Travail du sol et aptitudes des microorganismes à dégrader les matières organiques - FARE

Publié le 12 juin 2018

Stocker du carbone dans le sol sous forme de matières organiques est un enjeu très important, localement pour la fertilité du sol, et plus globalement pour la stabilité du climat. Les stocks de carbone dans le sol dépendent des « entrées » réalisées notamment par les apports organiques (litières végétales, amendements…) transformés en matières organiques stables du sol sous l’action des microorganismes. Ils dépendent également des « sorties », en particulier des aptitudes des microorganismes à dégrader le stock de carbone déjà présent dans le sol.

En complément