L'Anti-Thèse #3

Visuel L'Anti-Thèse

Elast' but not least

Rencontre avec Camille Depenveiller et Aïcha Ben Zemzem, doctorantes au laboratoire MEDyC (UMR 7369 CNRS) de l'URCA.

Mardi 18 janvier 2022 de 13h15 à 14h
BU Moulin de la Housse

Si vous pensez que :
→ vous avez l'âge de vos artères
→ l'élasticité de votre corps ne se perd pas avant l'âge adulte
→ biologie et informatique ne peuvent pas être associées.


L’Anti-thèse est l’occasion d’échanger avec des doctorantes en bio-informatique qui présenteront l’étude d’une protéine clé du vieillissement, à différentes échelles et grâce à différentes méthodes, ainsi que le métier de doctorant.


« Doctorante en modélisation moléculaire, ma thèse porte sur l’étude de l‘élastine par des méthodes numériques, notamment la reconstruction en 3D de cette protéine. J’utilise également la réalité virtuelle pour une immersion à cette échelle. » – Camille Depenveiller

« Comme notre peau, nos artères subissent le poids du temps. C’est le vieillissement vasculaire. L’objectif de ma thèse est d’imager des artères de souris à différents âges par imagerie synchrotron dans le but de détecter les modifications qui touchent les structures élastiques de la paroi artérielle, afin de comprendre comment les artères vieillissent. » – Aïcha Ben Zemzem