TITRE DE SEJOUR : première demande

Titre de séjour

Vore visa de long séjour vous a permis d'entrer en France.

Pour pouvoir y résider légalement pour un séjour de plus de 90 jours, vous devez être en possession d’un titre de séjour en cours de validité.

Les démarches à effectuer sont différentes en fonction de votre statut et du visa dont vous disposez.

Voici la procédure à suivre en fonction de votre visa.

Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à nous contacter.

PROCEDURES DE DEMANDE DE TITRE DE SEJOUR

Si vous restez en France moins de 12 mois, le Consulat de France vous a délivré un Visa Long Séjour valant Titre de Séjour (VLS-TS) valable entre 4 et 12 mois.

Ce document doit être validé dans les 3 mois suivant votre arrivée en France pour lui donner la valeur de titre de séjour.

Dès votre arrivée et dans un délai de 3 mois, vous devez donc faire valider votre VLS-TS en ligne sur le site :

https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr

Une fois sur le site, vous devez cliquer sur : " Je valide mon VLS-TS".

Vous aurez besoin :

  • d'une adresse électronique valide,
  • des informations figurant sur votre visa,
  • de communiquer votre date d'arrivée en France,
  • de votre adresse de résidence en France,
  • d'une carte de paiement pour payer en ligne la taxe de délivrance d'un titre de séjour.

Après avoir saisi les informations et payé la taxe , vous confirmerez l’enregistrement de votre visa et reçevrez une attestation de validation au format PDF.

Cette attestation doit être sauvegardée, imprimée et conservée pendant toute la durée du séjour en France.

Vous devrez insérer dans votre passeport l'attestation qui est accessible dans votre espace personnel créé lors de la validation en ligne.

La procédure est la même pour votre conjoint si il/elle vous accompagne en France.

Si vous prévoyez de prolonger votre séjour en France à l'issue de la période de validité de votre VLS-TS, vous devrez demander le renouvellement de votre titre de séjour entre 2 et 4 mois avant l'expiration de votre VLS-TS.

Si vous restez en France plus de 12 mois, le Consulat de France vous a délivré un Visa Long Séjour valable 3 mois. Il comporte la mention "Carte de séjour à solliciter dans les deux mois suivant l'arrivée" ou "C.SEJ A SOLLIC".

Vous êtes autorisé à entrer en France pendant la période de validité de votre visa puis, dès l’arrivée en France et dans un délai de deux mois, vous devez demander un titre de séjour pour pouvoir rester en France.

Vous obtiendrez une carte de séjour pluriannuelle, valable pendant la période de validité de votre convention d'accueil Cerfa.

La demande est à deposer en ligne sur la plateforme ANEF (Administration Numérique pour les Etrangers en France) :

https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr

Pour déposer votre demande de titre de séjour, suivez la procédure en téléchargeant la fiche pratique "Première demande de titre de séjour en ligne : Passeport Talent - Chercheur"

La procédure est la même pour votre conjoint-e si il/elle vous accompagne en France. dans ce cas, vous devez déposer la demande en premier et une fois votre titre de séjour édité, votre conjoint pourra déposer sa demande en ligne.

Si vous prévoyez de prolonger votre séjour en France à l'issue de la période de validité de votre titre de séjour, vous devrez demander le renouvellement de votre titre de séjour entre 2 et 4 mois avant l'expiration de votre titre de séjour.

Le Consulat de France vous a délivré un Visa Long Séjour valant Titre de Séjour (VLS-TS).

Ce document doit être validé dans les 3 mois suivant votre arrivée en France pour lui donner la valeur de titre de séjour.

Dès votre arrivée et dans un délai de 3 mois, vous devez donc faire valider votre VLS-TS sur le site :

https://administration-etrangers-en-france.interieur.gouv.fr

Une fois sur le site, vous devez cliquer sur : " Je valide mon VLS-TS".

Vous aurez besoin :

  • d'une adresse électronique valide,
  • des informations figurant sur votre visa,
  • de communiquer votre date d'arrivée en France,
  • de votre adresse de résidence en France,
  • d'une carte de paiement pour payer en ligne la taxe de délivrance d'un titre de séjour.

Après avoir saisi les informations et payé la taxe , vous confirmerez l’enregistrement de votre visa et reçevrez une attestation de validation au format PDF.

Cette attestation doit être sauvegardée, imprimée et conservée pendant toute la durée du séjour en France.

Vous devrez insérer dans votre passeport l'attestation qui est accessible dans votre espace personnel créé lors de la validation en ligne.

Si vous prévoyez de prolonger votre séjour en France à l'issue de la période de validité de votre VLS-TS, vous devrez demander le renouvellement de votre titre de séjour entre 2 et 4 mois avant l'expiration de votre VLS-TS.

Vous relevez d’un accord bilatéral entre la France et l’Algérie.

Une procédure spécifique s’applique donc pour vous car vous disposez d’un visa long séjour avec la mention « carte de séjour à solliciter dans les 2 mois suivant l’arrivée ».

Dès votre arrivée et dans un délais de 2 mois, vous devez donc effectuer une demande de certificat de résidence auprès de la Préfecture de votre lieu de résidence.

En fonction de votre statut, il portera la mention étudiant ou scientifique.

Consulter le détail de la procédure à suivre sur le site du service public:

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2215

Si vous prévoyez de prolonger votre séjour en France à l'issue de la période de validité de votre certificat de résidence, vous devrez demander le renouvellement de votre titre de séjour auprès de la Préfecture locale deux mois avant l'expiration de votre titre actuel.

Votre séjour en France est prolongé ?

Si vous prévoyez de prolonger votre séjour en France à l'issue de la période de validité de votre titre de séjour, vous devrez demander le renouvellement de votre carte de séjour au moins deux mois avant l'expiration de votre titre actuel.

Attention : veillez à anticiper votre demande et à demander le renouvellement de votre titre entre 4 mois et 2 mois avant l'expiration de votre carte de séjour actuelle.

A défaut, une taxe de retard de 180 € sera appliquée.