Axe "Fragilité des personnes âgées"

L’axe « Fragilité des personnes âgées » a été vraisemblablement l’objet de la plus grande partie du travail de l’équipe au cours des années 2007, 2008 et 2009.

Dans ce but, la base de données de la cohorte SAFES, constituée à partir du PHRC National obtenu en 1998 et financé à hauteur de 777 000 euros, a été en grande partie exploitée et valorisée.

  • Les principaux objectifs de cette étude étaient de :
    • Décrire et comparer les filières de soins intra hospitalières des malades âgés de 75 ans et plus admis à l’hôpital par le Service d’Accueil des Urgences ;
    • Déterminer les caractéristiques permettant d’identifier dès l’admission à l’hôpital un groupe de « malades âgés fragiles ».
    • Il s’agissait d’un suivi de cohorte avec recueil de données prospectif.

  • A la suite de deux nouveaux financements, différents thèmes ont été abordés :
    • Étudier les facteurs prédictifs de survenue d’un état fragile ;
    • étudier les facteurs de risque de fragilité en individualisant ceux qui influencent le devenir à court, moyen et long termes ;
    • obtenir à 24 mois le devenir en terme d’état de santé des sujets de la cohorte SAFES constituée en 2001 ;
    • estimer l’utilisation des systèmes de soins et d’aides et l’influence de ces systèmes de soins et d’aides sur le devenir des sujets dans les 24 mois de suivi.

  • mais également :
    • Obtenir à 36 mois, les états de santé des sujets de la cohorte SAFES constituée en 2001 ;
    • étudier les facteurs prédictifs de survenue d’un état fragile ;
    • étudier les facteurs de risque de fragilité en individualisant ceux qui influencent le devenir à court, moyen et long termes ;
    • estimer l’utilisation des systèmes de soins et d’aides (filière hospitalière et réseau d’aide formelle à domicile) et l’influence de ces systèmes de soins et d’aides sur le devenir des sujets dans les 3 ans ;
    • étudier les facteurs de « résistance » chez les survivants à 3 ans.

Cette base de données Cohorte SAFES est toujours utilisées et pourra encore l’être pour d’autres études.