Axe 1 - Crise, Transition et Conflictualités

Les notions de conflictualité, crise et transition semblent caractériser les sociétés humaines. L’axe 1 de la Maison des Sciences Humaines vise à en faire des objets de recherche appréhendés dans une perspective interdisciplinaire. Il s’agira de s’interroger sur le sens et la portée de ces notions quand elles sont appliquées aux objets étudiés habituellement par les disciplines de SHS et quand elles sont confrontées aux méthodologies qu’elles mettent en œuvre. Le questionnement portera aussi sur les exemples jugés pertinents de crise, transition et conflictualités observés dans différents domaines (économique, sanitaire, écologique…), en différents lieux et à différentes époques qui pourraient faire l’objet d’études comparatives ou d’approches transversales. Il est aussi proposé d’étudier les usages sociaux des discours utilisant ces termes de crise, transition et conflictualités ainsi que les conséquences qu’ont ces diagnostics et jugements sur les dynamiques des sociétés humaines, les institutions, les réseaux, les acteurs, etc.

La première phase de réflexion exploratoire menée en commun au sein de cet axe a conduit, pour l’heure, à faire des trois mots clés retenus autant de sous-axes. Les relations qu’entretiennent ou non ces trois notions pourraient apparaître comme une ligne de questionnement supplémentaire plus transversale.

1. Crise
Trois types d’approches ont été discutés :

  • La crise comme manifestation aigüe d’une mésentente, d’un trouble, d’un désordre dans un domaine particulier : critères, temporalités, spatialité...
  • La crise comme mise à l’épreuve et moment de la décision.
  • La dimension rhétorique de la crise : qui dit la crise ? Pour quelles raisons ? Dans quels termes ?...

2. Transition
Deux types d’approches ont été discutées :

  • Etude comparative de transitions dans différents domaines : transition démographique, transition politique, transition écologique, transition sexuelle…
  • La transition au prisme du politique : des évolutions conscientes ou non ? Des évolution spontanées et/ou avec des formes de « pilotage » ?

3. Conflictualité
Trois types d’approches ont été discutés :

  • Qualification de la conflictualité : niveau de conflictualité (transgression, violence extrême...), caractérisation (catastrophe, désastre…), conséquences.
  • Destruction et/ou création : quelles dynamiques ?
  • Les modes de régulation des conflits et leurs évolutions

Mots-clés : crise, transition, conflictualité.

Référents : Laure Lavorata (Chaire ESS/REGARDS), Fabrice Rosa (CEJESCO), Franck-Dominique Vivien (REGARDS).