Evènements 2018

Fête / Foire / Forum / Salon

EFIB

18 octobre

L'European Forum for Industrial Biotechnology and the Bioeconomy s'est tenu le 18 octobre 2018 au Centre des Congrès de Toulouse.

Le pôle AEBB , la SFR Condorcet et ses partenaires du CEBB se sont réunis pour promouvoir l'écosystème du site champardennais et la recherche réalisée sur le territoire sur la partie dédiée au réseau d'établissements d'ESR AEBB sur le stand du pôle IAR.

EFIB 2018 (75 Ko)

FETE DE LA SCIENCE

6 octobre

Les chercheurs du pôle AEBB et notamment de FARE mobilisés lors de la nuit des chercheurs au planétarium lors de la fête de la science.

Les chercheurs (15 Ko)

Foire de Châlons

Du 31 août au 10 septembre

Le pôle AEBB et ses partenaires du réseau des établissements d'ESR du CEBB mobilisés pour la foire de Châlons.

Les quatre chaires du CEBB (AgroParisTech, Centrale Supélec, NEOMA Business School, Université de Reims Champagne-Ardenne) et Accustica se sont rassemblés sur le stand du réseau des établissements d’Enseignement Supérieur et de Recherche champardennais afin d’expliquer au public de la 72ème foire de Châlons leurs travaux de recherche sur la production et la valorisation d’agroressources en produits du quotidien.

Foire de Châlons 2018 (130 Ko)

8 septembre

Des binômes originaux de rappeurs et doctorants ont été constitués en début de journée.
Un objectif : vulgariser des travaux de recherche dans le domaine des agrosciences, de l'environnement, des biotechnologies et de la bioéconomie.

En début de journée des duos originaux se sont constitués. Un rappeur et un doctorant ont passé la journée ensemble. Leur objectif était de travailler un texte ensemble expliquant de manière vulgarisée le sujet de thèse du doctorant et de le présenter devant le jury en fin de journée . Quatre binômes s'affrontaient.

Ci Siamo et Quentin Czerwiel, doctorant du laboratoire FARE ont remporté le premier prix.

Leur récompense : monter sur la grande scène de la foire de Châlons pour la première partie du concert du groupe IAM !

Nos doctorants (64 Ko)
Foire Châlons 2018 (56 Ko)
Nos gagnants du jour, sur la grande scène (177 Ko)

Inauguration

Le laboratoire de chimie et sa zone de scale-up

19 décembre 2018

Dans le cadre de l’année de la chimie, le CEBB a inauguré son nouveau laboratoire de chimie et sa zone de scale-up. La matinée fut rythmée par la prise de parole des financeurs (Ville de Reims, Grand Reims et Région Grand-Est) puis par des présentations scientifiques sur les perspectives scientifiques offertes par cette nouvelle zone.

Le Pr. Caroline Rémond de l'UMR FARE est intervenue sur les travaux de recherche de la chaire AFERE sur la production de molécules vertes par voies de biotechnologies blanches et les perspectives offertes par la zone de scale-up.
Le Pr. Jean-Hugues Renault est intervenu pour présenter les facteurs différenciants de l'ICMR en chimie du végétal.

Cette inauguration s’est terminée par une visite des locaux et par des démonstrations des chercheurs du CEBB.

Caroline Rémond (49 Ko)
Jean-Hugues Renault (53 Ko)
Tweeter Grand Est (338 Ko)

Projet

INNOBIOECO2

Le projet INNOBIOECO2 dont l’URCA est un acteur majeur a été retenu dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt PIA3 Territoire d’Innovation - Grande Ambition (TIGA). Lancé par la Caisse des Dépôts, cet AMI devait permettre d’identifier et de sélectionner des projets originaux associant un haut niveau d’innovation et un écosystème territorial. 24 projets ont été sélectionnés sur une centaine de dossiers déposés pour pouvoir concourir sur une seconde phase. L’évaluation finale est prévue en 2019.

Ce projet représente la candidature commune des territoires de la communauté urbaine du Grand Reims, de la communauté d’agglomération de Châlons-en-Champagne, de la communauté d’agglomération d’Epernay, Coteaux et Plaine de Champagne, de leurs villes centre et de leurs partenaires publics et privés, en liaison avec les associations d’usagers, les acteurs académiques et les représentants des filières.

INNOBIOECO2 regroupe 22 acteurs autour d’une grande ambition inclusive, structurante, fédératrice et au service d’une dynamique territoriale, qui est celle de faire du triangle marnais, l’écosystème innovant par la bioéconomie, capable de relever les nouveaux défis du 21ème siècle.

Par cette sélection, c’est notre territoire, la performance de son agriculture et de sa viticulture, son exemplarité entrepreneuriale et le dynamisme de sa recherche qui ont été reconnus.

TIGA (37 Ko)

VISITE

La DGRI rencontre les chercheurs de l’URCA

15 janvier

A l’initiative de la Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation (DGRI) au ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Monsieur Alain Beretz, DGRI, s'est rendu sur les campus universitaires rémois et au Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie (CEBB) de Bazancourt-Pomacle, le 15 janvier 2018 après-midi, pour une rencontre avec les chercheurs.

Les visites des installations et les différentes présentations ont porté sur les filières d'excellence de l'URCA liées à la Santé (PICT-IBISA, l’UMR (INSERM) « Plasticité de l’épithélium respiratoire dans les conditions normales et pathologiques - P3CELL », l’UMR (CNRS) MEDyC, l’unité CardioVir, l’unité BIOS et la SFR Cap Santé), au Numérique (centre de calcul ROMEO, l’unité CRESTIC et le LMR (FRE CNRS)) et aux Agrosciences, à l’Environnement, aux Biotechnologies et à la Bioéconomie (l’UMR (INERIS) SEBIO, l’UMR (CNRS) ICMR, l’UMR (INRA) FARE, l’unité RIBP (Ex-URVVC) et la SFR Condorcet).

Accompagné de sa délégation composée de la responsable du département de l'analyse des politiques d'organismes et des enjeux territoriaux, de la responsable scientifique "biologie et santé", et de la déléguée régionale adjointe à la recherche et à la technologie Grand Est, le DGRI a pu échanger sur la politique scientifique de notre établissement mais aussi sur celle du regroupement sous forme d’association du site champardennais. Les conversations ont permis de présenter l’ambition commune de développer l’intensité scientifique en s’appuyant sur quatre pôles scientifiques d’application.

De nombreuses autres thématiques ont été abordées, notamment la mise en place d’une Maison des Sciences de l’Homme (MSH) au sein de l’URCA, le projet de datacenter régional autour de ROMEO, le business model des plateformes scientifiques, la coopération URCA/CHU, l’enjeu de labellisation et le rôle à jouer par les EPST et EPIC, l’importance des partenariats en recherche, en particulier internationaux, le lien pédagogie-recherche, l’approche globale des problématiques scientifiques à travers la pluridisciplinarité, etc. La richesse de ces échanges a permis d’offrir un beau panorama du potentiel de notre Université et d’amorcer des pistes de réflexion.

DGRI (59 Ko)