Actualités

Publié le 07 juillet 2017

Konstantina Karamanou, Amandine Wahart (également meilleur prix poster) et Manon Doué remportent trois des quatre bourses de voyage accordées par la Société Française de Biologie de la Matrice Extracellulaire pour présenter leurs travaux.

Déjà, en mai dernier, Konstantina Karamanou avait remporté le «Matrix Biology Award» lors du FEBS Advanced Lecture Course «Matrix Pathobiology, Signaling anf Molecular Targets» organisé par la Fédération Européenne des Sociétés de Biochimie et Biologie Moléculaire.

L’optention de ces prix par les doctorantes du laboratoire MEDyC - UMR CNRS 7369 de l’université de Reims Champagne-Ardenne démontre que le MEDyc est désormais reconnu comme l’un des centres majeurs de recherche sur la biologie de la matrice extracellulaire en France et en Europe.

A propos du MEDyC : Le laboratoire MEDyC UMR CNRS 7369 de l’université de Reims Champagne-Ardenne présente la particularité d’être totalement transdisciplinaire associant biologistes, biophysiciens, informaticiens, physico-chimistes et cliniciens pour une approche transversale de phénomènes biologiques.
Le projet scientifique porté par le MEDyC est totalement centré sur une approche post-génomique des interactions entre cellules et matrice extracellulaire, appliquée au décryptage des mécanismes qui contribuent, d’une part, à la modulation de la progression tumorale et, d’autre part, aux phénomènes de vieillissement de la matrice extracellulaire, une « niche » pour le développement de maladies dégénératives, en particulier dans la paroi artérielle.

A propos de la Société Française de Biologie de la Matrice Extracellulaire : La Société Française de Biologie de la Matrice Extracellulaire a pour but de promouvoir et de développer les échanges scientifiques entre les laboratoires académiques, industriels et hospitaliers impliqués dans la recherche sur la matrice extracellulaire, la structure et la fonction de ses constituants, la régulation de l’expression des gènes de ses constituants, les interactions de ces constituants avec les cellules, les voies de signalisation initiées par ces interactions ainsi que la modification de ces processus dans les pathologies acquises et génétiques dans le cadre clinique et expérimental.

La Société a également pour but d’organiser ou de subventionner des réunions ou congrès scientifiques sur ces sujets et d’attribuer des bourses à des doctorants ou post-doctorants pour assister à des congrès internationaux concernant les domaines cités ci-dessus.
La SFBMEc rassemble 200 à 250 membres (scientifiques, médecins, pharmaciens, dentistes, vétérinaires) qui proviennent de différentes disciplines (biochimie, biologie cellulaire, biologie moléculaire et biophysique) qui sont utilisées pour l’étude de la matrice extracellulaire dans de nombreux domaines tels que la cancérologie, la cardiologie, la dermatologie, le développement, l’hépatologie et la rhumatologie.