Ré-industrialisation des territoires en France : enjeux, conditions, modalités, formes et perspectives

Recherche menée dans le cadre d’un contrat de collaborations avec l’Institut de Recherche Économique et Sociales (IRES) de la CGT
Porteur du projet : François Bost (Pr.)

Intitulée « Réindustrialisation des territoires », cette étude entend analyser les enjeux, les conditions, les modalités, les formes et les perspectives possibles de la réindustrialisation en France, en mobilisant notamment deux des principaux vecteurs qui les rendront possibles (l’innovation et la formation des travailleurs). Leur articulation est loin d’être évidente et souvent déficiente. Novateur par son objet de recherche encore largement inédit, ce projet se singularise aussi par son analyse qui sera largement menée à l’échelle de territoires et de bassins d’emplois anciennement industrialisés dans la région Grand-Est. Ceux-ci ont en commun d’avoir été frappés par les crises à répétition depuis les années 1970. Désormais en mal de reconversion et de transformation, ils sont généralement classés parmi les « perdants » de la mondialisation. Cette étude entend néanmoins montrer qu’au sein de ces territoires « en marge » ou « en déclin » peuvent aussi se construire, sous certaines conditions, de nouveaux écosystèmes industriels propices à leur réindustrialisation, où pourront s’épanouir les compétences de demain, celles dont les entreprises auront besoin pour innover.
Site Internet : [en cours de préparation]

Période de financement : nov. 2019 – avril 2021

Montant du financement : 50 000 €

Membres de l’équipe projet : François Bost (Habiter, Reims), Clotilde Bonfiglioli (Habiter, Reims), Emmanuelle Leclercq (CEREP, Reims), Dalila Messaoudi (CEMOTEV, Versailles Saint-Quentin), Sébastien Piantoni (Habiter, Reims)