Les projets en développement

Retrouvez ici l'appel à projets 2020 de la Maison des Sciences Humaines de Champagne-Ardenne (date limite de dépôt des projets au 31 janvier 2020).

Soutenue par l’URCA, la Maison des Sciences Humaines entend se donner pour mission de générer un environnement et un écosystème scientifique favorable à l’épanouissement de la recherche en SHS autour de cinq axes.

Forte de la place toujours plus importante, au national comme à l’international, des recherches prioritaires, l’URCA a fondé sa recherche et sa politique pédagogique sur l’interdisciplinarité pour les champs en SHS au même titre que ses autres domaines d’excellence tels que la bioéconomie, l’industrie du futur, la santé et la vigne et le vin.

C’est dans cette optique que le travail de la Maison des Sciences Humaines s’articule aujourd’hui autour de cinq axes issus de deux considérations.

La première vise à identifier les domaines d’excellence communs à la plupart des chercheurs et qui font la spécificité et l’originalité des SHS à Reims. Les axes ont donc pour vocation de rassembler le plus largement possible dans des approches pluridisciplinaires près de 300 enseignants-chercheurs et associés en SHS (dont 110 Professeurs et Maîtres de conférences habilités à diriger des recherches), leurs équipes, ainsi que leurs 220 doctorants.

L’autre perspective est de répondre à la commande de la politique de site, notamment en faisant le lien avec les thématiques d’excellence précitées. Il s’agit également de correspondre à une exigence à la fois nationale et internationale en valorisant les recherches portant sur des thématiques d’actualité (la sécurité nationale, l’intercompréhension, le développement durable, l’innovation sociale dans les entreprises, les SHS au service de la santé des hommes et de leur environnement).

Les travaux menés par les laboratoires de recherche en sciences humaines et sociales, hébergés au cœur de la Maison des Sciences Humaines de l’URCA, se placent à la croisée des disciplines qui questionnent les sociétés passées, actuelles et futures,à travers le prisme de la géographie, du droit, de l’histoire, de l’économie, du patrimoine ou encore du langage.

Leur renommée s’illustre notamment par le biais de projets ANR auxquels différentes équipes de recherche de l’URCA prennent part ou ont pris part ces dernières années : le projet Urba Time « Les temps de l'urbanisme durable », le projet EOLE « Portfolio et référentiel de compétencesdans le domaine du numérique », le projet JCJC AsilEuropeXIX « politiques migratoires liées à l’asile politique », etc.

La diversité de ces thématiques abordées par les chercheurs et les doctorants reflète la richesse du panorama de la recherche de l’établissement, venant ainsi multiplier les possibilités d’interconnexions entre les objets de recherche. Des projets de recherche cofinancés par la région portent cette richesse : AVIDURA « Agronomie pour l’environnement : mise en œuvre de nouvelles pratiques pour une agri-viticulture durable », NDEV-X (issu d’un Programme Hospitalo-Universitaire) « Cognition sociale et maladies neuro-développementales », etc.

Tout en souhaitant préserver les spécificités théoriques et méthodologiques propres à chaque champ disciplinaire, la Maison des Sciences Humaines aspire à devenir un accélérateur de transversalité au service de la recherche d’excellence, en appuyant la politique scientifique SHS de l’établissement qui s’est vue dernièrement redéfinie autour de ces cinq axes stratégiques en phase avec leur époque, leur(s) territoire(s) et leurs acteurs.