Patrimoines in Situ

Le projet se rattache à l’axe Patrimoines, et vise à réunir des enseignants chercheurs de disciplines variées, principalement intéressés par les patrimoines textuels et architecturaux.

Dans la continuité de la journée de septembre 2019, qui a permis la découverte de deux monuments patrimoniaux de la région Grand Est (la bibliothèque de Saint Mihiel et de la villa Poincaré à Sampigny), le CRIMEL et le CIRLEP proposent une seconde édition, tournée vers deux lieux parisiens.

Cette journée Patrimoines in Situ II se déroulera vendredi 10 décembre 2021 :

Le matin, accueil au Département des manuscrits (présentation de documents patrimoniaux, par Sabine Maffre – manuscrits médiévaux - et Guillaume Delaunay – manuscrits modernes et contemporains).
Attention : 10 places seulement (jauge Covid). S’il y a plus de demandes de participations à la journée, une visite guidée de l’exposition Baudelaire, site Tolbiac de la BNF sera organisée (15 places).

L'après-midi, visite guidée, par Anne-Cécile Schreiner, du Musée national Jean-Jacques Henner (17e arrondissement). La demeure du peintre Guillaume Dubuffe, labellisée Maison des illustres, accueille depuis 1924 la donation du peintre Jean-jacques Henner. Elle est caractéristique de la vie artistique parisienne de la fin du XIXe siècle.


Inscriptions auprès de Stéphanie Hatat
(stephanie.hatat@univ-reims.fr)
Nombre de places limitées

Le transport Reims-Paris, pour les résidents rémois, et le déjeuner, pour tous les participants sont pris en charge.
La journée s’adresse à tous les enseignants chercheurs de la MSH et aux doctorants. Parmi les doctorants, le projet pourra prolonger la formation « Le livre objet culturel » (Bibliothèque Carnegie – CRIMEL).

Contacts :
Jean-Louis HAQUETTE (CRIMEL) jean-louis.haquette@univ-reims.fr
Thomas NICKLAS (CIRLEP) thomas.nicklas@univ-reims.fr

Affiche JE Patrimoine in situ II
Programme JE Patrimoine in situ II

retour sur la journée d'études du 10 décembre 2021

La journée Patrimoine in situ II à Paris a réuni une dizaine de participants.

La matinée a été consacrée à une présentation de documents au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France. Guillaume Delaunay et Sabine Maffre ont proposé un parcours thématique autour des usages du manuscrits, qui a conduit des faux manuscrits de Vrain-Lucas jusqu’aux carnets d’internement d’Antonin Artraud, en passant par l’exceptionnel manuscrit des Pensées de Pascal. Les échanges entre les conservateurs et les enseignants chercheurs ont été fructueux.

L’après-midi a permis la visite du Musée national Jean-Jacques Henner. Sous la conduite d’une médiatrice culturelle doctorante en histoire de l’art, les participants ont pu découvrir les espaces de cette maison d’artiste et les modalités de la valorisation du quartier de la Plaine Montceau comme lieu culturel (de très nombreux artistes de la fin du XIXe et du début du XXe siècle s’y sont installés). Le musée abritait lors de la visite, une exposition « Alsace. Rêver la province perdue » que les participants ont pu aussi découvrir.

Les thématiques des deux visites ont offert de nombreux croisements avec les objets ou les méthodes de recherche des participants (Cirlep et Crimel). Sabine Maffre est devenue membre associé du Crimel, et Guillaume Delaunay va le devenir prochainement.

présentation des collections par Sabine Maffre lors de la journée Patrimoine In
signature d’Antonin Artaud au bas d’une lettre adressée par l’auteur, alors inte