Actualités

Soutenance de thèse de Zineb MIFTAH EL KHAIR, le 16 novembre à 14h

Zineb Miftah El Khair soutiendra sa thèse le vendredi 16 novembre 2018, à 14h00 dans l'amphi 2 du campus Moulin de la housse.

Titre : "La spectroscopie laser de très haute compacité pour la mesure sous ballon du CO2 et CH4 dans la troposphère et la stratosphère".

Résumé : L'activité humaine a engendré un déséquilibre dans les cycles biogéochimiques naturels de quelques espèces et par conséquent a augmenté les émissions des gaz à effet de serre, tels que le CO2 et le CH4, qui contribuent fortement au réchauffement climatique. C'est pour cette raison qu'il est très important de suivre leurs évolutions au fil du temps. La quantification du CO2 et CH4 permettra de répondre à plusieurs questions scientifiiques notamment le cycle du carbone, la dynamique atmosphérique et l'amélioration des modèles de prévision pour les années à venir.
A cette fin, il existe plusieurs méthodes permettant la mesure de leurs concentrations, notamment les observations aéroportées par le moyen de différents porteurs notamment les avions, les ballons et les drones et les observations spatiales via les satellits, à savoir Meteop1 et AQUA.
Pour les mesures in situ de CO2 et CH4 , nous avons développé dans le laboratoire du GSMA, un spectromètre à diode laser, nommé Amulse, compact, léger (<2.5kg) , précis (<1%) et rapide (<1s), prêt à être embarqué sous différents porteurs. Son poids respecte la législation des vols légers libres, ce qui permet ainsi d'effectuer des sondages à échéance régulière. Durant cette thèse, l'instrument a connu plusieurs évolutions en termes du nombre de gaz détectables, la résolution spatiale ainsi que la sensibilité. Le deuxième objectif de la thèse consiste à effectuer des vols sous ballons de type météorologiques, en collaboration avec Météo France et le CNRM. Le but de cette campagne de mesures est de recueillir les profils verticaux de la T, P, HR, CO2 ainsi que le CH4.

Invitation / abstract

Soutenance de thèse de Brahim SAMIR

Brahim Samir soutiendra sa thèse en co-tutelle, le 18 décembre 2018 à l' Ecole Nationale des Sciences Appliquées à Agadir, Maroc (amphi2 à 14h).

Titre : "Dégradation électrochimique du thiabenzadole et l'imazazil . Etude de réactivité atmosphérique des composés aromatiques hétérocycliques azotés".

Plus d'informations

Séminaire de Maélie Coutelier, le 22 novembre, à 10h

Maélie Coutelier donnera un séminaire, le jeudi 22 Novembre 2018 à 10h.

Séminaire de Najoua Derbel, le 7 décembre à 10h

Najoua Derbel, professeur invité, donnera un séminaire le vendredi 7 décembre 2018 à 10h.

Visite de lycéens

Trente lycéens de Joinville ont visité notre laboratoire, le jeudi 8 novembre à partir de 11h, sur la thématique du climat. Ils ont découvert différents aspects du GSMA, en commençant par la spectroscopie expérimentale TF, ensuite la spectroscopie théorique et ont terminé leur visite par l'aéronomie.

Séminaire de A. Tajti, le 24 octobre, 10h

Séminaire du Professeur invité, Attila Tajti (Eötvös Loránd University, Budapest), le mercredi 24 octobre à 10h.
Titre : "The challenge of high accuracy excited state potential energy surfaces: dimol emission of oxygen and benchmarks of approximate Coupled Cluster methods."

Séminaire de R. West, le vendredi 26 octobre à 10h

Séminaire de Robert West (JPL), professeur invité, le vendredi 26 octobre à 10h.

Titre : "Signatures of Haze and Clouds in Exoplanet Atmospheres"

Soutenance de l' HDR de D. Cordier, le 17 octobre

Daniel Cordier a soutenu son HDR, Habilitation à Diriger des Recherches, le mercredi 17 Octobre 2018, à 14h30, dans la salle de réunion de la Bibliothèque Universitaire (14h30).

Le titre de l'HDR : "Des étoiles céphéides aux mers d’hydrocarbures de Titan"

Soutenance de thèse de Carmen Kalalian, le 17 octobre à 14h

Carmen Kalalian a soutenu sa thèse le mercredi 17 octobre à 14h à l'amphi 2 de l'UFR Sciences.
Titre de la thèse : "Réactivité atmosphérique des composés organiques volatils oxygénés biogéniques (aldéhydes et alcools insaturés).
Etudes cinétiques de la réaction entre les radicaux peroxyles et le radical nitrate."

Les membres du jury :
M. Christian George, IRCELYON, CNRS, Université de Lyon 1, Rapporteur
M. Yuri Bedjanian, ICARE, CNRS, Orléans, Rapporteur
Mme. Christa Fittschen, PC2A, Université de Lille, Examinatrice
Mme Gisèle El Dib, Université de Rennes 1, Examinatrice

Résumé de la thèse

La science des bulles à l'honneur dans The Economist

The Economist

Un article sur le fantastique essor des boissons à bulles, et la façon dont la science s'est emparée de ce créneau, vient d'être publié dans la section Food & Drinks du magazine anglais The Economist’s 1843. On y retrouve une interview de Gérard Liger-Belair, professeur au GSMA, et de Barry Smith, professeur à l'institut de philosophie de l'université de Londres.
Depuis la détection et la perception du gaz carbonique dissous dans les vins de Champagne, les eaux gazeuses, les bières et autre sodas, en passant par l'impact de la géométrie du verre et des conditions de dégustation, c'est le coeur de l'activité de l'Equipe Effervescence, Champagne et Applications du GSMA qui est mis en avant ici.

Lien vers l'article du magazine The Economist

Séminaire du PR. Per Jensen, le 26 septembre à 10h

Séminaire du professeur invité Per Jensen le mercredi 26 septembre de 10h à 12h (salle 542, Bât. 5).

2ème partie sur l'application de la symétrie en spectroscopie.

Séminaire du PR. Per Jensen, le 21 septembre à 10h

Séminaire du professeur invité Per Jensen (Wuppertal) , le vendredi 21 septembre , 10h-12h.

1ère partie sur l'utilisation de la symétrie en spectroscopie (+ applications)

GÉRARD LIGER-BELAIR A PARTICIPÉ À LA MISE AU POINT D'UNE BOUTEILLE DE CHAMPAGNE DESTINÉE À LA DÉGUSTATION EN L'ABSENCE DE GRAVITÉ

Champagne en apesanteur

Gérard Liger-Belair a participé au programme d'étude sur la mise au point d'une bouteille de champagne destinée à la dégustation en l'absence de gravité. Ce programme est piloté par le Champagne G.H. MUMM et la société Novespace, présidée par Jean-François Clervoy (l'astronaute français de l’ESA qui a initié les premiers vols paraboliques en Europe).Pendant presque trois années, Octave de Gaulle et Matt Sindall, les deux designers de la société de design Spade Agency ont planché sur différentes options envisagées afin de rendre possible la dégustation d'un vin à bulles en l'absence de gravité.

Mercredi 12 septembre, l'Airbus A310-Zero G de Novespace a décollé de l'aéroport de Vatry pour une série de 16 paraboles et un total cumulé de 4 minutes d'apesanteur en présence de la légende du sprint Usain Bolt !
Ce travail autour du rôle de la gravité sur la dégustation d'un vin à bulles (à la fois en situation d'apesanteur totale, mais aussi en condition de gravité réduite) se poursuit en collaboration avec l'équipe Effervescence, Champagne et Applications du GSMA.

Lien vers l'article de l'Huffingtonpost

Lien vers le site de l'URCA

Dominika Viglaska obtient le prix de la meilleure présentation orale à Bilbao

Dominika Viglaska a obtenu l’« UVa Prize », le prix de la meilleure présentation orale lors du congrès « The 25th International Conference on High Resolution Molecular Spectroscopy” qui a eu lieu à Bilbao du 3 au 7 Septembre 2018. Le thème abordé était : « Extension of the normal mode approach to nonrigid polyatomic molecules »

Les Pico-SDLA (GSMA/DT-INSU) participent à la campagne StratoScience 2018

Vol_CLIMAT
Vol_CLIMAT

Du 30 Juillet au 17 Août 2018, les spectromètres à diode laser Pico-SDLA CO2, -H2O, Pico-STRAT CO2/H2O et Pico-Light H2O (PI: G. Durry) ont été lancés depuis la base de l'ASC (Agence Spatiale Canadienne) à Timmins, Canada le 10 Août 2018. Les instruments Pico-SDLA CO2, -H2O et -STRAT ont réalisé un vol en piggy-back de la nacelle poly-instrumentée CLIMAT en parallèle des échantilloneurs d'air Aircore (PI: F. Danis, LMD). Le vol, opéré par le CNES, a démarré à 23h40 pour atteindre l'altitude de 33.8 km avant d'entamer une descente lente qui s'est terminé au coeur d'un front orageux. Le vol a duré au total 6h. Une vidéo de la préparation et du lancement de la nacelle est disponible sur le site du CNES (cliquez ici)

Vol inaugural de Pico-Light H2O pendant la campagne StratoScience 2018

Vol pico Light BLD
Vol pico Light BLD

L'instrument Pico-SDLA-Light, hygromètre in-situ basé sur de la spectrométrie par diode laser dans le moyen infrarouge, développé au CNRS (collaboration DT-INSU/GSMA, sur financement CNES/CNRS-INSU), a réalisé le 8 août 2018 son vol inaugural sous BLD (Ballon léger dilatable) depuis la ville de Timmins, ON Canada sur la base de l'ASC (Agence Spatiale Canadienne).
Le développement, cette dernière année (basé en partie sur celui de PicoSTRAT) a permis d'obtenir une masse totale de l'instrument à 2.75 kg batteries comprises et 3 kg avec les systèmes de localisation fournis par le CNES. Cet instrument est aussi équipé d'un capteur de pression, de sondes températures, d'une sonde météo et de récepteurs GNSS .
Le vol, opéré par le CNES, a démarré à 5h40 du matin pour atteindre l'altitude de 33.6 km avant de redescendre sous parachute et a duré au total 2h30.
Il a ensuite été retrouvé en bon état, le lendemain par un habitant forestier et a été remis à l'ASC.
L'équipe PicoSDLA a pu ainsi récupéré les données issues de ce premier vol technologique.
Nous remercions vivement le CTB et le CNRS pour l'appui financier sur cette opération, ainsi que Frédéric Thoumieux du CNES-ASA pour avoir développé cette filière BLD Nouvelle Génération et l'appui de l'ASC pour sa mise en oeuvre au Canada.

"La réaction d'échange isotopique de l'oxygène enfin comprise" - ICB/GSMA

Le GSMA s'implique dans l'expérimentation de lâcher de ballon stratosphérique avec des enfants de classes de primaire

Des classes de CP/CE1 et CE1/ CE2 participent au projet « Expérimentation de lâcher de ballon avec des enfants de classes de primaire ». Ce projet a obtenu un financement du Grand Reims dans le cadre du partenariat URCA - Grand Reims, il s'inscrit dans la continuité du projet Classes en Fac 2017 organisé par l'UFR Sciences. Il est mené en partenariat avec le GSMA (Lilian Joly) et il a pour but de solliciter et d’éveiller la curiosité scientifique des élèves. Les "jeunes scientifiques" ont dû mettre en place une réelle démarche d'investigation ainsi que définir/réaliser des expériences à mettre dans une nacelle.

Le 02 juillet 2018, deux vols ont pu avoir lieu en présence des classes concernées. Les vols et la récupération des nacelles (par le GSMA) ont été réalisés avec succès avec une altitude maximum de plus de 32 km d'altitude

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/jt-1920-champagne-ardenne

http://www.lunion.fr/99875/article/2018-07-02/video-des-scolaires-realisent-une-experience-meteo-avec-un-ballon-reims

Le Projet AUSEA

Actuellement, dans le cadre du projet AUSEA (Airborne Ultra-light Spectrometer for Environmental Application) en collaboration avec TOTAL, le GSMA réalise des premiers essais de l'instrument APODRONE (PI: Lilian Joly) dédié à la mesure de gaz à effet de serre (CO2/CH4) sous drône.

Cet instrument développé entièrement au GSMA est un spectromètre diode laser de moins de 2 kg, sensible et rapide 20 Hz. Ce système embarqué sera capable d’évaluer les émissions en temps réel, à des seuils très bas et il permettra de réaliser de façon ponctuelle ou périodique les mesures des deux gaz à effet de serre (CO2 et CH4) et d’estimer leurs trajectoires de dispersion. Grâce à ces mesures, il sera possible de modéliser la dispersion de gaz autour d’un site, cela ouvre de grandes opportunités scientifiques et industrielles.

Apodrone1
Apodrone2

Présentation de D. Viglaska, le 28 juin à 10h15

Présentation de Dominika Viglaska (en 2ème année) de quelques résultats de sa thèse le jeudi 28 juin à 10h15.
L'exposé portera sur les "effets isotopiques dans les spectres infrarouges de la phosphine et éthylène + extension aux molécules non-rigides"

Le GSMA participe à la campagne Magic CoMet

Une importante campagne de mesures Magic CoMet (Monitoring of Atmospheric composition and Greenhouse gases through multi-Instruments Campaigns, Co (CO2), Met (CH4) a débuté le 23 mai 2018 à Toulouse.

Ce sont quarante scientifiques, du CNRS, du Cnes, du CEA, de l'École polytechnique, de Météo-France et des universités de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Lille et Reims : le GSMA avec le spectromètre AMULSE pour la mesure de gaz à effet de serre sous ballons météorologiques, ballons captifs et drones.

Cette campagne reste inédite avec deux avions de recherche (Falcon 20), 19 lâchers de sondes atmosphériques sous ballons, et une dizaine d'instruments de mesure des gaz.

Son but est de réaliser des mesures verticales des gaz à effet de serre et de préparer les futures missions spatiales (Merlin, MicroCarb, IASI-NG) destinées à lutter contre les dérèglements climatiques.

Les médias en parlent :
- la Dépêche (article + vidéo)
- 20 minutes (article en ligne + journal papier sur le cloud)
- la Tribune (article)

LE MAGAZINE POUR LA SCIENCE REVIENT SUR L'ÉNIGME DU FUGACE NUAGE BLEU DU CHAMPAGNE

Nuage bleu

Gérard Liger-Belair, Daniel Cordier et Jacques Honvault font le point sur les derniers travaux en date du GSMA autour du débouchage du champagne, dans un article de six pages publié dans le numéro du mois de juin du magazine Pour la Science.
Au moment du débouchage, le gaz sous pression (essentiellement du gaz carbonique et de la vapeur d'eau) se détend brutalement. Il voit sa température chuter en deçà de -80 °C, et donc sous le point de congélation du gaz carbonique. Des cristaux de glace d'eau se forment dans le goulot de la bouteille qui servent alors de catalyseur pour transformer le gaz carbonique en neige carbonique.

Le panache bleu azur qui apparaît dans le sillage du bouchon qui saute et dans le col de la bouteille serait donc la signature de la transformation des vapeurs de gaz carbonique en cristaux de neige carbonique. Quant à la couleur bleue qui caractérise le nuage de condensation, il a certainement pour origine la très petite taille des cristaux de neige carbonique qui diffusent la lumière ambiante. En effet, si la taille des cristaux qui diffusent la lumière demeure très inférieure aux longueurs d’onde du spectre de la lumière ambiante, les cristaux diffusent bien plus efficacement les petites longueurs d’onde du spectre, et donc la lumière bleue. Le nuage apparaît alors bleuté et pas blanc comme dans le cas de la diffusion de Mie (lorsque la taille des objets qui diffusent la lumière est comparable à celle de la longueur d’onde incident). Ce mode de diffusion de la lumière par des particules plus petites que les longueurs d’onde incidentes est connu sous le nom de diffusion de Rayleigh. C’est le même phénomène qui explique d’ailleurs pourquoi le ciel nous apparaît bleu, les molécules qui composent l’atmosphère de notre planète étant bien plus petites que les longueurs d’onde de la lumière visible.

Lien vers l'article en ligne

Lien vers le site de l'URCA

Offre de thèse

Le GSMA propose une offre de thèse, dans le cadre du projet SPECT "SPectre d'absorption de la vapeur d'Eau élargi par le dioxyde de Carbone pour la Télédétection des atmosphères planétaires " , à partir de septembre 2018.

Contact : laurence.regalia@univ-reims.fr

Plus d'informations

Article distingué par l'American Astronomical Society

Le nouvel article publié par Daniel Cordier et Gérard Liger-Belair a été distingué par l'American Astronomical Society (https://aasnova.org/2018/05/21/bubbles-in-titans-seas). Ces nouveaux résultats concernent la formation ou l'émission des bulles dans les mers de Titan, le plus gros satellite de Saturne.

Plus d'infos sur le site de l'URCA

Visite de lycéens

Visite des lycéens de Verdun de notre laboratoire, mardi 29 mai de 10h à 16h sur la thématique du climat. Ils ont commencé par une conférence donnée par Georges Durry et ensuite ont découvert différents aspects du GSMA, en particulier l'aéronomie, la spectroscopie, l'instrumentation expérimentale et la planétologie.

Présentation de C. Kalalian, le 31 mai à 10h15

Séminaire du jeudi 31 mai à 10h30 : Présentation de Carmen Kalalian de quelques résultats de son travail de thèse.

Titre de son exposé : "Réactivité atmosphérique des composés organiques volatils oxygénés d'origine biogénique"

Communiqué du CNRS

Le CNRS a posté un communiqué sur l'article publié par le GSMA sur la brume de Titan dans Nature Astronomy du 2 avril 2018, "Titan’s Detached Haze: Seasonal Cycle", R. A. West, B. Seignovert, P. Rannou, P. Dumont, E. P. Turtle, J. Perry, M. Roy and A. Ovanessian, Nature Astronomy, 2 avril 2018, 2018.

Voir le lien : http://www.insu.cnrs.fr/node/9045

La campagne AMULSE reprend au Moulin de la Housse

Nouveaux vols prévus :

- mercredi 11 avril de 11h à 12h

- vendredi 13 avril de 11h à 12h

- mardi 17 avril entre 22h et minuit

Maélie Coutelier participe au concours MT180

Dans le cadre du concours MT180 "Ma Thèse en 180 secondes", Maélie Coutelier a présenté en 3 minutes sa thèse sur Titan, le vendredi 30 mars, à partir de 14h , dans l'amphi 10 du campus Croix-Rouge.

Visite des Dr. I. Vinogradov, Dr A. Klimchuk et Dr M. Spiridonov au GSMA

Du 22 au 23 Mars 2018, les Dr. Imant Vinogradov (IKI, Space Research lnstitute, Russian Academy of Sciences), Dr. Artem Klimchuk (Moscow lnstitute of Physics and Technology) et Dr. Maxim Spiridonov (General Physics Institute, Russian Academy of Sciences) seront en visite au GSMA dans le cadre de la mission Exomars 2020, dans la continuité de la mission Phobos-Grunt. L'objectif de cette visite est d'aborder lors d'une réunion avec le Pr. G. Durry et Dr. M. Ghysels-Dubois, les perspectives de collaboration avec le GSMA et ainsi d'apporter une expertise technique en spectrométrie laser.

Présentation de L. Bizet, le 22 mars à 10h30

Présentation de Laurent Bizet de quelques résultats de son travail de thèse, le jeudi 22 mars à 10h30.
Titre de l'exposé :
"Intracavity gas detection with an extended-cavity quantum cascade laser emitting @7.6 mum"

Séminaire de A. Nikitin, le 13 Mars à 14h

Séminaire d'Andrei Nikitin, candidat au poste de DR2, le mardi 13 Mars à 14h en salle de réunion du GSMA.
Titre : "Spectroscopy of polyatomic molecules for atmospheric, ecological, planetology and astrophysics applications".

Résumé : Knowledge of intensities of rovibrational transitions of various molecules and theirs isotopic species in wide spectral and temperature ranges is essential for the modeling of optical properties of planetary atmospheres, other astrophysical and climate/ ecology applications. High-resolution spectroscopy is the best diagnostic tool for remote gas analyses but individual line in very congested methane spectra are difficult to characterize precisely , in particular for line intensities : many experimental data are lacking , in particular for low or high temperature conditions. The existing empirical databases are very far from being complete. First-principle theoretical predictions are competitive with ( and complementary to ) the best laboratory line-by-line laser-spectroscopy measurements. This project devoted to calculations of vibration–rotation energy levels and transitions from ab initio potential energy and dipole moment surfaces.

Séminaire de V. Laporta, le 5 mars à 14h

M. Vincenzo Laporta, candidat au poste de DR2, présentera un séminaire , le lundi 5 mars à 14h.

Titre :
"Collisions entre électrons et molécules : Mécanismes réactionnels, modèles théoriques et applications aux plasmas hors-équilibre"

Résumé:
Le séminaire porte sur les travaux que j’ai mené pendant les dernières années, dédiés à la dynamique quantique moléculaire ab initio. Ces travaux sont concentrés sur les études théoriques des processus élémentaires, résolus sur les états moléculaires internes, pour les collisions réactives à impact électronique impliquant des molécules et des ions excités vibrationnellement et rotationellement. En particulier, mon travail consiste dans le calcul des sections efficaces et des coefficients de vitesse correspondant à l’excitation vibrationnelle, l’attachement dissociatif électronique, la recombinaison dissociative et l’excitation dissociative. Ces résultats représentent les données d’entrée pour la construction des modèles cinétiques collisionnels-radiatifs pour les plasmas moléculaires froids, ‘hors-équilibre’, où les degrés internes des molécules, et souvent même les électrons, ne suivent pas la distribution de Maxwell-Boltzmann et il est, donc, indispensable d’étudier les propriétés thermodynamiques dans une approche ‘état-par-état’.
Les applications de ces modèles sont très vastes: ils vont de l’astrochimie - la modélisation du milieu interstellaire et la formation des proto-étoiles - à l’ingénierie aérospatiale - la modélisation des flux hypersoniques et de l’onde de choc qui arrivent à la rentrée des navettes aérospatiales dans les atmosphères planétaires - et à l’énergétique - la modélisation du plasma dans les réacteurs à fusion magnétique contrôlée ou les procédés de combustion assistés par les plasmas.

Séminaire de J.-C. Tremblay, le 22 février 2018, 14h

Séminaire de Jean - Christophe Tremblay, candidat au poste de DR2, jeudi 22 février à 14h en salle de réunion du GSMA.

Titre : "Some considerations on vibrational bound states at metallic surfaces"

Plus d'informations

Soutenance de thèse d'A. Behera, le 12 février

Soutenance de thèse d'Abhinna Behera, le lundi 12 février à 13h30, Amphi 2 de l'UFR Sciences Exactes et Naturelles.

Titre: "Vers l’Extrapolation à l’échelle continentale de l’impact des overshoots sur le bilan de l’eau stratosphérique"

Plus d'informations

Séminaire du Pr. L. Adamowicz, le 6 février

Le Pr. Ludwik Adamowicz de l'Université d'Arizona, USA, est venu au GSMA le 6 et 7 février dans le cadre de sa collaboration avec Alexander Alijah sur H3+. Il a présenté un séminaire le mardi 6 février à 13h00.

Titre : "Chemical and physical properties of molecules in strong magnetic fields. Non-Born-Oppenheimer calculations with explicitly correlated Gaussian functions"

Résumé

Soutenance d' HDR de M. Rey le 26 janvier, 10h

Soutenance d' HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) de Michael Rey le vendredi 26 janvier 2018 à 10h00, à l' Amphi 4 de l'UFR Sciences Exactes et Naturelles.

Titre : "Développements théoriques, méthodes de calcul et bases de données pour la spectroscopie moléculaire"

Plus d'informations

Soutenance d' HDR de P. Lavvas le 24 janvier, 14h

Soutenance d'HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) de Panayotis Lavvas, le mercredi 24 janvier 2018 à 14h00, à l' Amphi 2 de l'UFR Sciences Exactes et Naturelles.

Titre : "Molecular Growth and Photochemical Aerosols in Planetary Atmospheres"

Plus d'informations

Conférence du Pr. Roger Yelle (Lunar and Planetary Laboratory, Arizona), le 23 janvier, 15h

Conférence de R.Yelle

Le Pr . Roger Yelle, est invité au GSMA comme membre du jury de l'HDR de Panayotis Lavvas, chercheur en aéronomie au Lunar and Planetary Laboratory , de l'Université d'Arizona, il est impliqué dans de nombreuses missions spatiales.

Conférence de R. Yelle , le mardi 23 janvier 2018 à 15h, à la BU de l'UFR Sciences sur le thème " La structure thermique de l'atmosphère martienne par l'orbiteur MAVEN".