Présentation du projet ELISE - Programme scientifique


Contrat ANR ELISE

Emotion(s), cognition, comportement - Edition 2011
Interaction émotion-cognition à travers l'étude du langage littéral et figuré dans les troubles schizophréniques et bipolaires : approche comportementale et électrophysiologique.
Emotion(s), cognition, comportement - Edition 2011

Programme scientifique du projet ELISE

EEG

1. Enregistrement de l’activité électrique cérébrale

Le programme scientifique se décompose en plusieurs brèves tâches expérimentales associées à l’enregistrement non invasif de l’activité électrique cérébrale réalisé par la méthode des potentiels évoqués cognitifs très utilisée, à un niveau international, dans le champ des recherches sur le langage, la communication et la mémoire.

Cette technique consiste à "simplement" poser des capteurs sur le cuir chevelu, capteurs qui permettent d’enregistrer l’activité électrique naturelle du cerveau. Cette technique, utilisée depuis le début des années 1980 dans les recherches en psychologie, apporte des informations très précieuses pour la compréhension du fonctionnement du cerveau dans le cas de pathologies neurologiques ou psychiatriques auprès d’adultes ou d’enfants.

2. Validation des tâches expérimentales

Quatre tâches expérimentales composent ce programme de recherche. Elles consistent à voir ou entendre du matériel verbal (soit des mots, soit des phrases).

La mise au point de ces tâches requiert :


  • la validation du matériel expérimental (mise au point des protocoles expérimentaux, validation de ces protocoles auprès de participants sains, analyse des données comportementales de la validation) 

  • la réalisation des études auprès des populations pathologiques (recrutement des participants pathologiques et de leurs témoins sains, recueil des données en potentiels évoqués cognitifs, analyse de ces données).

La population de validation des différentes tâches expérimentales sera recrutée parmi des étudiants.

tâches expérimentales
inclusions

3. Inclusion des participants

La population des études sera composée de 3 groupes :


  • 40 patients schizophrènes diagnostiqués selon les critères du DSM-IVTR (APA, 2000) et cliniquement stabilisés

  • 40 patients bipolaires type I diagnostiqués selon les critères du DSM-IVTR (APA, 2000).

► A l'heure actuelle (16/01/2015), ont été inclus 84 participants sains et 20 participants pathologiques (10 schizophrènes et 10 bipolaires)

Une participation à l'étude sera proposée lors d'une phase aigüe du trouble, soit au décours d'une consultation, ou d'une hospitalisation. Les patients seront suivis dans le cadre d'un parcours de soin classique par leur médecin jusqu'à la rémission symptomatique.


  • deux groupes de 40 participants sains appariés en âge, en genre et en niveau d'étude aux patients schizophrènes d'une part, et d'autre part aux patients bipolaires.


Pour tous les groupes il s'agit d'hommes et de femmes droitiers, de langue maternelle française, dont l'âge est compris entre 18 et 65 ans.