CNAC Châlons en Champagne

Visuel du CNAC

Établissement supérieur de formation et de recherche, le Centre national des arts du cirque a été créé en 1985 à l'initiative du ministère de la Culture. Opérateur de l’Etat sous statut d’association loi 1901, le CNAC est placé sous la tutelle du Ministère de la Culture (Direction Général de la Création Artistique).

Centre de référence internationale, ancré sur son territoire, il défend les valeurs de l'esprit circassien, parmi lesquelles la rigueur, la maîtrise de soi, le sens du collectif, le respect de l'autre.

Par la formation d'excellence qu'il dispense, il a pour ambition d'être à la pointe de l'innovation pédagogique, artistique et technique, pour se mettre plus encore au service de ses étudiants, des chercheurs et professionnels du cirque et, plus largement, du spectacle vivant.

Plus de 300 artistes, représentant 35 nationalités, sont issus du Cnac. Ils sont aujourd'hui des acteurs majeurs du cirque contemporain sur la scène internationale.

Les missions du Cnac :

La formation supérieure aux arts du cirque avec :

  • une école supérieure habilitée à délivrer le diplôme le diplôme national supérieur professionnel d'artiste de cirque – DNSP-AC, à l'issue d'un cursus mis en place en collaboration avec l'École nationale des arts du cirque (Enacr) de Rosny-sous-Bois. Le Cnac est également habilité depuis 2016 à délivrer le Diplôme d’Etat de professeur de cirque.
  • une cellule d'insertion professionnelle qui inclut le spectacle collectif de fin d'études et l'accompagnement personnalisé des projets individuels des étudiants, ainsi que leur insertion dans des compagnies de cirque.
  • un centre de formation tout au long de la vie (lifelong learning dans le schéma européen) avec
    • la formation continue des artistes et techniciens du spectacle vivant
    • la formation de formateurs
    • la préparation au diplôme d'État de professeur de cirque
    • la validation des acquis de l'expérience (VAE)
    • des formations sur mesure.

Un centre de ressource et de recherche, pôle associé de la Bibliothèque nationale de France / BnF, ouvert au public (professionnels, scolaires, chercheurs confirmés, …), doté d’une unité de production audiovisuelle.

Le Cnac est financé par le ministère de la Culture. Il reçoit le soutien du Conseil Régional du Grand Est, du Conseil Départemental de la Marne, de la Communauté d'agglomération et de la Ville de Châlons-en-Champagne.

Etudiants

CHIFFRES CLÉS :

Nombre d’étudiants : 52

Nombre de personnels permanents : 8 enseignants , 33 administratifs et techniques

Visuel du CNAC

Nombre de diplômes par cycle : 2

  • Diplôme national supérieur professionnel d’artiste de cirque
  • Diplôme d’Etat de professeur de cirque

Etudiants internationaux : 58%

Taux de boursiers : 33%

Visuel du CNAC

Budget consolidé (fonctionnement, investissement, masse salariale) : 4 471 000 €

guillemets

Depuis la création du Centre national des arts du cirque, plusieurs coopérations ont existé notamment avec des chercheurs et chercheuses de l'URCA que ce soit en biomécanique, en science de l'ingénieur. Plus récemment, cette collaboration s'est intensifiée avec la création du service recherche au Cnac en 2013 et celle de la Chaire ICiMA(chaire d'innovation Cirque et marionnette) avec les départements de sociologie, de linguistique ou les composants de recherche de l'UFR STAPS, par la co-organisation de journées d'études, de colloques, d'échanges entre enseignants du Cnac et ceux de l'URCA etc... Cette collaboration porte aussi sur la valorisation de la recherche avec, pour l'année en cours, deux publications à l'Epure.

Gérard Fasoli  -  Directeur général du Cnac

Pourquoi s'associer à l'URCA dans le cadre du réseau d'établissements de l'enseignement supérieur et de la recherche champardennais ?

"Pour le Centre national des arts du cirque, il semblait naturel de s'associer avec une université porteuse des valeurs de recherche, de rigueur et de performance que nous développons au sein de notre institution. La recherche universitaire et notamment celle mise en place avec les équipes d'accueil des laboratoires STAPS permet de répondre au mieux aux problématiques soulevées par la biomécanique et d'irriguer ainsi la pédagogie spécifique aux arts du cirque."

Gérard Fasoli - Directeur général du Cnac

En savoir plus