Chaire MALDIVE : Maladies du bois de la vigne

CI chaire MALDIVE (PNG, 81 Ko)

La chaire MALDIVE en quelques mots

La thématique « maladies du bois de la vigne (MDB) » est développée au sein de l’Unité de recherche RIBP depuis plus de 10 ans.

Pour les viticulteurs du monde entier, les maladies du bois de la vigne sont de plus en plus préoccupantes puisqu’aucun moyen de contrôle efficace n’est actuellement disponible.

Dans ce contexte, les recherches menées au sein de la chaire MALDIVE s’organisent en 3 actions :

  • Caractériser l’impact physiologique de ces maladies pour identifier des marqueurs moléculaires de moindre sensibilité chez certains cépages et identifier les déterminants du pouvoir pathogène des champignons impliqués dans les MDB ;
  • Étudier l’influence de facteurs environnementaux (climat) sur le développement des MDB ;
  • Proposer des moyens de lutte plus durables (biologique …) pour endiguer les MDB.

L’URVVC (aujourd’hui RIBP) a porté l’Action Européenne COST FA1303 « Sustainable control of Grapevine Trunk Diseases » (2013-2017) et est actuellement identifiée comme leader parmi les principaux instituts académiques européens travaillant sur ce sujet.

Les travaux sont réalisés en collaboration avec des partenaires académiques (universités, grands organismes), professionnels et privés à l’échelle nationale et internationale.

La chaire est intégrée à l’Institut Georges Chappaz et est soutenue par le Grand Reims.

CI chaire MALDIVE (PNG, 3 Mo)

Mots-clés :

Maladies du bois de la vigne, champignons pathogènes, interactions hôtes-pathogènes, sensibilité différentielle des cépages, lutte efficace

Partenariats industriels :

Agrauxine, Comité Champagne, BIVB, IFV, Pépinières Mercier, Hennessy & Co, Natural Group Development, Nufarm

Collaborations scientifiques :

UMR INRA Agroécologie Dijon, UMR INRA SAVE Bordeaux, UMR INRA Bioger Versailles, Université de Haute Alsace, Avize Viticampus, Université de Florence (Italie), Université de Fribourg (Suisse), Ecole Supérieure d’Agronomie de Lisbonne et Université d’Aveiro (Portugal), Universités de Debrecen et d’Eger (Hongrie), Université Polytechnique de Valence (Espagne), Institut des Sciences de la vigne et du vin et VITEC (Espagne), Technische Universität München (Allemagne).