Immunité et Micro-organismes Bénéfiques

Divers symptomes de maladies fongiques chez la vigne

L’induction de la résistance de la plante aux agents pathogènes par des micro-organismes bénéfiques (MOB) ou des molécules dérivées de ces MOB est une stratégie prometteuse qui concilie protection durable et respect de l’environnement. Elle repose en partie sur l’activation du système immunitaire de la plante. Bien que cette approche semble être efficace pour contrôler certaines maladies cryptogamiques, certains éléments clés des mécanismes de résistance mis en jeu ne sont pas encore identifiés. Nos recherches visent à élucider les événements moléculaires, biochimiques et cellulaires impliqués dans la mise en place de la résistance induite par des MOB vis-à-vis de différents agents pathogènes. Les maladies ciblées sont la pourriture grise, le mildiou et les maladies du bois de la vigne. Ces recherches sont également conduites sur d’autres espèces végétales (Arabidopsis, tomate, colza…).

Test de protection

Nos principales questions biologiques

  • Quels sont les traits bactériens impliqués dans la colonisation et l’activation de l’immunité induite par les MOBs ?
  • Quels sont les mécanismes et voies de signalisation régulant l’activation de la résistance induite ?
  • Quels sont les marqueurs spécifiques de la résistance induite (gènes, enzymes, métabolites) ?
  • Existe-il un trade-off croissance/résistance induite ?
Mort cellulaire au niveau de racines traitées par PTA-CT2

Nos principaux résultats

Contacter un responsable d'axe

Pr. Florence Fontaine

Dr. Aziz Aziz

Membres permanents

Aziz Aziz (MCU HDR)

Florence Fontaine (PR)

Patricia Trotel-Aziz (MCU)

Olivier Fernandez (MCU)

Fabienne Baillieul (PR)

Essaid Aït Barka (PR)

Anouck Diet (MCU)

Lisa Sanchez (IGR)

Sandra Villaume (Tech)

Jean-François Guise (IgE)

Nicolas Richet (IgE)

Vincent Leclere(Tech)

Membres non permanents

Ngoc Huu Nguyen (PhD)

Vincenzo MONDELLO (IgR)

Cindy Coppin (IgE)

Pauline Bettenfeld (PhD)