Journée d'études Territoires de faible densité - 11 octobre 2019 à Reims

Les espaces à faibles densités sont généralement considérés comme des territoires en crise et peu attractifs. Pourtant, ces territoires paraissent plus diversifiés, dès lors que l’on s’y intéresse de plus près. Certains espaces ruraux ou péri-urbains, certaines petites villes, peuvent, en effet, se révéler très dynamiques.

Plusieurs questions peuvent ici être posées : quels sont les effets des faibles densités en termes de modes de vie ? comment les habitants des espaces à faibles densités s’organisent-ils au quotidien ? quelles innovations peuvent émerger ? comment redynamise-t-on des territoires peu attractifs et/ou vieillissants ? de quoi le phénomène français actuel des Gilets Jaunes est-il révélateur ?

Divers aspects pourront être abordés : les services (publics, privés, santé, administration, ESS, transports, éducation, culture), l’aménagement de ces espaces, leurs différents acteurs.


La journée d'études se déroulera à la BU Robert de Sorbon (salle 140, de 9h30 à 17h) et se terminera par le vernissage de l'exposition "étonnantes ruralités" qui se déroulera également à la BU Robert de Sorbon du 11 au 21 octobre (Campus Croix-Rouge).

Retrouvez le programme détaillé ici.

Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire auprès de msh@univ-reims.fr.

Affiche JE Territoires de faible densité
Affiche de l'exposition
Texte de l'expo

Retour sur la journée d'études

La journée d'étude sur les territoires de faible densité du 11/10 a permis à plusieurs chercheurs du groupe thématique Territoires de la MSH de présenter des travaux en lien avec les ruralités.
Le programme préparé par Sandra Mallet (HABITER) comprenait des approches liées à l'urbanisme en campagne (François Mancebo, CRDT) et aux écoles et élèves des territoires ruraux (Anne Glaudel, CEREP) inversant la vision classique du rural dépendant de la ville et montrant des innovations tant spatiales que pédagogiques, ainsi que de nouvelles façons d'appréhender le temps des villes avec le label "Cittaslow" présenté par Sandra Mallet et les espaces ruraux avec un retour réflexif sur le parcours en vélo et TER du Lot à la Haute-Marne par Jean Grosbellet (HABITER) et Benoît Chauvit (paysagiste) faisant aussi l'objet de l'exposition "Etonnantes ruralités" à la BU Robert de Sorbon jusqu'au 21/10.

Photos JE Territoires faibles densité