Nadia Vargaftig

- Maître de Conférences en Histoire contemporaine

- Ancienne élève de l’Ecole Normale supérieure d'Ulm

- Ancien membre de la Casa de Velázquez de Madrid

- Docteure en histoire contemporaine

- Agrégée d’histoire

- Contact: nadia.vargaftig@univ-reims.fr

Je suis maître de conférences à l'URCA depuis 2015. Auparavant, j'ai assuré des charges de cours comme monitrice, puis comme ATER, aux universités Paris-Diderot, Lille III, Limoges, ainsi qu'à l'Ecole Normale supérieure de Lyon. J’ai soutenu ma thèse en Histoire contemporaine à l’Université Paris-Diderot en 2011. J'y comparais les politiques de propagande coloniale sous Mussolini et Salazar à travers l'étude des expositions, dans une approche d’histoire politique et culturelle des sociétés. Les résultats de ce travail ont été publiés aux éditions de la Casa de Velázquez en 2016 sous le titre Des Empires en carton. Les expositions coloniales au Portugal et en Italie (1918-1940).

Depuis, j’ai eu la possibilité de prolonger mes recherches comme membre post-doctorant de la Casa de Velázquez de Madrid, en séjournant à Lisbonne. J’y ai développé un nouvel axe de recherches, consacré à l’espace impérial portugais, dans une approche d’histoire visuelle. J’étudie en effet un corpus photographique produit dans le Mozambique de la période coloniale et interroge les modalités de constitution de ce territoire, au travers de la pratique photographique. L’étude des foires et des expositions, dans une approche élargie et comparée, incluant le « Nord » et le « Sud » du globe, me permet également d’approfondir les problématiques ouvertes par ma thèse.

Pour en savoir plus...