Images, discours, représentations

Ce thème questionne le rôle et la place des images, des discours et des médias dans la représentation des collectifs (sociaux, de travail...) et dans la construction des statuts, des identités, des normes. Il étudie la manière dont les processus de professionnalisation et la représentation des métiers sont travaillés, dans leur dimension à la fois historique, sociologique et sémiologique dans, et par, des situations de communication. Cet axe propose de développer des approches interdisciplinaires qui restent encore trop rares.

1. Médiatisation des groupes professionnels

Il s'agit de questionner le rôle et la place des images, des discours et des médias dans la représentation des collectifs, et dans la construction des statuts et des identités et par là-même, d’analyser le processus de médiatisation.

Effectuées d’un point de vue diachronique ou synchronique, les recherches dépassent la distinction des supports (techniques) et des genres (sémiotiques), pour porter une attention égale d’une part à tous les supports médiatiques (photographies, films de formation, films institutionnels, fictions, séries télévisées, websérie, blogs, tweets…), mais également à tous les discours (comme par exemple les récits médiatiques qui sont constitutifs d’une image publique d’ensemble à la faveur des effets d’intertextualité).

2- Histoire, Images, Dispositifs

D'une part, les images sont utilisées comme sources pour l'histoire de l'éducation, de la formation et du travail, il s'agit alors de faire une histoire « à travers » les images ; d'autre part les images elles-mêmes sont prises comme objet d'étude socio-historiques, l’histoire des médias est alors convoquée pour analyser la manière dont les images, dans le contexte de leur réception, agissent sur celles et ceux qui les reçoivent, sur leurs apprentissages et leurs représentations.

L'histoire est entendue ici comme approche socio-historique et culturelle. Les images recouvrent quant à elles toutes les formes et les supports, de l’image fixe à l’image animée. La notion de dispositif est entendue selon les projets de recherche, dans son sens foucaldien, ou bien dans une perspective sémio-pragmatique et cognitiviste.

Membres :


Pierre-Yves Connan (MCF 71)
Christine Fevre-Pernet (MCF 71)
Pascal Laborderie (MCF HDR 71)
Guillaume Le Saulnier (MCF 71)
Angelica Rigaudière (MCF 71)
Benoît Verdier (MCF 71)

Associé-e-s :
Patricia Ballardini, docteure ✞
Alexie Geers, docteure
Jamal Traoré, doctorant

Doctorant.e.s :
Vivien Soldé
Hanane Zatout