L'Anti-Thèse #2

Visuel L'Anti-Thèse

Des racines et du zèle

Rencontre avec Morgane Duret, Yassine Bouhouch et Simon Duchateau, doctorants au laboratoire RIBP (Résistance induite et bioprotection des plantes, SFR Condorcet) de l'URCA.

Mardi 7 décembre 2021 de 13h15 à 14h
BU Moulin de la Housse

Si vous pensez que :
→ l'immunité n'existe pas chez les plantes,
→ les plantes ne communiquent pas avec les bactéries,
→ les bactéries sont toutes pathogènes.


L’Anti-thèse est l’occasion d’échanger avec des doctorants en biologie végétale, qui présenteront la thématique du biocontrôle chez différentes espèces de plantes ainsi que le métier de doctorant.


« Je travaille sur la vigne, j’étudie comment une maladie, le mildiou, influence son microbiote racinaire et comment cette communauté de micro-organismes peut agir sur l’immunité de la plante. » – Morgane Duret

« Je travaille sur des espèces céréalières. J’élabore un système de lutte biologique afin de limiter l’utilisation des produits phytosanitaires. Je montre que les bactéries bénéfiques contribuent à une protection durable vis-à-vis des maladies affectant les céréales. » – Yassine Bouhouch

« Je travaille sur l’arabette, une plante modèle de la biologie végétale, ainsi que sur les molécules produites par les bactéries bénéfiques. Je définis le lien entre la perception de ces molécules par la plante et la stimulation de l’immunité qui en résulte. » – Simon Duchateau