Le CReSTIC s'engage dans deux nouveaux projets

Publié le 17 février 2017

Le Centre de Recherche en STIC (CReSTIC, EA 3804) s’engage dans deux nouveaux projets financés par la DG Transport de la Commission européenne : C-ROADS et InterCor.

C-ROADS

Après un premier projet prometteur SCOOP@F sur les véhicules connectés, la collaboration du CReSTIC avec la DG Transport se poursuit avec le projet de plateforme européenne C-ROADS. Cette plateforme regroupe un ensemble de projets sur la conduite automatique, connectée et coopérative dans 12 pays européens. Ce nouveau projet de 5 ans a pour ambition de créer un système de transport intelligent et coopératif (C-ITS) pouvant fonctionner d’un pays à un autre de manière sécurisée.

Le projet français de la plateforme est coordonné par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer (MEEM) et il rassemble une grande variété d’acteurs du secteur des transports et des TIC : à la fois des grands groupes automobiles (PSA, Renault), des pouvoirs publics (MEEM, IFSTTAR), des métropoles (Lyon, Bordeaux) et des structures de recherche (Université d’Auvergne, Institut Mines Télecom).

Lire la communication de la CE sur le projet.

Porteur URCA : Marwane Ayaida

InterCor

Le CReSTIC poursuit son travail sur les véhicules connectés pour ce 4ème projet financé par la DG Transport, en étroite collaboration avec C-ROADS et SCOOP@F.

Le projet s’intéresse à des aspects spécifiques des systèmes de transports intelligents et coopératifs, notamment la récolte et le partage d’informations sur des zones de travaux, des parkings pour poids lourds ou encore pour la logistique des tunnels.

Pendant 3 ans, les 16 partenaires répartis entre la Belgique, la France, les Pays Bas et le Royaume-Uni, travailleront à la réalisation d’expériences pilotes sur routes dans chaque pays, par exemple entre Paris et Lille pour la France.

Porteur URCA : Hacène Fouchal

En complément