L’URCA restaure son équilibre financier et affirme son ambition pour l’avenir

Publié le 13 mars 2018

Aujourd’hui, 13 mars 2018, le conseil d’administration de l’université de Reims Champagne-Ardenne a approuvé le compte financier 2017 et adopté à une très nette majorité (22 pour, 9 contre, pas d’abstention) le budget rectificatif 2018 de l’établissement.

Les efforts engagés par l’université permettent aujourd’hui, après trois années de déficit, d’annoncer un résultat 2017 excédentaire de 1 473K€ et une sortie du plan de rétablissement à l’équilibre financier (PREF).

L’action politique conduite depuis deux ans a donc remis l’université dans une dynamique constructive et positive, dans le respect de ses missions de formation et de recherche et des engagements du Président sur les emplois (maintien des emplois contractuels et retour des campagnes d’emplois).

Ce résultat est d’abord le reflet de deux années de gestion responsable de l’établissement et d’une mobilisation collective de tous ses acteurs. Associée à une augmentation de la dotation de l’Etat en 2017 qui traduit la confiance du ministère envers l’établissement, cette gestion permet aujourd’hui une sortie anticipée du PREF.

Le budget rectificatif 2018 (BR) adopté ce jour améliore très significativement le fonctionnement général de l’établissement et décline un plan d’investissements exceptionnels :

  • l’augmentation du nombre d’allocations doctorales et de postes d’enseignants contractuels (ATER),
  • le financement de projets pédagogiques et de nos structures de recherche,
  • la reprise de la maintenance immobilière et du renouvellement du matériel numérique, laissés pour compte ces dernières années,
  • la réhabilitation du bâtiment « de recherche » du campus Croix-Rouge, siège de notre nouvelle maison locale des sciences de l’Homme,
  • la sécurisation des données scientifiques, patrimoine académique de l’établissement,
  • le développement de la pédagogie par simulation pour les étudiants des filières santé,
  • une opération bâtimentaire dédiée à la vie étudiante.

D’une situation déficitaire depuis 2014, l’URCA a retrouvé, grâce aux efforts de toutes et tous, une trajectoire financière favorable pour 2018.

L’exercice 2017 a permis de relancer une politique d’investissement. L’université va mieux mais l’effort de maîtrise budgétaire doit être maintenu afin d’aborder sereinement l’avenir, et notamment de mettre en oeuvre le nouveau contrat d’établissement avec l’Etat.

L’action conduite depuis deux ans est guidée par le sens de la responsabilité collective, seul susceptible de transformer l’établissement de manière durable, au service de l’intérêt général et d’une ambition réaffirmée.