Vice-présidente Science et société

2 avenue Robert Schuman
51100 REIMS

L'université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) est une université pluridisciplinaire (avec santé) positionnée et reconnue au national comme à l'international dans le domaine de la bioéconomie. Cette identité académique au cœur d'une approche interdisciplinaire s'appuie sur 4 pôles stratégiques d'excellence et les spécificités de son écosystème :

  • un pôle pluridisciplinaire à dimension internationale en agro-sciences, environnement, biotechnologies et bioéconomie (AEBB) prenant en compte, dans un territoire à forte économie agricole et viticole, l'agriculture du futur, la transition écologique et les enjeux climatiques ;
  • un pôle santé, porteur de niches scientifiques d'excellence et d'une offre de formation médicale et paramédicale riche et variée ;
  • un pôle sciences du numérique et de l'ingénieur (SNI) autour du calcul haute performance, de l'industrie 4.0, des matériaux et des transformations technologiques ;
  • un pôle sciences de l'Homme et de la société (SHS) avec notamment l'essor d'un nouvel axe autour des arts du spectacle fédéré par la création d'une Maison des sciences humaines.

Ancrée sur son territoire (5 villes universitaires - 13 campus), elle participe au dynamisme et au développement de celui-ci. Depuis 2018, elle s'affirme comme le porteur de la coopération inter-établissements en étant le chef de fil du réseau d'établissements de l'enseignement supérieur et de la recherche champardennais.

Afin de rendre ses avancées scientifiques et sa recherche accessibles au plus grand nombre, et prônant une politique où la parole scientifique est au cœur du débat sociétal, elle s'inscrit désormais dans une stratégie ambitieuse en matière de science avec et pour la société, favorisant l'échange entre le monde de la recherche et les citoyens, participant au progrès et au renforcement de la société.

Un projet stratégique porté par la gouvernance et une équipe dédiée

Validée dans les différentes instances de l’établissement en 2021, la charte de la recherche et des sciences participatives, s’est traduite par la création d’un projet stratégique et par la mise en place d’une commission dirigée par une vice-présidente en charge des « sciences et société ». Elle a en charge de coordonner les actions, encourager les échanges et la réflexion sur ces enjeux.

Le projet ainsi poursuivi incite tous les acteurs de la recherche à participer, à développer et à promouvoir des actions de sciences participatives.

Celui-ci, articulé au projet global d’établissement s’appuie sur plusieurs axes stratégiques :

  • Donner le goût des sciences aux plus jeunes
  • Lutter contre les disparités sociales
  • Sensibiliser les décideurs à la science
  • Lutter contre les « fake news »
  • Faire entrer la société dans l’université
  • Placer la parole scientifique au cœur du débat sociétal

Pour l’université, il s’agit ainsi de permettre à un très large public et ce dès le plus jeune âge, d’appréhender la science au sens large et ainsi de mieux comprendre les évolutions scientifiques, sociales et sociétales actuelles et à venir.

MARIE RENEE DE BACKER
Vice-présidente de la commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU) - vie universitaire et de campus / Sciences et société
Tél. : +33 3 26 91 87 77

Ecrire un message