Bourses pour partir à l'étranger

ATTENTION : Prendre en compte les délais de versement des aides à la mobilité. Il est indispensable de prévoir un budget personnel pour assumer vos dépenses.
Critères d'attribution : être sélectionné dans le cadre du programme ERASMUS + (études ou stage).

Etudes : durée comprise entre 3 et 12 mois ;

Montant : entre 150 € et 200€ par mois selon la destination

Stage : 3 mois minimum pour les diplômes longs (L.M.D) et 2 mois minimum pour les diplômes courts (DUT).

Montant : entre 300€ et 350 € par mois, selon la destination.

Les critères d'attribution seront définis prochainement pour les mobilités 2017-2018

La Région Champagne-Ardenne vous donne un coup de pouce pour partir étudier à l’étranger ou effectuer un stage pratique en entreprise.
Plus d'information sur le site du conseil régional

Ce dossier est avant tout une demande :

L’attribution de l’aide à la mobilité n’est pas automatique, même si vous remplissez tous les critères d’éligibilité. La commission d’attribution est souveraine dans ses décisions.

Nous attirons votre attention sur le fait que les dossiers incomplets ne seront pas traités et ne feront l’objet d’aucune relance. De même, aucune suite ne sera donnée aux dossiers hors délai.

Public concerné : les étudiant(e)s qui souhaitent suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international. Cette formation ou ce stage doit s’inscrire dans le cadre de leur cursus d’études.

Conditions d’éligibilité :

  • être inscrit à l’URCA en 2017-2018 dans un diplôme national de 1er, 2nd et 3ème cycle. Les étudiants inscrits à des diplômes universitaires (DU et DUETI) sont inéligibles
  • être :

>>>soit étudiant boursier de l’enseignement supérieur sur critères sociaux au titre de l’année universitaire en cours

>>>soit étudiant bénéficiaire du Fonds National d’Aide d’Urgence (FNAU) au titre de l’année universitaire en cours Effectuer un séjour ou d’un stage, d’un minimum de deux mois et crédité, inscrit dans le cadre de son cursus.

Montant de l’aide:

Le montant du forfait de l’aide est fixé par arrêté ministériel.

L’aide est composée de deux forfaits mensuels minimum, quand elle est attribuée.

Au cours de l’ensemble de ses études supérieures, l’étudiant ne pourra bénéficier d’une aide à la mobilité internationale cumulée supérieure à neuf mois. L’aide à la mobilité étant contingentée, le nombre de forfaits mensuels attribués par la commission d’attribution pourra être inférieur à la durée effective du séjour. L’aide à la mobilité internationale est cumulable avec une aide au mérite.

Il faut tenir compte des délais de versements des aides financières.

Il est indispensable de partir avec un budget personnel permettant d’assurer vos dépenses.

Dépôt du dossier :

Tous les dossiers de demande doivent être déposés à la Direction des Relations Exterieures et du Développement International de l’URCA avant le départ en mobilité. Le dossier fera l’objet d’un accusé de réception de la DREDI.

Les commissions d’attribution des aides pour une mobilité internationale de l’année universitaire 2017-2018 auront lieu :

  • 15 septembre 2017
  • 15 février 2018
  • 30 avril 2018
  • 30 juin 2018

Dépôt des dossiers complets 15 jours avant la commission

Télécharger le dossier AMI

Autres programmes de bourses

Le programme de bourses Kyotake Shigeno est né dans le double contexte favorable d’officialisation de nos relations de coopération avec l'université de Nagoya (NU) et de jumelage institutionnel en 2018 des villes de Reims et de Nagoya. Il a été créé par la Direction des Relations Extérieures et du Développement International (DREDI) de l’université de Reims Champagne-Ardenne et est alloué sur des financements de la Communauté urbaine du Grand Reims.

Les bourses Kyotake Shigeno sont des bourses d’excellence destinées à renforcer nos échanges, aux niveaux master et doctoral, avec l’université de Nagoya. Pluridisciplinaire, NU est une université publique appartenant au prestigieux groupe des anciennes universités impériales. Après plusieurs années de coopération en recherche, l’URCA a signé, en mars 2017, un accord de coopération avec la Graduate School of Mathematics de NU. Pour 2018, le programme est donc ouvert aux échanges entre le département de Mathématiques de l’URCA et la Graduate School of Mathematics de NU. D’autres accords sont envisagés dans les années à venir pour étendre ce programme à d’autres départements.

Modalités de candidature et conditions de sélection

Pour l’année 2018, les bourses Kyotake Shigeno sont destinées aux étudiants en mathématiques de niveau master ou doctoral, inscrits à l’URCA ou à l’université de Nagoya.

La bourse, d’une durée de 15 jours, couvrira le voyage et les frais de séjour sur place à hauteur de 1870 euros. Ce séjour de courte durée a pour but la mise en œuvre d’un projet pédagogique ou scientifique, coordonné par un enseignant de l’URCA et un enseignant de l’université de Nagoya, et pouvant donner lieu à un projet plus structurel (codirection ou cotutelle, montage de projets bilatéraux ou internationaux, etc) ayant un impact sur les deux établissements.

Le formulaire de candidature, incluant des éléments de motivation personnelle et une recommandation pédagogique, doit être complété au plus tard le 17 septembre 2018 pour un séjour effectué avant le 31 décembre 2018. Les résultats seront annoncés au cours de la première semaine d’octobre.


Qui était Kyotake Shigeno ?

Ce programme est nommé en référence à Kyotake Shigeno, qui compte parmi les grands pionniers de l’histoire aéronautique. Né en 1882 à Nagoya, Kyotake Shigeno se rend en France pour effectuer des études musicales avant de se réorienter vers les sciences aéronautiques naissantes. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, il s’engage aux côtés de l’aviation française et se distingue rapidement pour ses actes de bravoure et son intrépidité. Il est notamment reconnu puis récompensé du grade de chevalier de la Légion d’honneur pour avoir réalisé, le 23 août 1915, un exploit dans le ciel de Reims lors d’une mission d’observation au cours de laquelle il aurait échappé à 562 obus allemands.