logo du projet de Zone Atelier Argonne
Front de gaize à Condé-les-Autry
Maisons à pans de bois

Les Zones Ateliers CNRS sont un dispositif du CNRS qui identifie des socioécosystèmes, où des chercheurs issus de plusieurs disciplines et les acteurs du territoire s’engagent à travailler ensemble sur le long terme. L’objectif du projet ZARG est de comprendre le fonctionnement et les trajectoires de ce massif forestier à faible densité d’habitants et ses abords pour contribuer à sa durabilité et à sa résilience.

Cette journée a vu la participation de représentants des structures de tutelle à savoir Dominique Joly, Directrice adjointe scientifique de l’Institut Ecologie et Environnement du CNRS, et Christophe Clément, Vice-président de la commission recherche de l’Université de Reims Champagne-Ardenne pour les pôles Agrosciences Environnement Biotechnologies Bioéconomie et Sciences Humaines et Sociales.

Tout au long de la réunion, des acteurs- clés du territoire tels que Jean Notat, élu au Conseil Régional de la Région Grand Est, et Olivier Aimont, Président de l’association Argonne-PNR, ont confirmé leur soutien à ce projet fédérateur regroupant des scientifiques issus des universités du Grand Est et des acteurs du territoire argonnais.

Rassemblant plus de cinquante participants, l’Assemblée Générale a été, malgré le distanciel, l’occasion d’échanges fructueux au cours desquels les différents points du projet ZARG ont été abordés, tels que sa gouvernance, une charte éthique et l’appel à projets incitatifs qui sera lancé très prochainement. Cela a aussi été l’occasion d’échanger autour des synergies entre le programme d’action de l’Entente Intercommunale « Nous Argonne » et la ZARG.

A ce jour, la ZARG est le seul projet de nouvelle Zone Atelier officiellement soutenu par le CNRS, dont l’objectif est sa pleine intégration dans le Réseau des Zones Ateliers CNRS, qui compte seulement 14 autres territoires en France et dans le monde, d’ici 2022. Un centre d’accueil et de formation de la ZARG à Belval-Bois-des-Dames (Ardennes) est actuellement en projet avec le soutien de la Fondation François Sommer et du Centre de Recherche et de Formation en Eco-éthologie (CERFE) de l’Université de Reims à Boult-aux-Bois. Il devrait être inauguré en 2023.

Les premières recherches qui émergent dans le cadre de la ZARG touchent à des thématiques relatives à la faune sauvage, aux zones humides, aux tiques, aux méthaniseurs et aux réserves naturelles, d’un point de vue à la fois écologique et socioéconomique. D’autres thématiques importantes pour le territoire, telles que l’écotourisme, la santé et les maladies du bois, pourront s’ajouter dans les prochaines années.

Le projet ZARG est piloté par Emmanuel Guillon (UMR CNRS 7312 ICMR) et Jon Marco Church (EA 2073 HABITER), enseignants-chercheurs à l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Ce projet est soutenu par un grand nombre de partenaires, dont les principaux sont le CNRS, l’Université de Reims Champagne-Ardenne et l’association Argonne-PNR qui l’accompagne depuis le début dans le cadre de son action pour la reconnaissance et le développement durable de l’Argonne. Il fédère plus de 90 chercheurs issus de 19 laboratoires rattachés aux trois grands pôles universitaires du Grand Est. Ces chercheurs représentent un large éventail de disciplines à la fois en sciences exactes et naturelles et en sciences humaines et sociales.