L'URCA lauréate de la première vague de l'appel à projets « Dispositifs territoriaux pour l'orientation vers les études supérieures »

Publié le 14 mai 2019

L’université de Reims Champagne-Ardenne lauréate de la première vague de l'appel à projets « Dispositifs territoriaux pour l'orientation vers les études supérieures » de l'action « Territoires d'innovation pédagogique » du Programme d'Investissements d'Avenir (PIA) avec son projet AILES.

Le 13 mai 2019 Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l'Investissement, ont annoncé les résultats de l’appel à projet « Dispositifs territoriaux pour l'orientation vers les études supérieures » de l'action « Territoires d'innovation pédagogique » du Programme d'Investissements d'Avenir (PIA).

8 projets sur les 22 déposés, ont été retenus, dont le projet AILES porté par l’université de Reims Champagne-Ardenne.

Le projet AILES - Accompagnement à l'Intégration des Lycéens dans l'Enseignement Supérieur porté par l’université de Reims Champagne-Ardenne, en partenariat avec l’université de Lorraine, l’UTT et les rectorats de Nancy-Metz et de Reims vise à assurer une meilleure orientation et intégration des lycéens dans l’enseignement supérieur, quels que soient leurs origines, leurs parcours, leurs compétences et favoriser leur épanouissement dans les études et leur insertion professionnelle.

Ce projet a pour but de construire et de structurer un véritable écosystème de l’orientation sur le territoire lorrain et champardennais, centré sur les jeunes et ouvert aux stratégies socio-économiques du territoire.

Il s’articule autour de 4 grandes actions :

- Appuyer l'accompagnement de proximité des jeunes en renforçant la formation des acteurs de l’orientation, leur mise en réseau via des communautés de pratiques et la mise à disposition de ressources numériques pour l’auto-formation ;
- Mieux informer les lycéens, sur les formations et leurs débouchés mais aussi sur le « métier d’étudiant » et les informations pratiques qui s’y rapportent, afin d’encourager leur mobilité. Une attention particulière sera portée aux vecteurs de l’information, pour que celle-ci soit plus « proche », plus vivante et toujours disponible ;
- Donner confiance aux jeunes dans leurs choix d’orientation par la prise de conscience de leurs atouts et des besoins en formation, limiter l’autocensure et réduire les inégalités, via des ateliers et événements pour développer leur ambition et la construction de relations de confiance (parrainage) ;
- Faire découvrir aux jeunes les métiers en mobilisant les employeurs présents sur le territoire, par des salons virtuels promotionnels et des actions de découverte des grandes filières économiques du territoire, afin de leur permettre de mieux visualiser les parcours possibles et de mieux comprendre les compétences valorisées par le secteur qui les intéresse.

« Le projet AILES s’inscrit pleinement dans le projet stratégique de notre université en matière d’accompagnement de nos futurs étudiants. En proposant une information accessible, pertinente et de qualité, nous facilitons leur orientation, nous augmentons leurs chances de réussite et les guidons vers des cursus adaptés à leurs profils, à leurs aspirations et à leurs projets.

La réussite à cet appel souligne le dynamisme porté par notre université, il fédère autour de lui l'ensemble des acteurs de l'enseignement scolaire, de l'enseignement supérieur, de l'emploi, de l'information et du conseil en orientation à l’échelle de deux académies du Grand Est, et rappelle le rôle essentiel d’acteur du territoire de notre établissement, chef de file du réseau de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de Champagne-Ardenne, et illustre la bonne coopération avec l’université de Lorraine et les rectorats des deux académies » précise Guillaume Gellé, président de l’université de Reims Champagne-Ardenne.

Le budget total du projet AILES s’élève à 16,6 M€ sur 10 ans, avec un apport des établissements partenaires s’élevant à 9 M€.

L’université remercie l’ensemble des partenaires qui ont soutenu cet appel à projet :

- les collectivités territoriales dont la Région Grand Est, les départements (département de l’Aube, de Meurthe et Moselle, de Moselle, de la Haute-Marne) et les pôles métropolitains et les villes associées (Ardenne Métropole, Pôle métropolitain Bourgogne Sud Champagne Portes de Paris, Métropole Grand Nancy, Troyes Champagne métropole, Agglomération de Chaumont, Communauté urbaine du Grand Reims, Communauté d'agglomération de Châlons-en-Champagne, Metz Métropole) ;

- les acteurs nationaux et locaux de l’orientation dont le Campus des Métiers et des Qualifications « Bio-raffinerie Végétale et Biotechnologies Industrielles en Région Grand-Est », la Courroie, l’ONISEP, le CRIJ ChampagneArdenne et les pôles de compétitivité (pôle IAR de la Bioéconomie et Pôle de compétitivité Matériaux Matéralia) ;

- les branches et partenaires socio-économiques : la Fédération française du bâtiment Grand Est (FFB), l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie de Champagne-Ardenne (UIMM), la Maison de l'Emploi et des Métiers d'Épernay et sa Région, l’APEF ;

- les autres partenaires (associations, etc.) du territoire : Accustica, le Club AJE Champagne-Ardenne, le Réseau Entreprendre Champagne-Ardenne, la Fondation Jacques de Bohan – Institut de la Bioraffinerie, la Technopôle de l’Aube, l’Institut de Formation en Soins Infirmiers Troyes, TalentCampus.