Une nouvelle spécialité "Génie Urbain et de l’Environnement" pour l’ESIReims

Publié le 24 octobre 2019

Dans un contexte où les enjeux environnementaux sont de plus en plus importants et les politiques de développement durable sur les territoires connaissent un véritable essor, l’ESIReims lance sa nouvelle spécialité en "Génie Urbain et de l’Environnement".

Une nouvelle spécialité "Génie Urbain et de l’Environnement" pour l’ESIReims

Dans un contexte où les enjeux environnementaux sont de plus en plus importants et les politiques de développement durable sur les territoires connaissent un véritable essor, l’ESIReims lance sa nouvelle spécialité en "Génie Urbain et de l’Environnement".

En septembre 2020, ouvrira la troisième spécialité en "Génie Urbain et Environnement" de l’ESIReim, une formation pluridisciplinaire proche des demandes du marché de l’emploi. La filière accueillera 16 élèves ingénieurs qui seront, à terme, capables de répondre à la forte montée des demandes de compétences techniques émises dans le cadre de la transition à la durabilité des territoires.

Qu’est-ce qu’un ingénieur en Génie Urbain et de l’Environnement ?

L’ingénieur en Génie Urbain et de l’Environnement possède une grande polyvalence, capable d’intervenir à différentes échelles spatiales et amené à traiter des différents aspects du territoire (voirie et réseaux divers, espaces publics, bâtiments, etc.). Il possède des qualités de « chef d’orchestre », collaborant régulièrement avec des acteurs de l’urbanisme et de l’aménagement (experts techniques, urbanistes, architectes, promoteurs, etc.).

La spécialité Génie Urbain et Environnement de l’ESIReims fournit des compétences touchant l’aménagement de l’espace (planification, projet de territoire, projet urbain, urbanisme opérationnel), les voiries et réseaux divers (éclairage, transports, déchets, eaux...), l’environnement (politique de développement durable, écologie territoriale, climats urbains, matériaux biosourcés, bilans carbone, ACV...), l’énergie (gestion des systèmes de production de l’énergie, énergies renouvelables, énergétique du bâtiment …), les outils numériques (SIG, BIM...), le droit (de l’urbanisme, de l’environnement) et le management et le relationnel (gestion et conduite de projet, maîtrise des jeux d’acteurs...).

Un métier d’avenir

Les offres identifiées sont très nombreuses et peu de formations proposent cette spécialité. Les diplômés seront amenés à occuper des postes à responsabilité très larges, tant managériales que techniques dans le secteur privé (grands groupes de BTP, promoteurs immobiliers, bureaux d’études environnementales, agences d’urbanisme et d’aménagement, cabinet d’architecture, organisme de logement social, etc.) ou dans le secteur public (collectivités locales, DDT, DREAL, etc.).

Exemples d’emplois :

  • Ingénieur en aménagement urbain dans un bureau d’études ;
  • Chef de projets Aménagements et Infrastructures dans une entreprise de promotion immobilière ;
  • Ingénieur de projets stratégie énergétique des quartiers dans une entreprise de logement social ;
  • Chef de projet ingénierie environnementale dans une agence d’urbanisme et d’ingénierie ;
  • Directeur de l’aménagement des infrastructures urbaines dans une collectivité locale.

L’URCA et ses filières en ingénierie

Depuis plusieurs années l’URCA développe des filières d’ingénieurs au sein de se deux écoles accréditées CTI : École nationale Supérieure d’Ingénieurs de Reims (ESIReims) et École d’ingénieurs en Sciences Industrielles et Numérique (EiSINe) ouverte en 2019.

Disposant de formations d’excellences reconnues à l’image des masters "Statistique pour l’évaluation et la prévision" (1er master de France en Big Data) et "Réseaux et Télécommunication spécialité Administration et Sécurité des Réseaux", (6ème en Cyber sécurité et Sécurité des Systèmes), les écoles d’ingénieurs de l’URCA proposent un éventail très varié de formations autour de 6 spécialités :

  • Emballage et Conditionnement
  • Énergétique
  • Génie Urbain et Environnement
  • Génie Électrique et Robotique
  • Matériaux et Génie des Procédés
  • Maintenance 4.0 (ouvrira à la rentrée 2020)

L’Université de Reims Champagne-Ardenne a fait des sciences du numérique et de l’ingénieur l’un de ses 4 grands axes stratégiques. Le pôle sciences du numérique et de l’ingénieur (SNI) s’est construit autour du calcul haute performance, de l’industrie 4.0, des matériaux et des transformations technologiques. Il s’appuie sur l’expertise de plus de 200 enseignants-chercheurs, 7 unités de recherches, 7 plateaux techniques, 2 chaires industrielles (C2I2 et MATUR) et une école doctorale réunissant une centaine de Doctorants.

Contact

Responsable de la formation "Génie Urbain et de l’Environnement" : Mme Sandra MALLET - sandra.mallet@univ-reims.fr

En complément