Hétérotopies thermales

En partenariat avec l’Université de Lorraine et l’Université de Strasbourg, les unités de recherche CIRLEP et CRIMEL de l’URCA se coordonnent pour mettre en place un projet régional d’approche pluridisciplinaire du thermalisme, dans une perspective d’histoire des représentations.

Intitulé « Hétérotopies thermales », le projet proposera une approche interdisciplinaire du phénomène thermal, à trois échelles : d’abord dans la région Grand Est, puis par élargissement dans les régions frontalières (Belgique, Allemagne) sans s’interdire une ouverture européenne plus large (Royaume-Uni, Italie du Nord, Autriche et Bohême).
L’axe principal est d’étudier les transformations du thermalisme comme pratique culturelle globale, dans une perspective diachronique (époques modernes et contemporaines), et dans ses différentes composantes : théories médicales, représentations textuelles et iconographiques du thermalisme, acteurs et pratiques sociales (en en envisageant notamment la dimension genrée), architecture thermale, vie artistique, mondaine et diplomatique.
Un accent sera mis sur l’histoire des représentations, intellectuelles, textuelles et visuelles.

Le projet d’amorçage déposé dans le cadre de l’appel à projet de recherche 2022 vise :

  • dans un premier temps, à repérer les ressources documentaires et critiques par la réalisation de dépouillement bibliographique et documentaire. Il inclut la prise de contact avec des gestionnaires contemporains des huit stations thermales. Un premier stagiaire sera chargé d’une recherche documentaire (textes, images, archives, valorisations) sur les stations de l’actuelle région Grand Est. Un second stagiaire fera une enquête historiographique plus large, centrée sur les textes littéraires européens, en élargissant l’enquête de Fortunade Daviet-Noval (Les écrivains et le thermalisme. 1800-1914, EUD, 2018)
  • dans un deuxième temps, à permettre une réunion en présentiel de présentation des travaux de recherches qui se déroulerait en mai/juin 2022 sur le campus de Metz de l’Université de Lorraine, avec les membres du COPIL et les stagiaires.

Ces ressources donneraient lieu par la suite à des publications sous forme d’anthologie (collection Bouquins) et/ou d’ouvrages collectifs.

Dans la cadre du consortium crée avec les deux autres universités du Grand Est, et afin de créer de nouvelles synergies entre les disciplines, il est envisagé de se positionner, à moyen ou long termes, sur des appels à projets régionaux (FRCR ou CPER) et/ou nationaux (ANR).

Ce positionnement sur des appels favorisant le développement d’équipements structurants pour le territoire pourrait permettre la création d’un portail autour du « Thermalisme en région Grand Est : un patrimoine vivant » avec une exposition virtuelle.

Des manifestations scientifiques sous forme de colloque et/ou journées d’étude seront réalisées pour permettre des rencontres entre chercheurs, doctorants, étudiants et grand public.

Afin de permettre le développement et fonctionnement du projet à long terme, des recrutements seront nécessaires (un contrat doctoral et deux ou trois postdoctorants).

Contacts :
Jean-Louis HAQUETTE (CRIMEL) jean-louis.haquette@univ-reims.fr
Thomas NICKLAS (CIRLEP) thomas.nicklas@univ-reims.fr


journee de lancement du projet - 8 juin 2022

Retrouvez ici les documents de la journée :

Affiche journée de lancement
Programme journée de lancement