Chaire AQUASURV : Développement d’outils pour la bio surveillance des milieux aquatiques

CI chaire AQUASURV (PNG, 71 Ko)

La chaire AQUASURV en quelques mots

Les milieux aquatiques représentent l’exutoire final d’un grand nombre de contaminants émis par les activités anthropiques.

En même temps, l’importance des services rendus à la société par les milieux aquatiques, aussi bien dans l’approvisionnement en énergie, en eau, en nourriture, qu’en services culturels et aménités, impose aujourd’hui de les préserver ou les restaurer, et par conséquent de disposer d’outils performants pour évaluer et suivre leur qualité.

Les activités de la chaire AQUASURV se concentrent sur la mise en place d’outils sensibles et précoces de la dégradation de la qualité des masses d’eau basés sur des espèces représentatives de nos hydrosystèmes.

Ces outils minimiseront les risques économiques des activités liées à ces masses d’eau et les processus longs et coûteux d’une remédiation.

Ils faciliteront :

  • Les diagnostics d’évaluation du risque écotoxicologique et de surveillance des milieux aquatiques.
  • L’aide à la décision des gestionnaires de ces milieux aquatiques, les utilisateurs des masses d’eau et les politiques publiques dans le contexte réglementaire pour l’amélioration de la gestion du risque pour l’homme et l’environnement.
Image illustration chaire AQUASURV (PNG, 316 Ko)

Mots-clés :

Biomarqueurs, reprotoxicité, surveillance, ressource, animaux aquatiques

Collaborations scientifiques :

Institut National de l'Environnement Industriel et des Risques