Première pierre du siège de l'université de Reims Champagne-Ardenne

Publié le 25 avril 2019

Jean-Luc Marx, préfet de la région Grand Est, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Guillaume Gellé, président de l’université de Reims Champagne-Ardenne, Catherine Vautrin, présidente de la communauté urbaine du Grand Reims et Arnaud Robinet, maire de Reims, ont officiellement posé la 1re pierre du nouveau siège de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA), ce mercredi 24 avril 2019, à Reims, en présence de Jacques Dubois, architecte au cabinet Ameller&Dubois.

« Cette pose de première pierre du bâtiment du siège de l'université de Reims Champagne-Ardenne est la concrétisation du vaste projet immobilier inscrit au contrat de plan État-région. L'université de Reims Champagne-Ardenne est une grande université qui s'efforce d'accueillir et d'accompagner ses enseignants-chercheurs et ses étudiants dans les meilleures conditions. La construction de ce bâtiment, et prochainement de celui consacré à la vie étudiante, en est le témoignage. L'université de Reims Champagne-Ardenne peut compter sur le soutien déterminé de l'État pour faire aboutir les projets inscrits au contrat de plan État-région, avec la collaboration toujours constructive du conseil régional, du Grand Reims et de la ville de Reims, et ceux éligibles aux appels à projets du programme d'investissements d'avenir. » Jean-Luc Marx, préfet de la région Grand Est.

« L’enseignement supérieur et la recherche sont une composante fondamentale du développement de notre région, qui a la chance de pouvoir compter sur des établissements de très haut-niveau, favorisant l’excellence scientifique, la réussite académique et le rayonnement de notre territoire. Les jeunes et les étudiants sont l’avenir de notre région, de notre pays, de notre monde. Je me réjouis de poser aujourd’hui cette 1ère pierre du nouveau siège de l’université de Reims Champagne-Ardenne, 1ère phase du Campus 3.0, de ce grand projet immobilier qui vise à regrouper les différents services de l’URCA actuellement éclatés sur 4 sites. Ces nouveaux espaces d’accueil et de travail vont permettre d’optimiser sa fonctionnalité par un rapprochement de ses services tout en améliorant la sécurité des personnels et la qualité de vie au travail.» Jean Rottner, président de la Région Grand Est.

« Nos projets immobiliers sont avant tout au service du projet académique de l’université. Ils ont pour fondamentaux de dynamiser la vie de campus, d’améliorer la qualité de vie dans le cadre d’une démarche de développement durable ; d’asseoir le rayonnement et la visibilité de la recherche; d’adopter les dernières technologies en matière d’enseignement, grâce notamment aux usages du numérique et de répondre aux attentes des étudiants (espaces de co-working, incubateur...), facilitant ainsi leur insertion professionnelle.» Guillaume Gellé, président de l’université de Reims Champagne-Ardenne.

« Cette première pierre est l'une des illustrations concrètes du contrat de partenariat que nous avons passé avec la Région Grand Est afin de développer le territoire et de créer les synergies nécessaires à la mise en place de projets partagés. Il était nécessaire de repenser les campus de la ville de Reims et d'avoir une ambition co-construite avec l'ensemble des forces vives du projet. Je suis fière d'avoir défendu ce projet au « national » mais par-dessus tout je salue la vision de Guillaume Gellé sur la responsabilité qui a été la sienne lors de sa prise de fonction avec notamment le maintien du campus du Moulin de la Housse. Tout l'intérêt du projet Campus3.0 Rémois est son intégration dans la ville. Il induit une dimension particulièrement forte de rénovation urbaine et aussi une logique de développement durable faisant du projet de l'université de Reims Champagne-Ardenne un exemple du campus de demain. Cette pose de la première pierre est la première réalisation concrète de la rénovation urbaine, c'est un nouveau lieu de vie au sein du quartier Croix-Rouge qui va permettre de repenser l'intégralité de ces espaces urbains. La rénovation urbaine ne doit pas se contenter de repeindre les façades des immeubles qui composent nos quartiers, mais nous oblige à nous projeter sur le caractère interactif de ces quartiers. » Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims.

« Je salue la vision responsable et rigoureuse des équipes du président Gellé qui ont su appréhender la réalité du site rémois avec les ambitions d'un campus innovant. Depuis 2014, nous avons eu à cœur de repenser ce quartier Croix-Rouge pour lui conférer une dimension plus ouverte sur le monde de l'entreprise et le désenclaver afin de lui permettre de s'ouvrir encore davantage à la ville. Ce quartier doit être un terreau de l'innovation et du développement économique, un site de l'enseignement et de la recherche, de l'entreprenariat et de la réflexion. Le siège de l'université sera une vitrine dans cette ambition d'interaction. Cette première étape est un symbole particulièrement fort pour l'ambition que j'ai pour le quartier. Le nouveau siège de l’université doit impulser tout autour de lui, la notion de l'excellence, ouverte à tous. Nous opérons en ce moment même un tournant vers la ville de demain et ce projet de Campus3.0 contribuera encore davantage à renforcer l'attractivité de notre ville auprès des plus jeunes générations. N'oublions pas que plus d'un Rémois ou d'une Rémoise sur 6 est étudiant ! Je me réjouis d'autant plus de cette collaboration fructueuse autour du maitre d'ouvrage qu'est la Région. » Arnaud Robinet, maire de Reims.

Le nouveau siège de l’université de Reims Champagne-Ardenne de 4 300 m2 de surface sera érigé sur un terrain de 3 500 m2 situé avenue Schuman à Reims, à proximité de l’hippodrome, au sein du quartier d’habitat social Croix-Rouge. A mi-chemin entre les campus Croix-Rouge et Maison Blanche, il permettra de créer un lien entre ces deux sites. Il pourra accueillir 200 personnes.

« Le siège de l’université se pose au cœur du quartier Croix-Rouge, symbole de l’ouverture sociale et culturelle de l’université sur le quartier. » a rappelé Guillaume Gellé.

Le coût total de la construction du nouveau siège, dont la Région Grand Est assure la maîtrise d’ouvrage, s’élève à 13,9 millions d’euros, dont 10,2 millions d’euros financés par la Région, 1er financeur, et 3,7 millions d’euros de l’État. La ville de Reims contribue au projet au travers de la mise à disposition de la parcelle évaluée à 0,35 millions d’euros.

Le projet immobilier rémois de l’université Reims Champagne-Ardenne à Reims dénommé « Campus 3.0 » porte sur les trois sites de l’université rémoise (campus Croix Rouge, Moulin de la Housse et Santé).

Il comprend 6 opérations immobilières universitaires financées, dans le cadre du CPER par :

  • La Région Grand Est à hauteur de 47,2 millions d’euros
  • L’Etat à hauteur de 14,3 millions d’euros,
  • L’Union européenne à hauteur de 8,8 millions d’euros de l’Union européenne,
  • Le Grand Reims à hauteur de 5,9 millions d’euros,
  • Le conseil départemental de la Marne à hauteur de 2 millions d’euros,
  • L’université de Reims Champagne-Ardenne à hauteur de 5 millions d’euros (équipement).

Et deux opérations immobilières sur fonds propres : un bâtiment dédié à la vie universitaire (à hauteur de 2,5 millions d’euros) et la Maison des Sciences Humaines (à hauteur de 2,2 millions d’euros).

La construction du siège, bâtiment qui accueillera les services administratifs de l’université Reims Champagne-Ardenne est la première étape d’un vaste programme comportant huit grandes opérations :

  • la création du nouveau siège de l’université Reims Champagne-Ardenne, objet de la pose de la 1re pierre (CPER),
  • le regroupement des UFR d’odontologie, médecine et pharmacie à proximité immédiate du centre hospitalier universitaire, appuie l’ambition de l’université de constituer un pôle de haut niveau dans le domaine de la santé à l’ouest de la région Grand Est (CPER),
  • la création d’un bâtiment dédié à la recherche en agro-sciences, environnement, biotechnologies et bioéconomie (AEBB) et sciences du numérique, permettra d’intensifier les collaborations et la recherche dans ce secteur et assurera la promotion et la visibilité de l’excellence scientifique portée par les équipes de recherche de l’université et participera à son rayonnement dans l’environnement économique, sur le site du Moulin de la Housse (CPER),
  • l’extension de l’école supérieure des ingénieurs de Reims (ESI Reims) sur le site Farman, à proximité du campus du Moulin de la Housse. L’extension de l’ESI Reims permettra l’accueil de ses nouvelles spécialités, ainsi que la création de lieux de vie communs, en lien avec le projet retenu au titre du Pacte Grandes Écoles (CPER),
  • le transfert de l’UFR STAPS sur le campus Croix Rouge, à proximité du CREPS et du campus Santé (CPER),
  • la réhabilitation d’un bâtiment dédié à l’enseignement mutualisé sur le site du Moulin de la Housse (CPER),
  • la création d’un bâtiment dédié à la vie étudiante (URCA, hors CPER),
  • la maison des Sciences Humaines (URCA, hors CPER).
Illustration du nouveau bâtiment

En complément