Axe 4 - Modèles esthétiques et représentations

Responsable : HENIN Emmanuelle (PR, 10e section)

Liste des participants à cet axe :

Jean Balsamo (PR)
Jean-Louis Haquette (PR 2, 10e section)
Danielle Quéruel (PR 1, 9e section)
Isabelle Krzywkowski (MCF, 10e section, HDR imminente)
Emmanuelle Hénin (MCF, 10e section, HDR en cours)
Sébastien Hubier (MCF, 10e section, HDR en cours)
Miren Lacassagne (MCF, 9e section)
Virginie Leroux (MCF, 8e section)
Alain Trouvé (MCF HDR, 9e section)

membre associé : Annick Louis (MCF HDR, 14e section)

Cet axe se donne comme champ de recherche les littératures européennes et les représentations artistiques (peintures, sculptures, illustration, musique), voire le savoir scientifique et technique, dans le sens de la diachronie et permet le dialogue de la littérature française avec les littératures relevant d’autres domaines linguistiques. Il s’adresse à tous les chercheurs permanents du futur CRIMEL et aux membres associés, tout en permettant aux collègues, dont la spécialisation, le travail de recherche ou les intérêts relèvent plus spécifiquement des littératures comparées ou d’une approche intersémiotique, de s’investir dans les projets de recherche. Il accueille enfin des programmes de recherche à vocation interuniversitaire dont on trouvera le détail ci-dessous.
Deux des chercheurs permanents de l’axe allient des compétences portant sur le grec ancien et le latin à la fréquentation des périodes plus récentes (Virginie Leroux et Evanghélia Stead), deux autres sont des spécialistes de littérature médiévale (Danielle Quéruel, Miren Lacassagne), deux chercheurs travaillent sur les littératures des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles (Emmanuelle Hénin et Jean-Louis Haquette), plusieurs autres prennent les littératures des XIXe-XXe siècle comme champ d’investigation (Jean-Louis Haquette, Sébastien Hubier, Evanghélia Stead, Isabelle Krzywkowksi, Annick Louis, Alain Trouvé) avec un point fort d’inscription dans les littératures fin-de-siècle et les avant-gardes. Cette diversification permet de couvrir un champ chronologique large et assure de nombreux contacts avec les spécialistes qui ont répondu à nos appels de contribution, notamment lors des deux colloques internationaux à vocation comparatiste organisés à Reims en novembre 2002 (Les Littératures européennes et les mythologies lointaines, éd. V. Gély, J.-M. Moura, J. Prungnaud, É. Stead, éd. du Conseil Scientifique de Lille 3, coll. UL3, 2006) et en 2004 (Philomèle. Figures du rossignol dans la tradition littéraire et artistique, éd. V. Gély, J.-L. Haquette et A. Tomiche, Presses Universitaires Blaise-Pascal, 2006).
Il en est de même des compétences linguistiques qui permettent un travail à la fois sur la traduction et les textes originaux relevant d’ères linguistiques européennes, notamment les littératures grecque ancienne et latine (V. Leroux, E. Hénin, E. Stead), médiévale (française) (D. Quéruel et M. Lacassagne), anglaise et américaine (J.-L. Haquette, I. Krzywkowski, S. Hubier, E. Stead), allemande (I. Kryzwkowski, J.-L. Haquette, E. Stead, S. Hubier, C. Jenn), les littératures hispaniques (I. Kryzwkowski, Annick Louis, E. Stead), la littérature italienne (Emmanuelle Hénin, E. Stead) avec des apports ponctuels en grec moderne et en roumain. Cette spécificité, qui prend la forme d’une initiation et d’une formation des étudiants sur texte original et traduction (enseignements de L3 et du Master Textes, Lectures, Représentations, en particulier de la spécialité Littératures de Langues Européennes, Littérature Comparée, ainsi qu’échanges Erasmus) a logiquement conduit à des projets éditoriaux et à des séminaires spécifiques (voir infra). Elle est notamment reflétée dans le premier volet : Traduction, Édition, Lecture.
Les chercheurs impliqués dans cet axe le sont également par leur intérêt commun et leur spécialisation dans les arts de la représentation, ainsi que par leurs investigations parallèles sur les images et sur les textes, que ce soit dans les travaux de J.-L. Haquette et d’I. Kryzwkowski sur l’art du paysage et les jardins, dans ceux d’E. Hénin et de J.-L. Haquette sur les arts de la scène, ou dans ceux de D. Quéruel, J.-L. Haquette, E. Stead ou A. Louis sur l’illustration et le livre. Les travaux sur littérature et iconographie, qui ont animé et qui animent certaines manifestations scientifiques localisées à Reims, et à Paris (ENS, Ulm), ainsi que les publications des chercheurs français et étrangers structurent le second volet de l’axe : Intersémioticité. Les travaux qui concernent plus spécifiquement le livre (à la fois objet matériel et esthétique) recoupent dans ce cas le 4e axe du futur CRIMEL, « Discours, figures et pratiques du livre », fédérant plusieurs chercheurs de l’axe 3 et ceux de l’axe 4.
Avec l’appui d’une lecture proche des textes, d’une investigation de grands pans de plusieurs domaines linguistiques et culturels et grâce au croisement des textes littéraires avec les représentations, cet axe se trouve doté d’outils qui permettent enfin d’appréhender à la fois les figures littéraires et artistiques, leur expression à travers le temps, les modifications qu’elles subissent et leur signification poétique. C’est cette vocation qu’on se propose d’explorer dans les activités envisagées dans le troisième volet dont la vocation diachronique est appelée à fédérer plusieurs spécialistes autour de thématiques et des projets communs (Réinterprétation).

a. Traduction, Édition, Lecture dans les littératures européenne

Il s’agit d’un volet qui réunit divers chercheurs spécialistes des littératures européennes et de domaines linguistiques spécifiques, ainsi que des spécialistes de la lecture et de l’intertextualité. (axe 1). Le programme se développe en un séminaire-atelier et possède un volet éditorial associé :

1- Séminaire-atelier annuel (1er et 2nd semestres)
Séminaire animé par Alain Trouvé avec la participation de collègues locaux ou invités.
« Lecture et intertextualité» (1er semestre) : étude des liens entre des textes d’auteurs français, européens et latino-américains. La traduction, la transposition et la réinterprétation sont considérées comme des formes de l’intertextualité, assujettie à la contrainte littérale (traduction) ou comprise comme réécriture. La transposition et la réinterprétation passent l’une et l’autre par un nouveau texte : on peut inclure dans une intertextualité au sens large ces phénomènes de réécriture que Genette nomme hypertextualité.
« Lecture et altérités » (2nd semestre) : le thème élargit le propos. Le séminaire voudrait, parmi les formes d’altérités, faire une place particulière à l’altérité de langue.

Publication : les actes du séminaire 2005-2006 viennent de paraître aux PUR sous le titre « Parcours de la reconnaissance intertextuelle ».

2 - Volet éditorial
Bibliothèque européenne des lectures croisées : une collection en création (éditions J. Million, au sein de la collection «Nomina» en tant que série spécifique)
Le projet de la bibliothèque bilingue de lectures croisées intéresse au premier chef la recherche actuelle de textes négligés, ignorés ou injustement tombés dans l’oubli et vise un public de chercheurs et d’étudiants dans une perspective de redécouverte et de valorisation du patrimoine littéraire européen. Comme il s’agit de surcroît de tirer profit de la recherche pour faire découvrir ou redécouvrir les grands textes de la culture européenne sous un angle nouveau, la collection intéressera à plus long terme les lecteurs curieux des littératures étrangères, voire les élèves des classes préparatoires et les lycéens.

Porteur du projet : Évanghélia Stead – Comité scientifique (interuniversitaire) : Sylvie Ballestra-Puech, PR Nice ; Yves Chevrel, PR émérite (Paris IV-Sorbonne), ancien Président de la 10e section du CNU ; Anne Larue, PR Paris XIII ; Joëlle Prungnaud, PR Lille III ; Karl Zieger, PR Valenciennes.
Volumes en préparation :
1. Seconde Odyssée : Ulysse de Tennyson à Borges (édition bilingue de quinze textes en anglais, italien, allemand, grec moderne, espagnol sur le voyage qu’entreprend Ulysse une fois rentré à Ithaque dans le double sillage de l’Odyssée et de l’Inferno de Dante). Conception du volume, introduction et traduction partielle par Evanghélia Stead en vue d’une publication en 2007.
2. Contes de la Mille et Deuxième Nuit : Théophile Gautier, Edgar Allan Poe, Nicolae Davidescu, Richard Lesclide (texte français et édition bilingue des textes américain et roumain). Conception du volume, introduction et traduction partielle par Évanghélia Stead en vue d’une publication en 2007.
3. Arachné : contes de folie, d’amour et de mort (édition bilingue de plusieurs récits courts en allemand, anglais, italien, espagnol par Evanghélia Stead et Sylvie Ballestra-Puech). L’ouvrage s’appuie sur paraître en 2008.
Volumes projetés dans l’avenir :
– L’écrivain en prison (S. Pellico, P. Verlaine, O. Wilde) (Yves Landerouin)
– La Cathédrale (Joëlle Prungnaud)
– La Nouvelle naturaliste (Yves Chevrel)
– Bible et Littérature (proposé à Danielle Chauvin)
– Ancêtres et descendants d’Hamlet (envisagé par Hélène Védrine)
– Lectures du Cantique des Cantiques (Dominique Millet-Gérard) etc.

. Intersémioticité dans les littératures européenne

Il s’agit d’un volet qui englobe les travaux intersémiotiques, que ce soit dans le domaine de l’imprimé (livres, revues) ou dans le domaine des littératures et des arts plastiques. Ce volet est également destiné à rendre plus visibles et à faire émerger des collaborations entre chercheurs travaillant sur la représentation des figures, des motifs et des mythes dans les textes et les arts (approche historique, interprétative des mouvements d’idées, poétique).
1- Trois des chercheurs de l’axe se trouvent activement impliqués dans les recherches devant mener à une HDR dans un avenir immédiat ou très proche. Il s’en suit une activité de recherche importante de portée intersémiotique en cours de concrétisation. En voici la liste succincte :

1. Isabelle Krzywkowski, Dossier en vue de l’HDR «Modernités et avant-gardes», à soutenir en décembre 2006 à l’Université de Rouen sous la responsabilité de Daniel Mortier, actuel président du CNU, 10e section.
– « Le Temps et l’espace sont morts hier ». Les années 1910-1920. Poésie et poétique de la première avant-garde. Paris, Éditions L’Improviste, sous presse
– Machines à écrire. Littérature et techniques du XIXe siècle au XXIe siècle : inédit. Soumis à comité de lecture pour publication (200 p.)

2. Sébastien Hubier, Dossier en vue de l’HDR «Érotisme et littératures», à soutenir au printemps 2008 à l’Université de Tours sous la responsabilité de Philippe Chardi

dash; Les Petites madones perverses : inédit
– L’Érotisme à l'Âge bourgeois (ouvrage en préparation à paraître aux éditions Hermann) (plusieurs chapitres sur les liens entre littérature et réinventions du nu dans la peinture, les daguerréotypes, stéréoscopes et photographies du XIXe siècle).

3. Emmanuelle Hénin, Les Inscriptions dans les peintures (Littérature et Théorie de l’art, XVIe et XVIIe siècles) : recherches entreprises en vue de l’Habilitation à Diriger des Recherches sous la responsabilité de François Lecercle.

Les deux professeurs de littérature comparée préparent des études dans ce domaine :

4. Jean-Louis Haquette, étude iconographique des Contes de fées du XVIIIe siècle, pour les éditions Champion (Collection « Bibliothèque des Génies et des fées »)

5. Evanghélia Stead, Images, imaginaires et mythes du livre fin-de-siècle (ouvrage en préparation à partir de l’inédit d’HDR Poétique et esthétique du livre décadent, présenté en 1997 à la Sorbonne).

2. Colloques internationaux et interdisciplinaires
Le futur CRIMEL devrait tirer pleinement parti de trois manifestations scientifiques importantes et imminentes (2006-2007) mentionnées ci-dessous. La dynamique ainsi créée et son ampleur devraient permettre de planifier de nouvelles manifestations en synergie au cours du quadriennal 2008-2012. L’émergence du volet «Intersémioticité» ainsi que de l’axe 4 «Discours et figures du livre» renforcent la visibilité des travaux dans ce domaine.
Les manifestations suivantes s’inscrivent dans une collaboration tant avec des institutions et des partenaires nationaux (Institut National de l’Histoire de l’Art, UMR 7171 du CNRS, Bibliothèques Municipales à Vocation Régionale, Ville de Reims) qu’avec des universités françaises (Universités de Paris III et de Paris IV) et étrangères (Université de Lausanne, IRIS 4 ; University College, Londres ; European Modernist Magazines Project, Oxford University Press ; Institut für Kommunikation und Medienforschung, Munich). Nous souhaiterions qu’elles aboutissent à des partenariats reconnus à financement spécifique.

1. L’image et les périodiques européens entre deux siècles (1880-1920) : Méthodes et approches, statuts de l’image, réseaux.
Colloque international et interdisciplinaire co-organisé par Evanghélia Stead et Hélène Védrine avec le soutien de l’UMR 7171, «Écritures de la modernité», Université de Paris III- Sorbonne Nouvelle et de l’EA 2580, «Centre de recherches sur la Littérature du XIXe siècle», Université de Paris IV-Sorbonne.
Institut National de l’Histoire de l’Art, Galerie Vivienne, salle Vasari, 23-24-25 novembre 2006.
Pays représentés : France, Suisse, Belgique, Allemagne, Angleterre, Autriche, Espagne, Hongrie, Italie, Pologne, Russie, Etats-Unis. Avec le soutien du Ministère des Affaires Étrangères.

2. Les Années « Art déco » : entre avant-garde et néo-classicisme
(colloque international, sous la responsabilité d’Isabelle Krzywkowski, en collaboration avec Anne-Sophie Monglon, dans le cadre du projet régional « Reims Art déco »)
Université de Reims, janvier 2007.

3. Visages du livre. Pages de titre et frontispices de la Renaissance au Romantisme
(sous la responsabilité de Jean-Louis Haquette)
– Exposition « Visages du Livre : Pages de titre et frontispices » : automne 2007
– Colloque associé : septembre 2007
Cette exposition, associée à un colloque international et à la publication d’un catalogue (ou la mise en ligne de l’exposition), constitue le volet central du projet. L’objet de cette exposition est de présenter à partir de livres conservés dans les bibliothèques de Champagne-Ardenne, l’évolution de l’iconographie de la page de titre.
Terre d’histoire et de culture, la Champagne-Ardenne possède de nombreuses richesses littéraires et documentaires dont une plus grande valorisation participerait au renforcement de l’image de la région dans le paysage culturel français, au-delà du rayonnement que lui apportent déjà le patrimoine architectural et vinicole.

3 - Séminaire interuniversitaire du TIGRE «Livres illustrés, revues illustrés, XIXe-XXe siècles». (Une fois par mois à l’ENS-Ulm depuis septembre 2004 avec la participation régulière des chercheurs rémois : interventions de Eliseo Trenc, Annick Louis, Jean-Louis Haquette, Isabelle Krzywskowski, Paul Edwards avant sa mutation). Animé par Evanghélia Stead.
Le séminaire du TIGRE (Texte et Image Groupe de Recherches à l’École) à l’ENS a une vocation d’ouverture et d’accueil des travaux en cours, de problématisation et d’exploration en vue des chantiers à entreprendre,.Il s’intéresse au domaine de l’interaction des textes et des images réunis sur un même support imprimé, livre ou revue, à la suite de l’explosion de l’imprimé propre au XIXe siècle. En 2006-2007 le TIGRE ouvre un nouveau cycle de réflexion sous l’intitulé «Affiches, réclame, illustration» appelé à se poursuivre dans les années à venir et à relayer les autres manifestations scientifiques.

c. Réinterprétatio

Il s’agit d’un volet appelé à fédérer les chercheurs de cet axe et les autres chercheurs du CRIMEL ainsi que des spécialistes des questions abordées au sein de l’URCA ou à l’extérieur.
Il se développe sous forme de colloques et d’un séminaire pluriannuel devant aboutir à un Congrès.
1. Projet de colloque
Échanges entre culture savante et culture de masse dans l'érotisme occidental (décembre 2008, sous la responsabilité de Sébastien Hubier).
Ce colloque serait le dernier volet de la série commencée à Dijon en décembre 2004 (Le Supplice oriental dans la littérature et les arts) et qui se poursuit, à Dijon, les 6,7 et 8 décembre 2006 (Délicieux supplices. Érotisme et cruauté en Occident).
L'axe «Lecture» pourrait être étroitement associé à ce colloque qui pose, entre autres, la question de la définition des lectorats, de la qualité littéraire et esthétique des oeuvres ou encore des modélisations axiologique et pulsionnelle.

2. Séminaire collectif
Poétique comparée de la nuit dans la littérature et les arts europée

L’axe 3 du CRIMEL propose la mise en place d’un séminaire collectif de travail transversal, ouvert à tous les membres du CRIMEL, qui aura pour objet l’exploration des poétiques de la nuit dans la littérature et les arts européens.
L’approche critique proposée n’est ni anthropologique ni thématique, mais poétique. Il ne s’agit pas considérer la nuit comme un thème littéraire ou artistique, ni comme un constituant invariant de l’imaginaire humain, mais comme une possibilité de structuration de la représentation littéraire ou artistique. C’est donc moins la nuit en elle-même que ce qu’elle rend possible ou qu’elle interroge , dans la représentation du monde et du sujet, qui sera au centre des travaux de ce séminaire.
Programmation :
Le premier temps de travail sera consacré à un état des lieux critiques dans ce champ de recherche ; le séminaire fera ensuite alterner des séances avec conférencier invité et de séances de travail collectif interne.
Ce programme envisagé sur 2 ou 3 ans (2008-2010) pourrait par la suite aboutir à l’accueil d’un Congrès annuel de la Société Française de Littérature Générale et Comparée à Reims