Déposer sur le portail HAL-URCA

Déclinaison de l’archive ouverte nationale HAL (HyperArticles en Ligne), le portail HAL-URCA a vocation à conserver et à diffuser la production écrite des chercheurs de l’URCA.

Chaque unité de recherche dispose sur ce portail d'une collection alimentée par les dépôts réguliers des chercheurs.

Déposer ses publications dans HAL-URCA permet de :

  • faire connaître et apprécier ses recherches du plus grand nombre en y donnant accès ;
  • augmenter ses chances d’être cité ;
  • apporter une protection juridique à ses travaux : le dépôt pérenne et horodaté (preuve d’antériorité) permet à l’auteur de prendre date et de faire valoir ses droits sur le document puisqu’il est explicitement mentionné comme auteur ;
  • valoriser la recherche de l’unité à laquelle on est affilié ;
  • se conformer aux exigences de la science ouverte.

Articles, communications, chapitres d'ouvrage, posters, HDR, etc. La liste des types des publications acceptés dans HAL est disponible ici.

On dépose plutôt des documents déjà publiés, mais il est tout à fait possible de déposer des documents non publiés (working papers, pre-prints, rapports, thèses).

Conditions :

- avoir obtenu l'accord des coauteurs
- ne pas contrevenir aux accords préalablement pris avec un éditeur (contrat d'édition) : se reporter à la Loi pour une République numérique dans le cas des articles ; prendre contact avec l'éditeur pour les chapitres d'ouvrage et contributions à des actes de colloque

Consulter ici le Guide d'application de la loi pour une République numérique d'octobre 2016

Les chapitres publiés dans un ouvrage collectif et les contributions à des actes de colloque n’entrent pas dans le périmètre de la loi pour une République numérique d’octobre 2016, laquelle concerne uniquement les articles publiés dans des revues académiques. Pour savoir si vous pouvez déposer le chapitre publié dans un ouvrage collectif ou la contribution à des actes de colloque, il faudra vous reporter au contrat signé avec l’éditeur ou prendre contact avec lui. Vous pouvez consulter les politiques de dépôt des principaux éditeurs à partir de cette liste.

Si, et seulement si, le fichier PDF éditeur est publié sous une licence Creative Commons (CC-BY, CC-BY-NC, etc.), vous pouvez déposer cette version dans HAL.
La mention de la licence avec le logo CC se trouve sur le PDF lui-même (en bas de page, fin d’article ou dans une marge). En l'absence de licence CC BY, vous n’avez pas le droit de déposer le PDF éditeur (Published Version) de votre article.

Dans ce cas, la loi pour une République numérique du 7 octobre 2016 vous autorise à déposer le post-print, autrement dit votre version auteur (ou AAM = author accepted manuscript) dans un délai minimum de 6 mois pour les STM et de 12 mois pour les SHS, quel que soit le contrat signé avec l’éditeur. Le post-print est le manuscrit auteur relu par les pairs et accepté pour publication (dans un format Word ou LaTeX), autrement dit la version publiée sans la mise en forme de l'éditeur.

Attention, les chapitres publiés dans un ouvrage collectif et les contributions à des actes de colloque n’entrent pas dans le périmètre de la loi pour une République numérique d’octobre 2016, laquelle concerne uniquement les articles publiés dans des revues académiques.

Pour savoir si vous pouvez déposer le chapitre publié dans un ouvrage collectif ou la contribution à des actes de colloque, il faudra vous reporter au contrat signé avec l’éditeur ou prendre contact avec lui.

Vous pouvez consulter les politiques de dépôt des éditeurs à partir de deux principaux outils :

  • pour les éditeurs de revues scientifiques internationales [STM], la vérification se fait à partir de Sherpa Romeo
  • pour les revues académiques francophones en SHS, le site de recension est Mir@bel

Si vous n’avez plus le post-print, sollicitez vos co-auteurs ou l’auteur correspondant, ou bien passez par la procédure accessible depuis le site Direct2AAM : OpenAccess Button a créé Direct2AAM pour vous aider à retrouver votre manuscrit (celle concernée par la loi pour une République numérique) à partir des systèmes de soumission des principales revues scientifiques.

Open Access Button

ou Récupérer son postprint sur une plateforme éditeur

Ce guide, élaboré conjointement par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche et le collège publications du Comité pour la science ouverte, explique la notion de non cession des droits, son intérêt pour le chercheur ainsi que les détails pratiques de sa mise en œuvre. Télécharger le guide

Consulter le guide en ligne