GSMA - projet RINGO

Publié le 28 juin 2019

Dans le cadre du développement du réseau de mesure des gaz à effet de serre en Europe, le projet européen RINGO (Readiness of ICOS for Necessities of integrated Global Observations, https://www.icos-ri.eu/ringo) vise à étendre le réseau de surface de l'infrastructure Européenne ICOS (www.icos-ri.eu), et à évaluer de nouvelles mesures dans l'atmosphère, les écosystèmes et les océans. Deux tâches du projet RINGO visent tout particulièrement à développer les mesures des concentrations de CO2 et CH4 sur la verticale, soit par des mesures de colonnes totales (réseau TCCON), soit par des mesures des profils verticaux jusqu'à 30 km d'altitude à l’aide de AIRCORES et d’AMULSE (Spectromètre diode laser développé au GSMA (PI – Lilian Joly))

Dans le cadre du projet RINGO, le LSCE a réuni à l'observatoire ICOS de Trainou, en forêt d'Orléans, autour du consortium Français sur la mesure des gaz à effet de serre (LSCE, LMD, GSMA, LERMA) les sept groupes de recherche internationaux ayant développé une expertise dans les AIRCORES: la NOAA, l'Université de Groningen, l'Université de Francfort, l'Université de Berne, le Finnish Meteorological Institute et le Forschungszentrum Jülich.

L'objectif de ce type de campagne intensive est de comparer les techniques développées par chaque institut, et de tester de nouvelles mesures. Au cours d'une campagne de deux semaines nous avons réalisé avec succès 30 profils verticaux jusqu'à des altitudes comprises entre 30 et 35 km. Les analyses des différentes mesures sont en cours et prendront plusieurs semaines.

Contact : lilian.joly@univ-reims.fr

RINGO