La glycation et la réaction de Maillard

Publié le 12 avril 2017

Un comité d'experts francophones sur la glycation et la réaction de Maillard vient de se constituer.

Sa réunion inaugurale se déroulera le 5 mai 2017, à la faculté de médecine de l’université de Lille - droit et santé, en présence des 3 membres fondateurs, UniLaSalle, Université de Lille et l’URCA. Cet évènement aura lieu sous le parrainage des Professeurs Jean-Luc Wautier et Hervé This, et avec le soutien de la région Hauts-de-France et du pôle de compétitivité NSL.

La réaction de Maillard (aussi appelée glycation) est une réaction naturelle qui se produit entre les sucres et les protéines, à 37°C dans le corps humain, et dans les aliments dès qu’ils sont chauffés.

Cette réaction est due à la dégradation thermique et oxydative des nutriments les plus fragiles.

Ses effets sur la santé humaine intéressent aujourd’hui aussi bien les médecins et les biologistes que les industriels du secteur agroalimentaire. En effet, les connaissances sur les conséquences de la glycation, – induite ou non par l’alimentation –, sur la santé vasculaire, le vieillissement et les maladies dégénératives telles que le diabète, l’insuffisance rénale, la maladie d’Alzheimer et les maladies inflammatoires digestives sont encore limitées.

La formalisation d’un partenariat interuniversitaire autour de la réaction de Maillard permettra de confirmer le positionnement de la France comme acteur incontournable européen et international dans le domaine de la glycation.

Le rôle de la FMaRS

L’objectif premier de la FMaRS est de fédérer la recherche concernant la glycation par une harmonisation des pratiques de recherche dans les domaines impliqués.

La standardisation des méthodes des 3 laboratoires partenaires est indispensable pour le développement d’outils méthodologiques innovants, aussi bien dans le domaine de la biochimie analytique que dans celui de la biologie/médecine.

Le comité d’experts encouragera des projets collaboratifs et des études interlaboratoires. Il sera ouvert à tous les scientifiques français et francophones qui s’intéressent à la réaction de Maillard. Les risques santé liés à l’ingestion des produits de glycation tels que l’acrylamide et la carboxyméthyllysine seront ainsi mieux évalués ; la prévention et le suivi des complications de santé associées à la glycation seront facilités.

Il apportera également un appui scientifique et technologique au monde socioéconomique, aussi bien pour lutter contre des problèmes de santé publique (diabète, maladies inflammatoires digestives…) que pour conseiller les industriels des secteurs agroalimentaire et pharmaceutique dans leur démarche d’innovation afin de réduire la réaction de Maillard dans leurs produits (acrylamide et autres composés néoformés indésirables). Ces actions seront menées avec le soutien du pôle de compétitivité Nutrition Santé Longévité.

Les trois membres fondateurs :

L’équipe Glycation de l’UMR 955 LIRIC de la faculté de Médecine de l’université de Lille - droit et santé s’intéresse au rôle de la glycation depuis l’inflammation jusqu’au vieillissement, en passant par le diabète. Les médecins et biochimistes de cette équipe sont membres de la société internationale sur la réaction de Maillard (IMARS) depuis sa création en 2005.
Représentants : Pr. E. Boulanger et Pr. F. Tessier.

L’équipe "Vieillissement matriciel et remodelage vasculaire" de l’UMR CNRS/URCA 7369 MEDyC de l’Université de Reims Champagne-Ardenne est experte dans le domaine des modifications post-traductionnelles non enzymatiques des protéines et en particulier de la glycation. Elle travaille en lien avec les équipes du Laboratoire de Biologie et de Recherche Pédiatriques (Pôle de Biologie Médicale et Pathologie) du Centre Hospitalier Universitaire de Reims, qui fait partie du réseau international des laboratoires de référence de l'IFCC pour le dosage de l'hémoglobine glyquée (HbA1c).
Représentants : Pr. P. Gillery et Dr. S. Jaisson.

L’unité de recherche Transformations et agroressources de l’école d’ingénieurs UniLaSalle mène une recherche originale sur la relation alimentation-santé en associant des expertises aussi diverses que celles de la chimie des aliments à des compétences biologiques permettant de déterminer l’impact de produits alimentaires sur la sphère digestive.
Représentant : Dr. N. Barbezier.