Alain TROUVE

identittrouv.jpg

Alain TROUVE (MCF HDR), 9e section

DOMAINES DE RECHERCHE
  • Théorie de la littérature, théorie de l’écriture-lecture, sémiotique ; surréalisme, littérature et engagement, réévaluation des auteurs du XXe siècle

  • Membre fondateur du groupe LEA (Lire en Europe Aujourd’hui)

  • Fondateur du collectif de Recherche « Lire écrire d’un continent à l’autre » (site internet :ww.ra2il.org)

PUBLICATIONS

Volumes :

Tirage restreint (HDR)

  • Octobre 2005 : Pour une pratique esthétique de la lecture (199 pages).

    Essais

  • Octobre 2018, Lire l’humain Aragon, Ponge : esthétiques croisées, Lyon, ENS Éditions, 339 pages

  • Mai 2018, Nouvelles déclinaisons de l’arrière-texte, Reims, Epure, 87 pages.

  • Octobre 2013 : (co-publication, Marie-Madeleine Gladieu, Jean-Michel Pottier), L’arrière-texte Pour repenser le littéraire, Bruxelles, Peter Lang, 219 pages

  • Juillet 2006 : La lumière noire d’Elsa Triolet, Lyon, ENS éditions (231 pages).

  • Juin 2004 : Le roman de la lecture Critique de la raison littéraire, Liège, Mardaga (216 pages).

  • Mai 2000 : Le lecteur et le livre fantôme / Essai sur La Défense de l'infini de Louis Aragon, Paris, Kimé, 343 pages.

    Collectifs (en direction ou co-direction)

  • Septembre 2019, Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 13 (co-dir.), « Paroles de lecteurs II », Presses Universitaires de Reims (Epure), 163 pages.

  • Août 2019, La lecture littéraire dans tous ses états (dir.), Paris, L’Improviste, 261 pages.

  • Juin 2018, Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 12 (co-dir.), « Paroles delecteurs », Presses Universitaires de Reims (Epure), 274 pages

  • Octobre 2017 : Lire Elsa Triolet aujourd’hui, à l’écoute du radar poésie, co-dir. Marianne Delranc, Reims, Epure, 260 pages

  • Mai 2017, Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 11 (co-dir.), « La langue du lecteur », Presses Universitaires de Reims (Epure), 254 pages

  • Avril 2016, Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 10 (co-dir.), « La résonance lectorale », Presses Universitaires de Reims (Epure), 226 pages

  • Avril 2015, Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 9 (co-dir.), « Articuler le fantasme et l’Histoire », Presses Universitaires de Reims (Epure), 253 pages.

  • < >< >ars 2014, Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 8 (co-dir.), « Le corps à l’œuvre », Presses Universitaires de Reims (Epure), 199 pages

    Février 2013 : Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 7 (co-dir.), « Les référents du littéraire », Presses Universitaires de Reims (Epure), 253 pages

  • Février 2012 : Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 6 (co-dir.), « Déclinaisons de l’arrière-texte », Presses Universitaires de Reims (Epure), 220 pages

  • Mars 2011 : La Lecture littéraire, n° 11 (dir.) : « La non-lecture », 221 pages

  • Décembre 2010 : Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 5 (co-dir.), « Intertexte et arrière-texte Les coulisses du littéraire », Presses Universitaires de Reims (Epure), 280 pages.

  • Janvier 2010, Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 4, « Voir et entendre par le roman » (co-direction), Presses Universitaires de Reims (Epure), 228 pages.

  • Septembre 2009 : La Lecture littéraire, n° 10, « théorie littéraire et culturalisme », Maury SAS, 242 pages.

  • 1er semestre 2009: La Lecture littéraire, n° 10 (dir.), « Théorie littéraire et culturalisme », CRIMEL, Book-Pole, Malesherbes (260 pages).

  • Janvier 2009 : Approches Interdisciplinaires de la Lecture, n° 3 (co-dir.), « Lire l’hétérogénéité romanesque », CRIMEL -CIRLEP, Presses Universitaires de Reims (Epure), (224 pages).

  • Avril 2008 : Approches Interdisciplinaires de la Lecture, n° 2 (co-dir.), « Lecture et altérités », CIRLEP, Presses Universitaires de Reims (Epure) (256 pages).

  • Décembre 2007 : La Lecture littéraire, n° 9 (dir.), « Lecture et psychanalyse », Book-Pole, Malesherbes (260 pages).

  • Octobre 2007 : Revue d’Etudes Culturelles (co-dir. S. Hubier), n° 3, « Lectrices et lecteurs, Théorie et fiction », Editions Universitaires de Dijon (209 pages).

  • Septembre 2006 : Approches Interdisciplinaires de la Lecture (co-dir. M.-M. Gladieu), n° 1, « Parcours de la reconnaissance intertextuelle », CIRLEP, Presses Universitaires de Reims (97 pages).

  • 2006 : Cahier spécial Elsa Triolet, « Les Manigances » (dir.) Recherches Croisées Aragon Elsa Triolet (RCAET), n° 10 (63 pages).


    Articles :

    Articles publiés depuis 2010 dans des revues littéraires et chapitres d’ouvrages collectifs

  • Août 2019, « Avant-propos » de La lecture littéraire dans tous ses états, Paris, L’Improviste, p. 7-16.

  • Juillet 2019, « Ponge lecteur de Boèce dans Comment une figue de paroles et pourquoi », in Boèce au fil du temps, Sophie conte, Alicia Oiffer-Bomsel et Maria elena Cantarino-Suñer (dir.), Paris, Classiques Garnier, p. 573-583.

  • Juin 2019, « Contexte, hors-texte, arrière-texte : à propos de l’ambivalence des notions en théorie littéraire », publié dans Littérature, n° 194, « Le contexte en question », dir. Guillaume Bridet et Joël Loehr, p. 18-28.

  • Avril 2019, Articles « Les aventures de Télémaque », « Baudelaire », « Le lecteur », « Masson » dans le Dictionnaire Aragon, dir. Nathalie Piégay-Gros et Josette Lefaure-Pintueles, Honoré Champion, 2 volumes.

  • 2018, « Yves Bonnefoy : de la polygraphie à la contradiction et à l’échange », dans Poésie, Littérature, Philosophie : différences et interférences, Galati University Press, p. 197-208.

  • Juin 2018, « Avant-propos », in Approches Interdisciplinaires de la Lecture, n° 12 (co-dir.), « Paroles de lecteurs », Reims, Epure, p.7-13.

  • Juin 2018, « Sed tamen effabor ! Autour du Malherbe de Francis Ponge », in Approches Interdisciplinaires de la Lecture, n° 12 (co-dir.), « Paroles de lecteurs », Reims, Epure, p. 197-217.

  • Mai 2018, « Sacré, poésie et lecture littéraire », https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01787297

  • Octobre 2017, « Avant-propos », in Lire Elsa Triolet aujourd’hui (co-dir), Reims, Epure, p. 7-12.

  • Octobre 2017 : 2017, « La Mise en mots et l’arrière-texte : de l’intuition théorique à l’expression poétique », in Lire Elsa Triolet aujourd’hui, p. 209-235.

  • Novembre 2017, « De la lecture littéraire à la vie par la parole », Le Sujet dans la Cité, n° 8, « Lire, une expérience de la vie », dir. Valérie Melin, p. 55-69.

  • < >

    Mai 2017 : « Lire, écrire, penser : la langue, de l’auteur au lecteur », in Approches Interdisciplinaires de la Lecture, n° 11, Reims, Epure, p. 39-60

  • Avril 2016, « La résonance, ferment de l’écriture-lecture littéraire (Note de lecture sur François Migeot, Portée des ombres, Pour une poétique de la lecture, Presses universitaires de la Méditerranée, 2015 »,Site Fabula http://www.fabula.org/acta/document9743.php

  • Juin 2016, « Arrière-texte et création littéraire. Marguerite Yourcenar : Mémoires d’Hadrien (1951) », in Des Mots à la pensée, Onze variations sur l’interprétation, dir. Daniel Thomières, Reims, Épure, p. 151-169.

  • Janvier-juin 2016 « Multiculturalisme, histoire et littérature: d’Aragon à Kourouma », Revue Tema, dir. João Adalberto Campato Jr, UNIESP, n° 62, p. 45-57.

  • < >2016, « Barthes et le lexique de la critique », in Exotopies de Barthes, (dir. Maria de Jesus Cabral, Andrea Del Lungo et Franc Schuerewegen), Revue Carnets, n° spécial, https://journals.openedition.org/carnets/785

    Avril 2016, « Avant-propos », in Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 10 (co-dir.), « La résonance lectorale », Presses Universitaires de Reims (Epure), p. 7-8.

  • Avril 2016, « "Here Comes Everybody ? " Résonance et fiction littéraire chez Joyce, Yourcenar, Le Clézio » in Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 10 (co-dir.), « La résonance lectorale », Presses Universitaires de Reims (Epure), p. 29-49.

  • 2015, « Rome, New York : lire/ écrire la ville selon Gracq et Butor », in Lire, écrire, pratiquer la ville (dir. Nathalie Roelens, Thomas Vercruysse), Kimé, p. 154-168.

  • Décembre 2015, « Les figures de l’altérité dans Mémoires d’Hadrien », Clermont-Ferrand, Bulletin de la Société Internationale d’Etudes Yourcenariennes, n° 36, p. 53-74.

  • Septembre 2015 : « Ponge/ Braque : perspectives arrière-textuelles », Littérature, n° 179, p. 109-125.

  • Juin 2015, « Psychanalyse et création littéraire », in Jacques Poirier dir., Dictionnaire des mythes et concepts de la création, Reims, Epure, p. 213-219.

  • Juin 2015, « Arrière-texte », », in Jacques Poirier dir., Dictionnaire des mythes et concepts de la création, Reims, Epure, p. 359-362.

  • Juin 2015, « Lecteur co-créateur », », in Jacques Poirier dir., Dictionnaire des mythes et concepts de la création, Reims, Epure, p. 367-372

  • Avril 2015, « Croisements rêvés de l’Histoire et des lettres : lecture du Sermon sur la chute de Rome », Approches Interdisciplinaires de la lecture, n° 9, « Articuler le fantasme et l’Histoire », Presses Universitaires de Reims (Epure), p. 217-237.

  • Février 2015 : « A propos de l’intertexte Montchrestien dans Théâtre/Roman : hypothèses sur un arrière-texte », Actes du colloque sur Théâtre/Roman de 2013, Presses Universitaires de Valenciennes, p. 77-89.

  • Janvier 2015 : « Arrière-texte et voix d’auteur. Aragon / Ponge : deux cas antithétiques ? », in Retour à l’auteur, dir. Joël Loehr et Jacques Poirier, Reims, Epure, p. 283-296.

  • Décembre 2014 : « Queneau, Aragon et le surréalisme. Une hypothèse pour la lecture de Théâtre / Roman », in Cahiers Raymond Queneau 5, « Vous avez dit surréaliste ? », dir. Daniel Delbreuil, Calliopées, p. 47-62.

  • Décembre 2014 : « Aragon/ Du Bouchet : anthologies hugoliennes vingtième siècle », in

  • Mai 2014 : « Avant-propos », in La Lecture littéraire, n° 12, Le contre-texte, CRIMEL, URCA, p. 5-9.

  • Avril 2014 : « Fiction, art et Histoire dans Les Onze de Pierre Michon », in Costumes, reflets et illusions Les Habits d’emprunt dans la création contemporaine, dir. Karine gros, Presses Universitaires de Rennes, p. 171-182.

  • 2014 : « Cantate à André Masson : peinture et parole poétique », Numéro de Recherches Croisées Aragon-Elsa Triolet, numéro 15, Aragon, trente ans après, p. 215-232.

  • Printemps 2014 : « Littérature et multifocalité de la lecture », in Lire de près, lire de loin Close vs distant reading, Actes du colloque de Porto Coïmbre, Paris, Classiques Garnier, p. 93-104.

  • Mars 2014 : « Le classicisme pédagogique et littéraire de Georges Hyvernaud : la relation à Marcel Proust », Cahiers Georges Hyvernaud, n° 12, Tours, édita sarl, p. 85-93.

  • < >< >

    Février 2013 : « Littérature et polyréférentialité », Séminaire AIL7, « Les référents du littéraire », Reims, Epure, p. 11-27.

  • Février 2013 : « Autour de La Forme d’une ville : Gracq, Proust, Breton », Séminaire AIL7, « Les référents du littéraire », Reims, Epure, p. 121-128.

  • Décembre 2012 : « Arrière-texte et histoire littéraire culturelle », Verbum, Analecta Neolatina, Redigit Aniko Adam, PPKE BTK, Piliscsaba, Hungary, p. 309-322.

  • Mars 2012 : Note de lecture : « Sur les traces de l’explorateur Pierre Bayard » (à propos de Pierre Bayard, Comment parler des lieux où l’on n’a pas été ? , Minuit, 2012), Site Fabula, http://www.fabula.org/revue/document6916.php

  • Mars 2012 : « Aragon-Ponge : Poétiques de la ville et liquéfaction de l’objet Le Paysan de Paris/La Seine », RSH

  • Février 2012 : « Dans le lit de La Seine », Séminaire AIL6, « Déclinaisons de l’arrière-texte », Reims, Epure, p. 173-192.

  • 2012 : « De Maldoror aux Poésies : extravagance et défi de lecture », Revue Carnets, n° 4, Revue électronique d’Études Françaises, https://journals.openedition.org/carnets/6720

  • Octobre 2011, « Aragon et Ponge lecteurs de Lautréamont », site de l’ITEM, http://louis_aragon_item.eklablog.com/alain-trouve-aragon-ponge-lauacatreamont-item-2010-a7098810

  • Mars 2011, « Le texte de lecture comme texte du lecteur », in Le texte du lecteur, Catherine Mazauric, Marie-José Fourtanier et Gérard Langlade (dir.), Bruxelles, Peter Lang, p. 31-40.

  • Décembre 2010, « De l’intertexte à l’arrière-texte », Séminaire AIL5, « De l’intertexte à l’arrière-texte », Reims, Epure, p. 9-28.

  • Décembre 2010, « De La Place de l’Etoile à la Rue des boutiques obscures : nomination et suggestion dans l’œuvre de Patrick Modiano », Séminaire AIL5, « De l’intertexte à l’arrière-texte », Reims, Epure, p. 111-124.

  • Décembre 2010, « Fabriques du Savon, d’après Francis Ponge », Séminaire AIL5, «De l’intertexte à l’arrière-texte », Reims, Epure, p. 253-267.

  • Novembre 2010 : « L’arrière-texte : de l’auteur au lecteur », Poétique, n° 164, p. 495-509.

  • Novembre 2010, « Roman et différence sexuelle chez Elsa Triolet et Aragon », in L’identité féminine dans l’œuvre d’Elsa Triolet (volume collectif, dir. Thomas Stauder, Université de Erlangen-Nurnberg), p. 99-119.

  • 2010 : « La (dés)altération littéraire », revue de l’UNESCO. Traduction Leonardo Pinto de Almeida (U. Fluminense, Brésil), «

  • Printemps 2010, « Critique du jugement littéraire », in La Valeur littéraire en question, dir. Vincent Jouve, Paris, L’Improviste, p. 15-32.

  • Printemps 2010, « Croisement des Incipit et de La Mise en mots : pensées de l’art », site de l’ITEM, http://www.item.ens.fr/index.php?id=533796

  • Février 2010 : « De l’audition à l’écriture lecture », Séminaire AIL4, « Voir et entendre par le roman », Reims, Epure, p. 111-124.

  • Février 2010 : « Ecoutez/r Voir : de Michel Picard à Elsa Triolet », Séminaire AIL4, « Voir et entendre par le roman », Reims, Epure, p. 31-45.

  • Février 2010 : « Lire le roman : entre comprendre et percevoir », Séminaire AIL4, « Voir et entendre par le roman », Reims, Epure, p. 7-20.

COLLOQUES, CONFERENCES

2005-2019 : Fondation et co-direction du Séminaire Approches Interdisciplinaires et Internationales da la Lecture, A2IL (avec Marie-Madeleine Gladieu, puis Jean-Michel Pottier et Christine Chollier) : 14 sessions

2019-2020 : Co-direction du Séminaire A2Il (Christine Chollier, Anne-Elisabeth Halpern)

31 mai-3 juin 2018 : Direction des Premières Rencontres internationales de Reims, « La lecture littéraire dans tous ses états », en collaboration avec Christine Chollier, Jean-Michel Pottier et Marie-Madeleine Gladieu.