919 (du lundi au samedi, de 9h à 19h) : numéro d’écoute et d’orientation pour les femmes victimes de violences, de toutes sortes. Anonyme et gratuit depuis un poste fixe ou un mobile.

Les commissariats de la Marne dans lesquels sont présents des intervenants sociaux spécialisés dans la prise en charge des victimes de violences :

  • Chalons-en-Champagne : 03 26 66 27 27
  • Reims : 03 26 61 44 00
  • Vitry-le-François : 03 26 62 36 19

Le Centre d’information et de défense des droits des femmes (CIDFF) de la Marne met un numéro de téléphone à disposition des victimes de violence : 06 69 22 72 70 (8h45-17h45)

Par ailleurs, à compter du 24 avril, le centre commercial Carrefour Croix Dampierre à Châlons-en-Champagne accueille une permanence du CIDFF de la Marne. Ce point de d’accompagnement ‘Femmes victimes de violences’ sera accessible les Vendredi 24 avril de 10h-12h30 à 13h30-16h00 - Mardi 28 avril de 10h-12h30 à 13h30-16h00 - Mardi 5 mai de 10h-12h30 à 13h30-16h00 - Mardi 12 mai de 10h-12h30 à 13h30-16h00.

Pour toute question à propos de la contraception ou du droit à l’IVG (avortement), le Planning familial met à disposition un numéro vert gratuit et anonyme, le 0800 08 11 11.

Pour rappel, l’IVG médicamenteuse se pratique jusqu’à la fin de la 5ème semaine de grossesse, c’est-à-dire au maximum 7 semaines après le début des dernières règles. À titre dérogatoire pendant la période d’épidémie COVID-19, des adaptations sont opérées : ce délai est porté à 7 semaines de grossesse soit 9 semaines après le début des règles, et certaines ou l’ensemble des consultations peuvent être faites par des téléconsultations. Informations ici : https://ivg.gouv.fr/ivg-medicamenteuse.html

Le Planning familial de la Marne est accessible par mail : planningfamilial.reims@orange.fr (n’oubliez pas de laisser vos coordonnées) ou lors des permanences téléphoniques au 03 26 83 97 23 (du lundi au vendredi de 9h à 19h).

Les professionnel·les de la médiation familiale dans la Marne (UDAF et ARETAF), en partenariat avec la CAF, la MSA et l’association Paroles de parents, sont à l’écoute de toutes les personnes qui rencontreraient des difficultés relationnelles et/ou des conflits familiaux liés au confinement. Ils/elles sont à votre écoute au 03 26 69 49 42 de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

3 - Quelques ressources utiles en période de confinement

Que faire quand une femme victime de violences conjugales se confie à vous ?

L’écouter, la croire, la soutenir. Vous trouverez ici les conseils et les exemples concrets de l’association lyonnaise Filactions, spécialiste des VSS et notamment des violences conjugales.

Comment tenir le coup avec des enfants confinés ?

Le Secrétariat à l’égalité entre les femmes et les hommes a conçu et mis en ligne un Guide des parents confinés qui comprend 50 conseils. Vous pouvez le télécharger ici.

Par ailleurs, afin de permettre à tous les parents de pouvoir faire leurs courses dans le respect des mesures barrières et des règles fixées par les autorités, le Secrétariat à l’égalité a ouvert une adresse mail pour recevoir les signalements des parents isolés refusés à l’entrée des magasins, à qui il est demandé de laisser leur enfant à la caisse ou à des inconnus : dgcs-coursesparentsisoles@social.gouv.fr

Comment rediscuter du partage des tâches domestiques ?

La dessinatrice de BD Emma a publié une série consacrée à la charge mentale qui permet de comprendre pourquoi la répartition des tâches ménagères et parentales est si déséquilibrée et comment en faire prendre conscience aux hommes.

Le confinement aura-t-il des effets sur l’égalité femmes-hommes ?

Camille Froidevaux-Metterie, professeure de science politique et Chargée de mission égalité-diversité à l’URCA, est intervenue dans le débat public pour réfléchir aux implications du confinement sur la redéfinition des rôles de genre et les droits des femmes.

Vous pouvez lire sa tribune dans Libération et son entretien pour Usbek & Rica, écouter son intervention sur France Inter ou la regarder dans 28 minutes sur Arte.

AUTRES

L’ensemble des manifestations associatives, sportives, culturelles et événementielles sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.


L’URCA a mis à votre disposition une hotline dédiée : 03 26 91 88 49.