Qu’est-ce que le sexisme ?

Le sexisme, c’est lorsque des paroles ou des comportements déplacés, discriminatoires, voire violents, sont adressés à des personnes en raison de leur sexe, de leur genre ou de leur sexualité. Le sexisme ne concerne donc pas seulement les femmes mais toutes les personnes prises pour cibles en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité genrée : homosexuels, lesbiennes, personnes trans et intersexuées.

Ce que l’on appelle le sexisme ordinaire, ce sont ces petites phrases généralement présentées comme des blagues, qui peuvent de fait déclencher l’hilarité, mais qui sont sur le fond blessantes, voire humiliantes, et qui entretiennent les stéréotypes de genre.

Affiche propos sexistes
Affiche harcèlement prof étudiant

Les propos sexistes ne sont pas des blagues, ils constituent une violence et sont punis par la loi

  • injure sexiste non-publique 1 500 euros d’amende (art. R625-8-1 du Code pénal)
  • injure publique 12 000 euros (art. 33, loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse)
  • injure sexiste publique 1 an de prison et 45 000 euros d’amende (idem)

Les propos et agissements sexistes nourrissent des représentations tendant à minorer les violences sexuelles et entretiennent ce que l’on appelle la culture du viol, soit des comportements et des représentations qui tendent à trouver des justifications ou des excuses aux agresseurs (le plus souvent en rendant la victime co-responsable de ce qui lui est arrivé) et qui banalisent par là-même, voire dénient, les agressions sexuelles.