Institut Godinot

Visuel Institut Jean Godinot

Tutelle de rattachement :
Le ministère de la santé (administrations centrales, Institut National du Cancer, Agence Régionale de Santé)
Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche ; il est à noter que le doyen de la faculté de médecine est le 2ème administrateur par ordre protocolaire de l’établissement, après le préfet, représentant de l’Etat qui préside le Conseil d’administration.

Statut :
L’Institut Jean Godinot est un Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC), c’est-à- dire un établissement de santé privé d’intérêt collectif à but non lucratif, dédié à la lutte contre le cancer, régit par des articles spécifiques du code de la santé publique.
Les CLCC ont été créé en octobre 1945, par une ordonnance signée du Général de Gaulle leur conférant des missions de soins, de prévention et de recherche. Actuellement au nombre de 18 sur le territoire métropolitain, ils sont regroupés en un réseau national, UNICANCER. Ils constituent des structures hospitalières académiques particulièrement impliquées dans les soins courants et de recours, l’innovation diagnostique et thérapeutique, la formation universitaire et post-universitaire, la recherche fondamentale, translationnelle et clinique contre le cancer. Ils hébergent 2/3 des enseignants chercheurs de la cancérologie française.

Présentation générale :
L'Institut Jean Godinot est le centre de lutte contre le cancer de Reims et Champagne-Ardenne mais également du Sud de l’Aisne compte tenu des flux historiques de patients. Il est le seul établissement exclusivement dédié à la prise en charge des pathologies cancéreuses sur le territoire champardennais. L’Institut assure des missions hospitalo- universitaires : soins, recherche, enseignement et prévention.
Le patient atteint de pathologies cancéreuses est au coeur des préoccupations quotidiennes de l’Institut auquel il offre un modèle de prise en charge basé sur une approche globale et personnalisée, allant du diagnostic aux soins de support accompagnants le traitement.
Pour une plus grande qualité des soins tous les moyens médicaux et techniques sont disponibles sur un même site.

En 2017, à l’Institut 24 712 patients sont pris en charge et peuvent bénéficier :

  • d’avis d’expert,
  • d’examens diagnostiques en radiologie, médecine nucléaire, histologie, oncogénétique,
  • de traitements innovants,
  • d’attention particulière en réunion de consultation pluridisciplinaire (RCP) élaborée par des médecins-experts,
  • d’un plateau technique complet et moderne,
  • d’une offre diversifiée en soins de support (psycho-oncologie, socio-esthétique, consultation de la douleur, espace sensoriel, kinésithérapie, diététique, activités physiques adaptées, service social), d’une prise en charge globale et personnalisée sans dépassement d’honoraire.

Chiffres (2017) :
99 lits et places autorisées
24 712 patients (file active globale)
48 141 consultations
9 360 séances de chimiothérapie en HDJ
18 330 préparations de chimiothérapie
27 753 séances de radiothérapie (préparation et traitement)

chiffres clés

CHIFFRES CLÉS :

Nombre d’étudiants : 38 dont 24 femmes et 14 hommes

Nombre de personnels permanents : 4
Enseignants : 4
Recherche : 9
Administratifs : 89
Autres : 283

Répartition Femmes/ hommes :
Personnel : 440 dont 337 femmes et 107 hommes
Etudiants : 38 dont 24 femmes et 14 hommes

Diplôme

Nombre de diplômes par cycle :

  • Etudiants hospitaliers en 2ème cycle des études de médecine
  • Internes (étudiants en 3ème cycle) inscrits en :
    - DES d’oncologie médicale
    - DES de radiothérapie
    - DES de médecine nucléaire
    - DES de chirurgie générale
    - DES d’endocrinologie
    - DES d’imagerie médicale
    - DES de pharmacie hospitalière
    - DESC de cancérologie
    - DESC de soins palliatifs
  • Responsabilité médicale du DES d’oncologie médicale, du DES de radiothérapie, du DES de médecine nucléaire
Visuel de l'Institut Jean Godinot

Nombre d’unités de recherche (rattachement grands organismes) :
La recherche académique de l’Institut Jean Godinot se développe en lien étroit avec l’Université autour de 2 axes et structures :
L’EA 7509 « Immunorégulation, maladies autoimmunes, inflammatoires et cancer »
L’EA 3804 « CRESTIC (Centre de Recherche En Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication) »

Budget consolidé (fonctionnement, investissement, masse salariale) :
Budget global = 53 357 898€ / Masse salariale = 25 954 616€ / Investissements = 2 290 726€

guillemets

L’Institut Jean Godinot a créé depuis 2014 avec des services du CHU de Reims, une équipe de recherche d’immunologie (EA7509) reconnue par l’Université, travaillant notamment sur le rôle

protumoral d’une cytokine (IL17) dans la progression du cancer du sein, ayant donné lieu à plusieurs publications internationales de bons niveaux et au dépôt de 3 brevets.

Les chercheurs des deux institutions ont également développés des travaux en dermatologie et ophtalmologie, tous évalués favorablement par l’HCERES.

Yacine MERROUCHE, Enseignant – chercheur titulaire de rang A en cancérologie

Pourquoi s’associer à l’URCA dans le cadre du réseau d'établissements de l'enseignement supérieur et de la recherche champardennais ?

"L’Institut Jean Godinot, établissement hospitalo-universitaire, a pour mission de faire progresser la prise en charge des patients, la formation des professionnels de santé médicaux et paramédicaux ainsi que la recherche fondamentale, translationnelle et clinique en renforçant ses coopérations avec l’Université de Reims Champagne Ardenne, ses composantes et ses partenaires, dans un esprit de partage et de mise en commun des énergies et des compétences."

Pr. Yacine MERROUCHE,
Enseignant – chercheur titulaire de rang A en cancérologie