Master Gestion Multilingue de l'Information

Le besoin d'avoir des gens capables de rechercher l'information, de la décrypter, l'analyser, la traiter, la faire circuler et la rendre accessible et compréhensible, se fait de plus en plus pressant. Les entreprises doivent faire face à une information en développement exponentiel, qui ne s'arrête pas aux frontières de la langue française, mondialisation oblige. Gérer l'information, c'est-à-dire le contenu, devient une question cruciale et stratégique.

Le constat de départ

Dans un monde où les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) règnent en maître, le besoin d'avoir des gens capables de rechercher l'information, de la décrypter, l'analyser, la traiter, la faire circuler et la rendre accessible et compréhensible, se fait de plus en plus pressant. Les entreprises doivent faire face à une information en développement exponentiel, qui ne s'arrête pas aux frontières de la langue française, mondialisation oblige. Gérer l'information, c'est-à-dire le contenu, devient une question essentielle, sinon indispensable.

La ligne conductrice

S'appuyer sur les atouts des étudiants de lettres et langues (maîtrise des langues étrangères, aptitudes rédactionnelles, capacités de synthèse et de réflexion, culture générale, autonomie) et donner à ceux-ci des compétences pratiques afin de leur assurer une insertion professionnelle: connaissance des principaux outils des Technologies de l'Information et de la Communication (outils de recherche, techniques documentaires appliquées aux NTIC, gestion du langage html, outils de gestion de contenu, outis de veille), connaissance du monde de l'entreprise (nombreux cours assurés par des professionnels).

L'esprit

Les promotions sont limitées à une quinzaine d'étudiants afin de favoriser l'esprit de groupe; l'accent est mis sur le travail en équipe, la gestion de projets, la réalisation de travaux sous forme électronique. Le Master a sa propre plateforme collaborative, grâce à laquelle les étudiants et enseignants sont en contact étroit. Un stage de six mois en entreprise permet de finaliser la formation.