Organisation

La mission 1 % artistique et Valorisation du Patrimoine Artistique de l’URCA (mission 1%-VPA) a été créée en 2013, dans l’élan des commémorations des 60 ans de la loi sur le 1 % artistique de 1951. C’est une mission intégrée dans le Service Universitaire de l’Action Culturelle (SUAC) de l’URCA.

Qu’est-ce que le 1 % artistique ? La loi du 1 % artistique, votée en 1951, oblige tout maître d’ouvrage d’un bâtiment public à réserver 1 % de son budget à la réalisation, sur appel d’offre, d’une œuvre des arts plastiques en relation avec ce bâtiment. Le « 1 % » d’un bâtiment, c’est donc l’œuvre d’art qui est incluse dans ses murs, ou installée près de lui.

Des œuvres d’art dont certaines prestigieuses. Sur les 5 sites de l’URCA, on peut dénombrer 16 œuvres d’arts et 27 bâtiments qui sont autant d’œuvres architecturales. Quelques-unes de ces œuvres, parmi les plus anciennes, sont désormais reconnues comme des éléments importants de l’histoire de l’art, comme le campus originel du Moulin de la Housse de Marcel Lods, la corolle des amphis d’André Dubard de Gaillarbois ou la mosaïque de Raoul Ubac sur les murs intérieurs du hall central de la rotonde des amphis du Moulin de la Housse.

Intérêt de l’URCA pour ce patrimoine : culture et qualité de l’accueil. L’intérêt que l’université porte à ces bâtiments est donc important, aussi bien pour leur valeur patrimoniale et culturelle que comme élément constitutif de la qualité de l’accueil que l’URCA souhaite réserver à ses étudiants. Ils participent pleinement du rayonnement et la valorisation des formations d’excellence qu’elle propose.

Choix de la valorisation de ce patrimoine avec deux sites Internet et un livre – rapide historique. Les actions de la mission 1%-VPA sont le fruit d’un travail réflexif à travers un comité de pilotage, organisé depuis les toutes premières réunions par l’équipe du SUAC et l’équipe de Présidence, et intégrant les collectivité locales, comme la Région Champagne-Ardenne puis Grand Est, la DRAC, et la Ville de Reims, qui ont été notamment associées aux premières réflexions, puis aux jurys pour départager les projets de valorisation créés par des étudiants de la Licence Professionnelle « Graphisme et conception éditoriale » (LPro GCE) de Chaumont. En voici un rapide historique :

  • 2013-2014 : Recensement et diagnostic d’état des œuvres, et pistes pour les restaurations éventuelles. Gaëtan Cadet, architecte DPLG a été chargé de ce travail. C’est la base de tout le reste.
  • 2013-2014 : Création d’une application iPad et d’un site web sur les œuvres du 1% artistique (ou apparentées). En 2013 également, les 16 étudiants de la LPro GCE en ont créé la présentation et toute l’interface visuelle, ainsi que la typographie des textes. Ils ont été encadrés pour cela par Fabien Collinet, Responsable de cette Licence Pro.
  • 2014-2015 : Création d’une application iPad et d’un site web sur les architectures. Cette seconde création a été confiée à la nouvelle promo des 16 étudiants de la LPro GCE.
  • 2015-2016 : Création du livre 1% artistique – 100 % architecture, par la nouvelle promo des 16 étudiants de la LPro GCE.
  • 2016-2017 : Finalisation des applications et du livre et édition. Travaux de l’équipe de la mission et de la LPro GCE (Fabien Collinet Gérald Laplanche et Hervé Thibon).
  • 2017-2018 : Signalétiques et restaurations. Dessinées dès 2013 par la Lpro-GCE de Chaumont, les signalétiques au pied des œuvres ou sur les murs des architectures sont prévues pour cette année. Elles intégreront l’accessibilité aux personnes en situation de handicap. Les bénéfices de la vente du livre seront ajoutés à l’effort de l’URCA pour le lancement de la restauration des œuvres du 1 % artistique le nécessitant.
  • Au-delà : Prévision de restaurer la totalité des œuvres, et élargissement de la mission à la valorisation et la conservation des collections de l’URCA.

HERVE THIBON
Chargé de mission pour le 1% artistique et valorisation du patrimoine artistique de l'URCA
Tél 06.47.42.49.54

Ecrire un message