URCACyt - Plateau technique de cytométrie en flux

Qu'est-ce qu'URCACyt ?

URCACyt 📖 est le Plateau technique de cytométrie en flux de la Plateforme Technologique Santé de l’URCA. Ce plateau est ouvert à l’ensemble des équipes de recherche de l’URCA et aux équipes externes publiques et privées.

Différents types de prestations sont proposées :

- Analyse multiparamétrique : possibilité de formation des utilisateurs et mise à disposition des cytomètres analyseurs

- Tri haute vitesse : les tris sont effectués uniquement par le personnel du plateau

- Aide et conseils pour la conception des protocoles d’analyse et l’exploitation des résultats

L’accès et le fonctionnement du plateau sont soumis à des règles définies par une charte dans le respect des bonnes pratiques de laboratoires et des règles d’utilisation des appareils.

Un comité de pilotage constitué d’experts scientifiques et techniques se réunit régulièrement pour définir les règles de cette structure.


Qu'est-ce que la cytométrie en flux ?

La cytométrie en flux est une technique rapide et précise de caractérisation individuelle des cellules en suspension ou de particules isolées entrainées par un flux liquide jusqu’à une source d’excitation lumineuse. Elle permet également le tri cellulaire haute vitesse, qui correspond à une séparation physique de différentes sous-populations à partir d’une population hétérogène.

Principe du fonctionnement d'un cytométre en flux

Quelques applications...

La cytométrie en flux constitue un outil particulièrement puissant pour la biologie cellulaire car elle permet une analyse qualitative et quantitative des cellules. Elle permet 1/ de déterminer de nombreuses caractéristiques physiques et biochimiques d'une suspension cellulaire : activation, maturation, prolifération, ou mort cellulaire…, 2/ de séparer des informations concernant des cellules différentes présentes dans la même suspension voire de trier ou de séparer physiquement ces cellules.

Les applications de la cytométrie en flux sont en constantes évolutions et concernent aussi bien la recherche fondamentale, la recherche clinique que la recherche au niveau industriel. La CMF se développe dans des domaines très variés : hématologie, immunologie, cancérologie, pharmacologie, génétique, microbiologie, biologie végétale, toxicologie, océanologie, œnologie, cosmétologie, agro-alimentaire…).

Quelques applications